Les Français ont envie de prendre le large. Selon une récente étude de Voyages Pirates, 85% de nos compatriotes envisagent de s’expatrier. Une envie d’autant plus forte chez les célibataires. Quelles sont donc les destinations rêvées des Français ?

Les voyages forment la jeunesse, dit-on souvent. Et si l’expatriation était un bon moyen pour combiner évasion et travail. Selon une récente étude du site de tourisme VoyagesPirates, 85% des Français interrogés envisageraient ainsi de mettre les voiles, cap vers une aventure à l’étranger. Une envie d’autant plus perceptible chez les célibataires qui sont 89% à émettre un tel souhait.  


Aventureux, mais pas téméraires, les Français positionnent le Canada en tête des pays où ils souhaiteraient s’installer. Le mode de vie à l’américaine et l’anglais semblent attirer nos compatriotes du vieux continent puisqu’ils se tournent, après le Canada (un pays américain qui parle français), vers les Etats-Unis et l’Australie, mais aussi la Nouvelle Zélande. Viennent ensuite la Thaïlande, l’Espagne et le Royaume Uni, malgré le Brexit dans l’air. Pour clore ce palmarès, trois pays, trois ambiances, avec le Portugal, le Japon et la Suède.

Un palmarès des pays qui font envie aux Français très hétéroclite. Au niveau international, une récente étude du Boston Consulting Group, réalisée auprès de 366 000 personnes dans 197 pays, montre que 57% des sondés seraient prêts à s’installer à l’étranger, un pourcentage en baisse, puisqu’ils étaient 64% en 2014 – à noter qu’ils sont 90% en Inde et 70% au Brésil à vouloir quitter temporairement leur pays.

Parmi les destinations les plus attractives pour les travailleurs internationaux, selon le BCG, on retrouve les Etats-Unis, l’Allemagne, le Canada, l’Australie, le Royaume Uni, puis l’Espagne, la France, la Suisse, l’Italie et le Japon.

Les femmes en souffrent

L’expatriation attire, mais n’est pas sans conséquences sur l’égalité hommes-femmes. En effet, selon une enquête réalisée par Expat communication, la Caisse des Français de l’étranger et Humanis, le conjoint qui suit l’autre a le sentiment de sacrifier sa carrière. Et cet autre conjoint est, dans 9 cas sur 10, la femme. Or, 4 Français sur 5 s’expatrient en couple.

Ce n’est peut-être pas un hasard si les personnes interrogées par Voyages Pirates considèrent à 46% que le meilleur âge pour se lancer est entre 25 et 34 ans, et que les célibataires sont d’autant plus partants.

Quant aux raisons de l’expatriation, elles se trouvent essentiellement du côté de l’envie de voyager, découvrir une nouvelle culture, mais aussi l’envie de démarrer une nouvelle vie.