Créer un concept proche de celui des agences immobilières, mais pour l’automobile. L’idée semble simple, mais Christophe Winkelmuller a été le premier à y penser en créant l’Agence Automobilière.

Nous sommes en 2004, à Mulhouse. Christophe Winkelmuller est ingénieur chimiste de formation. Il dirige un centre de recherche de Novartis. Dévoré par sa passion pour l’automobile, il décide de tout lâcher pour se lancer dans la vente automobile. Il imagine alors de combler le vide entre la petite annonce qui est gratuite mais où le particulier est livré à lui-même et le garage où le particulier dispose de nombreux services, mais au prix fort. Il crée une agence de ventes automobiles sur le modèle d’une agence immobilière. Le nom est tout trouvé : L’Agence automobilière.


Le fonctionnement est simple. Les vendeurs de voiture donnent un mandat à une agence qui leur trouve des acheteurs. Estimation, publicité, visites et essais mais aussi garantis, solutions de financement et reprises, Christophe Winkelmuller a adopté tous les services indispensables. Un fonctionnement très différent des sites d’achat/revente de voitures comme l’allemand Vendezvotrevoiture.fr.

« Nous vendons les autos en moyenne 1 500 euros de plus que leur prix de reprise dans un garage », explique le patron alsacien. Une bonne affaire pour le vendeur ! L’acheteur, lui paye entre 790 et 1 500 euros de frais d’agences. L’Agence Automobilière « ne vend pas des voitures mais de la valeur, des résultats et de la sérénité. En témoignent nos plus de 40 % de transactions réussies et le taux de satisfaction de nos clients » argumente Christophe Winkelmuller Et ça marche. Très rapidement, en 2008, une deuxième agence ouvre à Colmar. 83 autres suivront dans toutes la France mais aussi en Espagne, au Portugal, en Belgique et en Italie.

Pour aller plus vite, Christophe Winkelmuller a choisi la franchise. « Nous comptons aujourd’hui 85 agences : notre pilote de Mulhouse et 84 unités sous contrat de licence de marque. Nous ciblons les agglomérations de plus de 50 000 habitants, et en particulier quatre métropoles dont nous sommes encore absents : Tours, Montpellier, Rennes et Rouen. Et estimons notre potentiel total à quelque 400 agences en France. Depuis le départ, nous ouvrons aussi des points de vente à l’étranger. Ils sont à l’heure actuelle 2 en Espagne, 1 au Portugal, 4 en Belgique et 1 en Italie. La Suisse suivra en 2020 et nous sommes en contact avec de potentiels partenaires au Japon et au Canada », dévoile Christophe Winkelmuller.

Pour garder son « quart d’heure » d’avance, L’Agence Immobilière communique à tout va. Elle sponsorise l’émission Vintage Mecanic sur RMC Découverte. Surtout, elle investit en publicité sur le Bon Coin. « Nous sommes le 12ème plus gros client dans le domaine des petites annonces automobiles. C’est là que sont les Français, c’est donc une plateforme incontournable pour nous. C’est d’ailleurs celle dans laquelle nos licenciés investissent le plus d’argent, en profitant des remises négociées par la tête de réseau » conclut l’insatiable patron en débouchant une bouteille de limonade. Sa limonade, 100 % alsacienne. Une façon, pour ce fervent défenseur de l’Alsace, membre de la très influente maison de l’Alsace de rendre hommage à sa région. Infatigable, il est aussi en train de finaliser l’achat d’un immeuble de Coworking dans sa ville pour accueillir des jeunes pousses.