LE CHIFFRE 53 : C’est le nombre de territoires dans lesquels le variant indien a été officiellement signalé selon l’OMS. Les dernières études montrent que ce variant pourrait être 50 fois plus contagieux que le variant britannique (lui-même 33 à 70 % plus contagieux que la souche originelle). Pour endiguer sa propagation dans l’Hexagone, le gouvernement a décidé de mettre en place “un isolement obligatoire” pour les voyageurs en provenance du Royaume-Uni, où le variant circule plus activement.  

 

IL A DITDoctolib. La licorne française a déclaré dans un communiqué de presse que 28 millions d’adultes étaient désormais éligibles à la vaccination “pour en moyenne 500 000 rendez-vous disponibles par jour”, ce qui ne permettait pas de répondre à toute la demande des patients. En effet, la prise de rendez-vous est depuis aujourd’hui ouverte à toutes les personnes majeures. Les créneaux débuteront le 31 mai, date de l’ouverture officielle de la vaccination à tous les adultes.  

L’INFO Sanofi entre en phase finale d’essais cliniques. Le vaccin développé par Sanofi avec le groupe pharmaceutique britannique GSK entre dans une phase d’essais à grande échelle sur l’homme, dix jours après l’annonce de résultats encourageants à l’issue de premiers essais. Les deux entreprises tablent sur un lancement du vaccin sur le marché fin 2021. Il s’agit d’un vaccin à protéine recombinante, une technologie différente des vaccins déjà approuvés, mais utilisée par Sanofi dans son vaccin contre la grippe saisonnière. Le vaccin cible la protéine Spike du virus, vecteur d’infection pour simuler une réponse immunitaire, dopée par l’ajout d’un adjuvant.

 

<<< À lire également : Le personnel du laboratoire de Wuhan s’est rendu à l’hôpital avec des symptômes semblables à ceux du Covid avant la confirmation de l’épidémie, selon de nouvelles informations >>>