Moleskine, la marque de carnets au style rétro, et l’incubateur Digital Magics, partent ensemble à la chasse de nouveaux talents avec le projet Moleskine open innovation program. Du 27 juillet au 24 septembre, les start-up et scale-up peuvent déposer leur candidature. Douze finalistes seront invitées au Moleskine Innovation Day, en octobre prochain, à Milan, siège de l’entreprise. Et quatre pourront travailler six mois avec les équipes de Moleskine. 

C’est un petit carnet en cuir, souvent noir, aux angles arrondis. Un élastique pour le tenir fermé, une pochette intérieure pour y déposer quelques secrets. Des lignes, parfois des pages blanches. Et une élégante sobriété qui donne envie de s’épancher, crayon à la main. Un petit carnet de nostalgie à trimballer en vadrouille, à griffonner à la terrasse d’un café, dans le train ou dans un champ. Marque déposée en 1997 par la société italienne Modo & Modo, Moleskine a redonné vie à des cahiers noircis depuis toujours par les artistes, écrivains et baroudeurs. Des carnets à la « peau de taupe » [Mole, taupe et skin, peau] utilisés de Vincent Van Gogh à Ernest Hemingway, de Pablo Picasso à Bruce Chatwin. Si les ventes ne baissent pas, Moleskine semble vouloir entrer dans la révolution numérique en association carnet vintage et innovation. 


Six mois à la clef

La marque Moleskine connue pour soutenir la création, s’associe à l’incubateur milanais Digital Magics pour partir à la recherche de nouveaux talents. Du 27 juillet au 24 septembre, les start-up et scale-up peuvent déposer leur candidature au Moleskine open innovation program. L’objectif est d’inviter, six mois durant, quatre jeunes pousses internationales à intégrer Moleskine+ ecosystem et concevoir main dans la main de nouveaux produits.

Moleskine Open Innovation program
Les entreprises sélectionnées pourront discuter d’un plan stratégique et contractuel avec la société italienne. Moleskine+ est un écosystème de produits physiques et numériques : carnets, stylos et objets intelligents, applications et services conçus pour faciliter le processus créatif, n’importe où, n’importe quand. Dans un communiqué, Moleskine déclare « envisager un avenir où les gens utilisent des plates-formes physiques et numériques de manière interchangeable. »  

Après la clôture des candidatures, douze start-up seront sélectionnées et invitées à participer au Moleskine Innovation Day en octobre prochain à Milan. Ce jour-là, les entreprises pourront pitcher devant les équipes de Moleskine et Digital Magics. Quatre intègreront ensuite le programme.