Dans la continuité de l’article précédent et afin de poursuivre ce volet sur l’émergence des start-up étudiantes, il s’agit à présent d’analyser les tendances si spécifiques à la génération des « Millennials».

Et qui est mieux placé qu’un jeune de cette génération pour parler de ces enjeux ?


C’est pourquoi nous avons pris le parti aujourd’hui de nous adresser à une de leur figure de proue : Millinsky, alias Alexandre Daillance.

« Aux âmes bien nées, la valeur n’attend point le nombre des années »

Il a seulement 21 ans et en 2014 il a cofondé NASASEASONS, un label culte de streetwear porté par des célébrités comme Rihanna et Beyoncé. Depuis, il a pris part à des projets tout aussi passionnants en tant que designer pour la dernière tournée des Rolling Stones afin de connecter leur image légendaire à la culture des jeunes d’aujourd’hui. Très présent sur les réseaux sociaux, avec plus de 90 000 followers sur Instagram il a su imposer sa patte artistique sur le monde des Millennials.

Sa position, à l’intersection de la création artistique et du business, lui a permis de comprendre comment communiquer avec son public. Il y a toujours eu ce pont entre l’entrepreneuriat et la mode car celle-ci soutient ardemment les jeunes créatifs désireux de partager leur imagination.

Maitriser les codes de sa génération

Lorsque nous lui demandons de quelle génération il considère faire partie, il nous répond « la Generation Z ou comme je préfère le dire, la Génération Next ». Des termes qui peuvent paraître étrangers à beaucoup d’entre nous mais qui sont fondamentaux pour dégager les sensibilités de cette génération si particulière. Celle-ci désigne les jeunes qui sont nés après 1995, ils sont nés avec internet, les portables, biberonnée aux réseaux sociaux, et donc naturellement ultra connectés.

Selon lui : « La Génération Next est à l’image de cet état d’esprit d’entrepreneur. Aujourd’hui vous voyez d’innombrables jeunes qui cherchent à monter leur propre marque ou business. Et ils le font, et ils réussissent ! Maintenant plus que jamais, le monde du streetwear et de la mode devient un tremplin important pour ces jeunes qui entreprennent. »

Pour terminer, Millinsky souhaite donner un conseil à ceux qui veulent se lancer dans ce nouveau défi :

« Veillez à ce que vous obteniez un retour sur l’investissement que vous faites en publicité et promotion. La pertinence émotionnelle – pensez empathie – est si importante qu’aujourd’hui, une manière de la développer avec votre audience est de faire appel aux caractéristiques spécifiques à la Génération Next. Aidez-nous à mettre en avant cette culture du Do It Yourself et de manière plus importante, devenez un acteur de ce changement en documentant la culture qui nous captive. »