La Lune de sang s’est produite aux premières heures de la journée du 26 mai 2021. Une éclipse lunaire totale, également appelée « Lune de sang », était visible depuis l’Amérique du Nord. Il ne s’agit pas de n’importe quelle pleine lune, mais de la combinaison d’une pleine lune (la « Lune des fleurs »), d’une « superlune » et d’une éclipse lunaire totale.

 

Voici tout ce que vous devez savoir sur cet évènement : 

Explication : « Super Lune de Sang »

Aujourd’hui, seule la région du Pacifique a pu admirer l’éclipse totale – la pleine lune rouge – mais le globe entier a pu admirer une superlune. 

Une éclipse lunaire totale de type « superlune de sang » correspond à deux événements différents.

Le premier est la plus grande, la plus brillante et la plus belle des superlunes de 2021 – la « Super Lune des fleurs » – qui est appelée ainsi parce que, neuf heures seulement avant d’être illuminée à 100 %, la Lune est à son point le plus proche de la Terre pour toute l’année.

Bien entendu, la Lune ne tourne pas autour de la Terre une fois par an, mais une fois par mois, soit environ 27 jours. Son orbite est légèrement elliptique, de sorte que pendant cette courte période, il y a un point qui la voit le plus loin, et donc relativement petit dans le ciel, et un point qui la voit le plus près, et donc relativement grand dans le ciel.

Ce point, le périgée, coïncide parfois avec la date de la pleine Lune. Il se trouve que ce mois-ci, le périgée est le plus proche de la Lune en 2021.

 

Explication : l’éclipse lunaire totale de la Lune de sang

Une éclipse totale de Lune se produit lorsque la pleine Lune traverse l’ombre de la Terre dans l’espace. Chaque mois, la Lune passe à peu près entre la Terre et le Soleil (une nouvelle Lune invisible), puis se met en orbite de l’autre côté de la Terre vers le Soleil (une pleine Lune).

Cependant, comme l’orbite de la Lune est inclinée par rapport à l’écliptique (la trajectoire apparente du Soleil dans notre ciel diurne), il n’arrive qu’occasionnellement qu’elle éclipse le Soleil, pour ensuite traverser précisément le milieu de l’ombre de la Terre dans l’espace quelques semaines plus tard (ou avant).

 

Explication : pourquoi la « Lune de sang » devient rouge

Le voyage de la Lune à travers l’ombre de la Terre peut durer quelques heures, mais aujourd’hui, elle n’a fait qu’effleurer l’intérieur de l’ombre et n’a mis que 14 minutes et 30 secondes pour la traverser.

Pendant ce temps, la seule lumière qui a atteint la surface lunaire a d’abord été filtrée par l’atmosphère terrestre. La lumière bleue du Soleil, de courte longueur d’onde, frappe les molécules de l’atmosphère terrestre et se disperse, mais la lumière rouge et orange, de plus grande longueur d’onde, traverse la plupart du temps l’atmosphère en frappant moins de molécules. La couleur dominante de la lumière sur la Lune pendant cette courte période était donc le rouge.

La physique est la même que pour un coucher ou un lever de soleil.

 

Que s’est-il passé pendant l’éclipse lunaire totale de la « Lune de sang » ?

Une éclipse totale de Lune est en fait trois éclipses en une. L’événement commence lorsque la pleine lune entre dans l’ombre extérieure de la Terre, sa pénombre (éclipse lunaire pénombrale). Elle commence ensuite à pénétrer dans l’ombre intérieure de la Terre, son ombre, et devient alors rouge (éclipse partielle de Lune). Une fois que toute la Lune se trouve à l’intérieur de l’ombre, c’est la totalité – la Lune est devenue complètement rouge et l’est restée pendant 14 minutes et 30 secondes.

L’événement se déroule ensuite en sens inverse, la Lune sortant de l’ombre, puis de la pénombre. Voici les différentes étapes : la luminosité de la Lune diminue, la pleine Lune commence à devenir rougeâtre, elle l’est ensuite de plus en plus, puis elle commence à devenir grise, jusqu’à ce que sa luminosité s’atténue finalement. La Lune est restée rougeâtre durant 14 minutes et 30 secondes. 

 

Les meilleurs endroits pour admirer l’éclipse totale de « Lune de sang » 

Toutes les parties de cet événement n’ont pas été visibles depuis toutes les régions du monde. En fait, seuls les habitants de l’Australie, de la Nouvelle-Zélande, de certaines régions de l’ouest des États-Unis et de l’ouest de l’Amérique du Sud, ainsi que de l’Asie de l’Est, ont pu observer une partie de l’éclipse.

La côte est et le centre des États-Unis n’ont pu voir que les phases pénombrale et partielle initiales de cette éclipse, la totalité tant recherchée étant réservée aux États de l’ouest des États-Unis. Malheureusement, la Lune s’est couchée à l’ouest juste au moment où elle était sur le point de devenir rouge pour la plupart des États-Unis, à l’exception de 11 États situés sur la côte ouest ou à proximité.

 

Quelle était la meilleure région pour observer l’évènement ?

Cette éclipse est mieux vue depuis l’océan Pacifique, l’Australie et la Nouvelle-Zélande ayant eu la meilleure vue de la Lune de sang en haut dans un ciel sombre. L’Asie de l’Est a constaté l’inverse des États-Unis : la totalité de l’éclipse juste après le lever de la lune, suivie de la phase partielle, puis de la phase pénombrale.

 

Quand aura lieu la prochaine éclipse lunaire ?

Le 19 novembre 2021, il y aura une autre éclipse de Lune, mais bien qu’il ne s’agisse techniquement que d’une éclipse partielle, environ 97 % de la Lune entrera dans l’ombre de la Terre, c’est-à-dire qu’elle deviendra presque entièrement rougeâtre.

La prochaine éclipse totale de Lune aura lieu le 16 mai 2022, lorsqu’une « Lune de sang » sera visible en Amérique du Nord pendant 84 minutes, un évènement encore plus impressionnant.

Voici un outil pour savoir si vous pouvez observer les prochaines éclipses en fonction de l’endroit où vous vous trouvez. 

 

Article traduit de Forbes US – Auteur : Jamie Carter

<<< À lire également : La « Super Lune rose » éblouit le monde entier >>>