X

Amazon : Diane Von Furstenberg lance l’initiative #InCharge

Lancement de l'initiative #InCharge, en partenariat avec Amazon. Getty Images

La 11e édition du gala des DVF Awards s’est tenue le 20 février dernier, à la Bibliothèque du Congrès à Washington DC. À l’honneur : des femmes remarquables telles que Ruth Bader Ginsburg, membre de la Cour suprême des États-Unis ou encore la top model Iman, veuve de David Bowie. « Ces femmes ont eu le courage de se battre, la force de survivre et sont aujourd’hui admirées pour leur leadership  », a déclaré Iman. Le thème de la soirée : la glorification des femmes par les femmes. Mais à ce sujet, le travail de Diane von Furstenberg est loin d’être terminé.

Le lendemain matin, Diane von Furstenberg  était déjà de retour à New York, pour établir les bases de sa nouvelle initiative en faveur des femmes : #InCharge, en partenariat avec Amazon. Cette collaboration est une première pour le géant du e-commerce. L’opportunité de promouvoir les entreprises appartenant à des femmes. Diane von Furstenberg apparaîtra sur la page d’accueil d’Amazon le 8 mars, lors de la journée internationale des femmes, pour présenter des petites entreprises inspirantes appartenant à des femmes et pour partager sa mission #InCharge. « Être #InCharge est d’abord un engagement envers nous-mêmes. » d’après von Furstenberg. « Il s’agit de réaliser qui nous sommes. Respecter et faire confiance à notre caractère, sachant qu’il représente toujours le cœur de notre force. »

« Le mouvement #InCharge est une plateforme, un lieu de mobilisation qui permet d’utiliser nos relations individuelles dans le but d’aider toutes les femmes à devenir les femmes qu’elles veulent être. » selon Furstenberg. « Et donc, je pensais qu’il serait intéressant de travailler avec Amazon, qui est l’une des plateformes les plus importantes, pour exposer des histoires inspirantes de femmes aux commandes, qui ont lancé des entreprises et ont eu du succès (en partie) grâce à Amazon. »

Dans le cadre du partenariat, Amazon a lancé une page #InCharge, où les consommateurs peuvent lire des histoires de femmes chefs d’entreprise inspirantes et acheter leurs produits. Ils peuvent aussi acheter des objets provenant d’une collection exclusive de capsules, et des livres d’une liste de lectures préparée par von Furstenberg. 

Parmi les femmes fondatrices figurent d’anciennes concurrentes de Shark Tank, Sarah Ribner, co-fondatrice de la marque de déodorant naturel PiperWai et Andrea Shreshta, co-fondatrice de l’entreprise de lanternes solaires, LuminAID. On peut également compter Obia Ewah de la ligne de soins capillaires naturels OBIA Naturals, Molly Hayward, de l’entreprise de soins féminins biologiques, Cora, et Adva Levin du studio de création vocale Pretzel Labs. 

Les entreprises appartenant aux femmes sont une partie très importante de l’économie américaine. Entre 2014 et 2019, le nombre a augmenté de 21 %, à presque 13 millions de dollars et les revenus ont également augmenté de 21 %, atteignant les 1 900 milliards de dollars, selon le rapport d’American Express, 2019 State of Women-Owned Business. Entre-temps, le nombre de travailleurs américains employés par ces entreprises a augmenté de 8 % pour atteindre 9,4 millions de dollars. 

Malgré tout, la collecte de fonds reste l’un des plus grands obstacles auxquels les fondatrices d’entreprises sont aujourd’hui confrontées. L’année dernière, seulement 3 % des fonds se sont dirigés vers des entreprises fondées par des femmes, d’après une analyse de Crunchbase. Ce chiffre est nettement inférieur aux 10 % précédemment cités par Pitchbook.

« Personnellement, cela a été un obstacle majeur pour moi », déclare Sarah Ribner, qui a vu son chiffre d’affaires dépasser les 3 millions de dollars depuis le lancement de ses produits sur Amazon, il y a trois ans. « Si j’avais entendu un “non” suivi d’un retour informatif, je l’aurais perçu comme une victoire puisque j’apprécie quand les investisseurs sont directs. Ce sont les “oui” un peu hésitants, suivis d’un silence, qui sont plus difficiles à accepter ».

Bien qu’elle ait gagné plus d’un million de dollars sur Amazon depuis 2012, avec une croissance chaque année, Obia Ewah, de OBIA Naturals, affirme qu’elle a également fait face à des obstacles. « La partie la plus difficile de la gestion de mon entreprise en tant que femme fondatrice, est de gagner le respect. Quand j’ai lancé cette entreprise, beaucoup de mes amis pensaient que j’avais perdu la tête. On ne pensait pas que je survivrais après la première année et c’est incroyable car en juin prochain, nous allons célébrer huit ans d’activité ».

Andrea Shreshta, qui avait lancé LuminAID lors de ses études, a aussi expérimenté des difficultés face au financement. « Il faut être vraiment créatif quand vous essayez de financer l’entreprise au début. On avait besoin de bonnes ressources et d’un bon guide pour nous aider à franchir un cap. « Andrea Shreshta et la co-fondatrice, Anna Strork, ont finalement atteint Shark Tank en 2015, signant un accord de 200 000 dollars, en échange de 15 % de l’entreprise, avec Mark Cuban, un investisseur et entrepreneur milliardaire. 

Mark Cuban a aidé LuminAID à surmonter la vague d’Amazon en aidant les fondateurs à comprendre comment tirer profit de la plateforme. « Il nous à aidés à tous les niveaux, nous offrant les meilleures pratiques », explique Andrea Shreshta. 

« C’est plutôt simple et rapide », d’après Mark Cuban. « On veut être là où sont les clients et aider nos entreprises à réussir. Il y a des nuances pour chaque plateforme et nous essayons de les aider à maximiser leurs marges brutes. » 

Aujourd’hui, LuminAID compte plus de 2 000 avis sur Amazon et a connu trois années consécutives de croissance de 100 %, d’une année sur l’autre.

Promouvoir des PME (petites et moyennes entreprises) est une grande partie de la mission d’Amazon, même si les critiques argumentent que les grandes entreprises technologiques étouffent la concurrence et l’innovation. Depuis 1999, les ventes brutes de marchandises physiques à des tiers, composées principalement de petites et moyennes entreprises qui vendent par le biais d’Amazon, ont atteint 160 milliards de dollars. Les PME ont représenté 2 milliards de dollars de ventes lors du dernier Prime Day de l’entreprise et 58 % des ventes de l’entreprise l’année dernière, d’après une récente lettre adressée aux actionnaires. 

« Nous nous sommes lancés sur Amazon en 2018 et c’était honnêtement une démarche vraiment naturelle pour nous », d’après Molly Hayward, de Cora. « Une de nos priorités était de rendre les choses plus pratiques pour nos clients. Nous avons constaté une augmentation immédiate des ventes (en particulier avec la fonction d’abonnement et de sauvegarde) et il y a donc toujours un compromis à faire lorsque vous travaillez avec une plateforme ou un distributeur, c’est intrinsèquement un échange, après tout, mais nous n’avons jamais regretté d’être sur Amazon ».

« Amazon s’efforce en permanence d’être le meilleur partenaire au monde pour les petites entreprises », déclare Nicholas Denisson.«  Dans le cadre de notre célébration de la journée internationale de la femme, nous sommes ravis de collaborer avec Diane von Furstenberg et son initiative #InCharge pour faire connaître quelques-unes des milliers de femmes entrepreneuses qui travaillent avec nous ». Les histoires percutantes auxquelles ces femmes chefs d’entreprise ont été confrontées (et continuent de l’être), sont au cœur de l’initiative #InCharge de von Furstenberg.

« Les propos de Diane von Furstenberg ont été particulièrement significatifs pour moi : Notre façon d’agir face à une situation peut faire toute la différence. En regardant le défi sous un angle différent, on peut le transformer en un avantage », explique Adva Levin, qui a fondé Pretzel Labs en 2017. « C’est alors que j’ai réalisé que la voix serait une révolution fondamentale à notre façon d’interagir avec la technologie. »

Le mouvement #InCharge est vraiment une question de relation que vous avez avec vous-même, affirme Diane von Furstenberg. «  Vous pouvez tout perdre, mais vous ne perdrez jamais votre caractère, qui est vraiment le cœur de votre force. C’est comme ça que vous devenez #InCharge. Et quand vous êtes #InCharge, vous avez une voix. Une fois que vous avez une voix, c’est votre privilège et votre devoir d’aider les autres à devenir à leur tour #InCharge. »

<<< À lire également : Emploi : L’Égalité Pour les Femmes Sera Atteinte Dans… 257 Ans >>>

Catégories : Femmes@Forbes
Etiquettes Amazon