Le dernier modèle de McLaren, la 765 LT, a été dévoilé lors du Salon International de l’Automobile de Genève 2020 (déplacé à Londres à cause du coronavirus). Le modèle porte le numéro 765 LT pour faire référence aux 765 véhicules construits sur place. Mais son nom est un hommage à la Longtail 1997 McLaren F1 GTR. Ce dernier modèle est le véhicule le plus léger et le plus puissant de la marque. 

Les véhicules de chez McLaren ont une technologie particulièrement avancée, et un design méticuleux, il n’y a pas de place pour le hasard, chaque détail a son utilité. Ainsi, la 765LT reste fidèle à l’aérodynamisme de la marque, légère et performante, le tout allié à une bonne tenue de route permettant une agréable expérience de conduite.


« La 765 LT est le modèle le plus abouti et le plus intéressant de chez McLaren »,  explique le PDG de la marque, Mike Flewitt. « Avec ses performances incroyables et son expérience de conduite de haut niveau – qui est le résultat de milliers d’heures de travail à la recherche de la moindre façon de rapprocher le conducteur de la voiture – font de ce modèle Longtail (LT) le plus à même de fournir une expérience de conduite complètement immersive. »

La 765LT bénéficie de la structure en fibre de carbone légère et rigide de pointe de McLaren et d’élements de carrosserie en carbone sur-mesure, contribuant à une perte de poids de 80 kg par rapport à la 720S de référence. La nouvelle voiture promet également des performances généreuses – une puissance de pointe de 765 ch ou 755 chevaux à 7 500 tr/min et un couple maximal de 800 Nm à 5 500 tr/min – le tout grâce au moteur V8 4 litres à deux turbocompresseurs. Il est également super rapide – plus rapide que son prédécesseur de 675LT – avec le 0 à 100 km/h  en seulement 2,8 secondes et 0 à 200 en 7,2 secondes. Par ailleurs, la boîte de vitesses est optimisée pour l’accélération afin de répondre pratiquement instantanément aux sollicitations de l’accélérateur, explique McLaren, chaque mouvement du véhicule étant contrôlé par le conducteur.

La conception et l’ingénierie doivent travailler en étroite collaboration sur toutes les voitures McLaren, car les deux équipes se lancent généralement dans des défis difficiles. Filippo D’Adamo, le responsable du programme, explique que les voitures Longtail, en particulier, poussent son équipe à “se demander ce que nous pouvons encore faire, jusqu’où nous pouvons aller”. Ingénieur sur la 675LT, il estime que la nouvelle voiture “redéfinit ce qui constitue une LT”. D’Adamo explique : “Sur la 765LT, il a donné naissance à de nouvelles technologies en fibre de carbone permettant des économies de poids essentielles, la plus grande puissance et le plus grand couple jamais atteints dans un LT, l’accélération la plus rapide et les plus hauts niveaux d’engagement du conducteur”.

Le designer en chef, Rob Melville, quant à lui, s’inspire de la nature et de l’aérodynamisme chez les animaux pour la forme des véhicules. « Les Longtail de McLaren sont caractérisés par leur esprit rebelle, on les différencie par leur apparence particulière », explique-t-il, « mais la dynamique de ces modèles implique aussi quelques changements. La silhouette étirée qui améliore les performances aérodynamiques et le physique affiné qui améliore la force d’appui et le refroidissement – en particulier sur la piste – identifient immédiatement la 765LT comme une voiture qui tiendra ses promesses de sensations de conduite parmi les plus pures. »

Comme toutes les voitures de chez McLaren, le 765 LT est une voiture de course, et le design intérieur reflète bien cet univers. Le but principal est de retirer tout ce qui est superflu pour perdre le plus de poids possible. C’est pourquoi la fibre de carbone est la composante principale des matériaux jusque dans le tunnel central.

Pour un peu d’originalité, il est possible de travailler avec l’équipe Special Operations de McLaren pour personnaliser sa 765LT, en sélectionnant une peinture extérieure ou différentes options disponibles avant la confection du véhicule. 

« J’adore cette voiture », déclare M. Flewitt, « je conduis des voitures de course et pilote parfois des voitures de course historiques, et j’adore l’expérience de conduite de la 765 LT. »

Après avoir été questionné sur l’avenir de la marque et la possibilité de fabriquer des voitures hybrides, il déclare : « j’ai dirigé notre première série de voitures hybrides et nos clients seront impressionnés lorsqu’ils les conduiront. Ils verront à quel point elles sont spéciales. »

>>> À lire également : Salon De l’Automobile De Genève : Les Constructeurs Européens Vont Garder La Tête Haute<<<