Énergies propres 3 – 0 industrie des combustibles fossiles ! Trois victoires supplémentaires s’ajoutent au compteur de la lutte pour la suppression des combustibles fossiles.

 

Victoire no 1. Un tribunal néerlandais a condamné le géant pétrolier, Shell, à réduire ses émissions de carbone à un rythme bien plus soutenu. C’est un verdict historique. Pour la première fois, un juge oblige une entreprise à se conformer à l’Accord de Paris sur le climat.

Victoire no 2. Lors de l’assemblée annuelle, les actionnaires de Chevron ont voté en faveur de « l’alignement de la stratégie de l’entreprise en matière d’émissions de carbone avec les objectifs fixés par l’Accord de Paris sur le Climat. » La campagne pour convaincre les actionnaires de voter cette résolution a été menée par un groupe d’activistes baptisé Follow This. Ce groupe d’activistes compte également à son actif des votes similaires par les actionnaires de ConocoPhillips et de Phillips 66 au début du mois.

Tout cela n’est pas surprenant. En effet, les géants pétroliers doivent se tourner vers les énergies renouvelables. Cette injonction remonte à décembre 2017, quand un groupe baptisé Climate Action 100+ a été formé. Le slogan du groupe décrit très clairement son programme : « Les investisseurs mondiaux, moteurs de la transition des entreprises ». En d’autres termes, il s’agit d’une initiative coordonnée visant à supprimer les combustibles fossiles et à favoriser la transition énergétique.

Pour ne pas risquer d’être exclu des marchés de capitaux, le secteur des combustibles fossiles s’est mis au diapason.

Pourtant, Exxon a fait de la résistance et ne jouait pas le jeu. Il a donc fallu une victoire no 3 : le 26 mai 2021, lors d’un vote par procuration, les actionnaires du groupe (influencés par de nombreuses actions de militants écologiques) ont envoyé un message fort au conseil d’administration en élisant deux membres du conseil dont l’objectif sera de favoriser la mise en œuvre de l’Accord de Paris.

 

Article traduit de Forbes US – Auteur : Bryan Rich

 

<<< À lire également : « Une immense victoire » : la société Shell condamnée à limiter ses émissions après un procès historique sur le climat >>>