En France et dans le monde, l’effort est de mise pour concilier économie et environnement. Voici les initiatives écologiques de la semaine.

 

CLIMAT ➡ L’Europe enregistre un réchauffement climatique record en 2020

Accélération de la fonte des glaces, records de température, hausse des émissions de CO2 dues aux feux de forêt… L’année 2020 a été climatiquement exceptionnelle selon le rapport sur le climat européen (ESOTC 2020) publié le 22 avril par le service européen de surveillance du changement climatique Copernicus, mis en œuvre par le Centre européen pour les prévisions météorologiques. C’est au nord de l’Europe que les signes du changement climatique sont les plus visibles. L’Arctique, qui se réchauffe deux à trois fois plus vite que la Terre en général, a connu la deuxième année la plus chaude jamais enregistrée avec une température de surface de l’air supérieure à la moyenne de 2,2 °C.

 

ÉNERGIE ➡ L’hydrogène pour décarboner certains secteurs économiques

L’hydrogène apparaît aujourd’hui comme un maillon essentiel des politiques climatiques et de transition énergétique pour un bon nombre de pays. Parmi eux, l’Australie, le Japon, la Corée, la Grande-Bretagne, l’Allemagne, les Pays-Bas, et bien sûr la France consacrent tous une partie de leurs plans de relance à l’hydrogène. Si ce combustible ne date pas d’hier (il est utilisé depuis le XIXe siècle), les progrès technologiques et la chute du prix des énergies renouvelables laissent entrevoir la possibilité de produire un hydrogène vert et compétitif. Celui-ci permettrait alors de décarboner certains secteurs de l’économie, qu’ils soient anciens utilisateurs de l’hydrogène ou nouveaux convertis.

 

GOUVERNANCE ➡ Joe Biden relance la course au leadership climatique

Joe Biden vient de marquer le retour des États-Unis sur la scène internationale climatique, en organisant les 22 et 23 avril son sommet virtuel avec une quarantaine de dirigeants mondiaux (France, Chine, Japon, Brésil, Inde, Canada, Australie, Russie, etc.). Les représentants des nations les plus émettrices de carbone et certains États les plus vulnérables aux impacts de la crise climatique ont répondu présents. Un succès diplomatique pour le président américain qui a annoncé un nouveau plan climatique, plus ambitieux, pour son pays. Au titre de l’Accord de Paris sur le climat, les États-Unis vont s’engager à réduire leurs émissions de gaz à effet de serre de 50 % à 52 % d’ici à 2030. Cet objectif doit permettre à l’économie américaine d’atteindre la neutralité carbone d’ici 2050. Il double celui pris précédemment par Barack Obama, qui visait une réduction comprise entre 26 % et 28 % de 2005 à 2025.

 

AGROÉCOLOGIE ➡ Vers un repas végétarien quotidien dans les cantines publiques

C’est l’une des rares dispositions du projet de loi climat qui trouve grâce aux yeux des associations écologistes. Les députés ont adopté le 16 avril en séance publique un amendement qui impose une option végétarienne quotidienne dans certaines cantines publiques. Selon la disposition adoptée, les gestionnaires publics et privés des services de restauration collective de l’État, de ses établissements publics et des entreprises publiques nationales devront proposer tous les jours un menu végétarien à compter du 1er janvier 2023 au plus tard. L’obligation ne s’imposera toutefois que si ces gestionnaires proposent habituellement un choix multiple de menus.

 

SMART CITY ➡ Végétalisation des toitures :  la Commission Européenne enregistre une initiative citoyenne

Le 21 avril, la Commission européenne a enregistré une nouvelle initiative citoyenne européenne portant sur la végétalisation des toitures. Les organisateurs de l’initiative invitent la Commission à faciliter la création de jardins verts sur les toits des entreprises pour que les toits inutilisés puissent contribuer à l’environnement. Si cette initiative réunit un million de signatures issues d’au moins sept États membres, la Commission sera invitée à présenter une proposition de texte dans ce domaine.

 

<<< À lire également : Journée de la Terre | le classement des pays les moins polluants : la France bien placée >>>