Lancée en 2014 par Gaël Duval, fondateur de JeChange.fr, La French Touch Conference se tiendra pour la première fois à Paris, mercredi 14 juin, dans les locaux de WeWork La Fayette. Cet événement itinérant dont l’objectif est de mettre en relation les start-up françaises avec l’écosystème international a déjà rencontré un beau succès dans ses précédents opus à New York et San Francisco. Pour sa première édition parisienne, La French Touch Conference met à l’honneur son slogan « build the bridge. Bring talents. » Entretien avec son fondateur Gaël Duval.

Trois ans après sa création, La French Touch Conference débarque enfin à Paris. Cet événement itinérant et ouvert à tous célèbre les succès entrepreneuriaux français partout dans le monde. Trois opus se sont déjà tenus à New York et un quatrième a eu lieu à San Francisco. A Paris, l’espace de coworking WeWork La Fayette accueillera mercredi 14 juin les invités de la French Touch Conference. De Capgemini – qui produit tous les trimestres depuis 2015 un baromètre des start-up – à Scality, en passant par Shapr, OuiShare Fest ou Euratechnologies.

Gaël Duval, fondateur de JeChange.fr, est à l’origine de La French Touch Conference. Il insiste sur la vocation de cet événement : faire rayonner les jeunes entreprises françaises de la tech, du numérique et du social. « Attention, La French Touch Conference, ce n’est pas La French Tech. L’événement, qui fait intervenir 60 personnes sur la journée, met en avant les secteurs de la Fintech, de e-commerce et cloud, mais aussi du luxe, de la food… », précise-t-il. Avec un maître-mot, l’innovation. Car pour Gaël Duval, « la technologie est un outil, ce n’est pas un secteur ». Une différence de taille qui signifie notamment que la tech peut irradier dans tous les domaines.


Créer des connexions

Dès 8h45, Gaël Duval de JeChange.fr, Cédric Giorgi de Sigfox et Séverin Naudet de WeWork France ouvriront le bal d’une journée dense avec des questionnements sur le travail face au numérique ou les particularités de l’écosystème français. Mais Gaël Duval ne « souhaite pas opposer la France et le reste du monde ». Son objectif est au contraire de « créer des connexions ». « Il existe dans l’histoire une vraie diaspora d’entrepreneurs français qui ont bien réussi à l’autre bout du monde », indique Gaël Duval. « Nous voulons les mettre en avant et c’est pour cette raison que nous avons mis l’accent sur l’internationalisation ». Il n’est donc pas étonnant de voir parmi les intervenant, Géraldine Le Meur, cofondatrice de The Refiners, un accélérateur qui inculque aux start-up, et ceci dès leurs premiers pas, cet objectif de développement à l’international et d’exportation du concept. Pour Gaël Duval, l’esprit de La French Touch Conference est de dire aux jeunes pousses « qu’elles peuvent aller à l’international et que des grands frères sont là pour les aider. »

La French Touch Conference, mercredi 14 juin dès 8h45 à WeWork La Fayette, 33 rue La Fayette, Paris 9ème