Vous voulez partir en vacances sans vous ruiner en 2018 ? Vous êtes au bon endroit. Même si des experts prédisent que les prix des voyages vont augmenter cette année, avec notamment les prix des billets d’avion qui augmentent de 3,5 %, et les nuits d’hôtels de 3,7 %, il est toujours possible de partir en voyage pour pas cher en 2018… Si vous savez où aller.

Nous avons pioché des conseils chez les professionnels pour dénicher les meilleures destinations de voyage abordables autour du globe. D’une captivante ville italienne qui a donné naissance à la pizza, jusqu’à une merveilleuse alternative à Bora Bora, voici les lieux les plus époustouflants (et les moins chers) à ajouter à votre bucket-list. Bonne lecture !

Où : Albufeira, Portugal

 

 

Notre guide : Tiffany Dowd est une experte des hôtels de luxe dans le monde, surnommée « Luxe Tiffafny ». Elle a fondé Luxe Social Media. Vous pouvez la suivre sur Instagram et Twitter

Pourquoi : Si vous recherchez des vacances abordables et ensoleillées, la région de l’Algarve, au sud du Portugal, devrait vous convenir. La ville d’Albufeira bénéficie d’un excellent climat, de plages magnifiques, d’apparthôtels abordables, et elle est parfaitement située au centre de la région. Vous y trouverez plus d’une centaine de restaurants, bars et boîtes de nuit différents, ainsi qu’une vieille ville de toute beauté, avec des rues et des places très pittoresques. La nourriture et les vins ne sont pas chers, vous devriez en profiter pour y faire des dégustations. L’été est bien évidemment la saison la plus touristique, mais j’adore m’y rendre à la fin du printemps : le temps est alors doux et ensoleillé, avec bien moins de monde et les nuitées en hôtels sont bien plus abordables. Albufeira est aussi bien reliée aux villes voisines, comme Loulé, célèbre pour son marché et son authenticité. Je vous conseille également de louer une voiture pour aller voir l’église de São Lourenço à Almancil, bien connue pour ses magnifiques tuiles bleues. Au nord de Lagos, vous trouverez enfin Ponta da Piedade, avec ses formations rocheuses élancées et rougeâtres au-dessus de l’océan. Vous pourrez également faire une partie de golf sur l’un des nombreux parcours de l’Algarve. Le meilleur endroit où dormir est l’Epic Sana Algarve, au-dessus de Praia de Falésia, où vous pourrez profiter du soleil au bord de l’une des cinq piscines extérieures, avant d’aller vous détendre au spa.

Où : Zanzibar

 

 

Notre guide : Alyssa Ramos, de My Life’s a Movie, est une voyageuse solitaire et blogueuse, créatrice de contenu, entrepreneuse et influenceuse sur les réseaux sociaux, qui voyage sans cesse autour du monde et cherche à capturer des destinations sans pareil grâce à ses photos uniques et ses conseils détaillés. Son slogan : « vos rêves ne se réaliseront pas sans vous ».

Pourquoi : Zanzibar peut avoir la réputation d’être une destination de lune de miel pour les bourses bien remplies, mais d’après cette aventurière solitaire, c’est bien moins cher que ce qu’on pense. Et surtout, c’est vraiment magnifique. Le ferry entre la Tanzanie et Zanzibar ne coûte que 30 € (40 € pour avoir un siège VIP), et les vols sont généralement à moins de 80 €. On y trouve certes de nombreux complexes luxueux comme Tulia Zanzibar et Melia Zanzibar, que vous devriez essayer si vous pouvez vous le permettre (Tulia a une rivière au milieu de la jungle, et des îles gonflables… Faut-il en dire plus ?). Mais il y a aussi des options plus abordables. J’ai par exemple trouvé un Airbnb, le Surf Escape, à seulement 33 € la nuit, au bord de la plage et d’une école de surf, de paddle et de planche à voile.

Où : Saint-Martin

 

 

Notre guide : Andrea Feczko, animatrice de l’émission « Vacation Creation » sur ABC et créatrice de « How 2 Travelers ».

Pourquoi : Vous vous dites peut-être « Mais Saint-Martin (ou Sint Maarten) n’avait pas été détruit ? ». En effet, ce bijou des Caraïbes, dont une moitié est française, et l’autre néerlandaise, a été dévasté par l’ouragan Irma. Mais l’île est en cours de reconstruction. Le célèbre aéroport international Princess Juliana a rouvert dès fin octobre 2017. L’électricité est de retour sur la quasi-totalité de l’île, et de nombreux bars, restaurants, magasin ou plages sont à nouveaux accessibles. Devant le peu d’enthousiasme des touristes, de nombreux hôtels ont grandement diminué leurs tarifs (comme l’hôtel Mercure, à seulement 139 € la nuit), ainsi que beaucoup d’Airbnb, avec des nuits à partir de 40 €. Tout le monde est gagnant : non seulement vous allez faire des économies, mais en plus vous allez dépenser auprès d’entreprises et de personnes qui ont vraiment besoin d’aide.

Où : Naples, Italie

 

 

Notre guide : Livia Hengel est une écrivaine et photographe voyageuse, avide de culture, qui profite de la dolce vita romaine. Vous pouvez suivre ses aventures italiennes sur Instagram, Facebook et Twitter.

Pourquoi : Naples est la porte d’entrée pour de nombreuses destinations touristiques, comme la côte Amalfi, Capri et Pompéi, et reçoit enfin l’attention qu’elle mérite de la part des voyageurs de tout poil, qui se pressent maintenant de s’y rendre. Naples est l’une des plus vieilles villes d’Europe, et regorge de monuments à admirer, des châteaux côtiers aux catacombes souterraines, en passant par des architectures baroques et des oeuvres d’art contemporaines. Elle abrite également l’une des meilleures gastronomies du monde, et est particulièrement connu pour avoir donné naissance à la pizza. Vous pourrez en prendre pour seulement 4 €, en admirant la baie de Naples et le Mont Vésuve. La fabrication de la pizza napolitaine vient juste d’être reconnue par l’UNESCO comme faisant partie du Patrimoine Immatériel de l’Humanité, c’est donc le meilleur moment pour visiter la ville, profiter de son énergie et de ses plats merveilleux.

Où : Les Îles Cook

 

 

Notre guide : Lanee Lee (Neil) Roth et Lindsay (Taub) Worthington sont les co-fondatrices de VoyageVixen.com. Elles écrivent toutes les deux pour des journaux américains, et aiment encourager les autres à voyager, loin ou pas, pour cher ou pas, tout va tant que vous revenez chez vous avec une belle histoire à partager.

Pourquoi : Cet archipel de 15 îles et de moins de 260 km2  comporte tout ce que vous pouvez attendre du Pacifique Sud : la beauté des tropiques, des récifs colorés, et l’énergie de la Polynésie, entre tradition et modernité. La riche culture Maori y est encore très présente, et les habitants débordent d’hospitalité. Imaginez donc Hawaï il y a 50 ans, mais avec tous les avantages du XXIème siècle, comme le WiFi. Pour choisir où dormir, vous aurez le choix parmi de nombreux Airbnb peu chers, des habitations sur la plage près des hôtels, dans une ambiance à la fois pittoresque et chic. Rarotonga, ou Raro, est la plus grande île de l’archipel, sur laquelle se mêlent montagnes ébréchées, plages immaculées, et Avarua, la capitale, pleine de boutique hôtels, de magasins traditionnels, de perles rares, de restaurants discrets, de cafés, et même une distillerie qui produit de la vodka de banane, et un bus de nuit pour les soirées du vendredi. L’île dispose d’un bon réseau de bus, et comme elle ne fait qu’une trentaine de kilomètres de circonférence, vous pouvez facilement la visiter en une journée. Avertissement aux voyageurs : Les horaires de bus sont, disons, adaptés à la temporalité de l’île. L’île Aitukaki, au Nord, abrite ce que beaucoup considèrent comme le plus beau lagon du monde, avec des eaux turquoise cristallines, des récifs coralliens et des bancs de sable qui en font l’un des meilleurs spots de plongée et de randonnée sous-marine. C’est un lieu à ne pas manquer si vous allez sur les Îles Cook.

Où : Dubrovnik, Croatie

 

 

Notre guide : Les sœurs Elma et Amra Beganovich sont des stars du net qui ont plus de 2,3 millions de followers sur les réseaux sociaux et ont fondé A&E, une agence de marketing numérique.

Pourquoi : Difficile de résister à ce bijou de l’Adriatique, serti dans un écrin de massifs montagneux. On y retrouve le charme d’antan, avec des rues pavées de roche calcaire, qui dégagent de la fraîcheur même en été. La ville et ses monuments sont très bien conservés, comme l’église baroque Saint-Blaise, ou le palais Sponza de la Renaissance et le palais du Recteur gothique. C’est parfait pour une sortie à la journée lors d’un voyage d’île en île sur les côtes de l’Adriatique N’oubliez pas de visiter Lovrijenac et Bokar, les magnifiques forteresses médiévales qui dominent la ville.

Où :  Santa Fe, Nouveau Mexique, États-Unis

 

33 Destinations
UNITED STATES – SEPTEMBER 20: Canyon Road Fine Art on Canyon Road in Santa Fe, New Mexico. Santa Fe, New Mexico, United States. (Photo by Krista Rossow/National Geographic/Getty Images)

 

Notre guide : Patricia Stone, fondatrice de Global Adventuress, a voyagé dans plus de 157 pays et recherche des lieux à visiter hors des sentiers battus pour les aventuriers solitaires, les couples ou les familles. Son site internet a reçu les louanges du L.A. Times, du San Francisco Chronicle, et du Toronto Star, et a été nominé par USA Today comme l’un des 20 meilleurs sites de voyage.

Pourquoi : Santa Fe est un tourbillon de création niché à 2 200 mètres d’altitude, aux pieds du massif Sangre de Cristo. Cette destination attire des artistes et des guérisseurs des quatre coins du monde. C’est un lieu parfait pour les amoureux de la nature, les amateurs d’art et les adeptes des spas. Entourée d’une nature magnifique, les racines de cette ville remontent aux Indiens d’Amérique, et aux patrimoines hispanique et anglo-saxon. La ville fête cette année son 407ème anniversaire, et est la plus ancienne capitale des États-Unis. On y trouve 250 restaurants, plus de 300 galeries d’art, une bonne centaine de boutiques et une dizaine de festivals et foires. Il est recommandé de se balader sur Canyon Road et de visiter quelques galeries. Vous pourrez également découvrir la plus vieille maison des États-Unis, et écouter une messe dans la plus vieille église du pays, la chapelle San Miguel. Au Musée d’art populaire international (Museum of International Folk Art) vous pourrez admirer plus de 130 000 œuvres provenant de plus de 100 pays, pour seulement 10 €. Consultez aussi le calendrier de l’Office de tourisme de Santa Fe pour savoir quels événements ou festivals ont lieu en ce moment, connaître les horaires des visites historiques (pour 11 €), des cours de cuisine, et bien d’autres choses encore. Profitez de votre séjour pour goûter les sandwichs de porc effiloché du Whole Hog Café (à partir de 3 €) et déguster leur mélange de six sauces. Les dimanches, faites une pause au Farmer’s Market, et laissez-vous tenter par les plats locaux. La Posada de Santa Fe, un hôtel de luxe, propose des réductions en hiver à partir de 80 € la nuit. En atterrissant à Albuquerque, louez une voiture pour rouler jusqu’à Santa Fe (Hertz propose des prix à partir de 11 € la journée) pour vous permettre des excursions à Taos ou Chimayo, ou pour aller vous promener au parc national Bandelier.

Où : Ouzbékistan

 

 

Notre guide : Kelly Lewis est spécialisée dans les voyages pour femmes. Elle a fondé Go! Girl Guides, une série de guides de voyage à destination des femmes, Women’s Travel Fest, et Damesly, une agence de voyage pour professionnelles. Vous pouvez la suivre sur Instagram.

Pourquoi : Voyager en Asie Centrale représente de bien des manières le summum de l’aventure. Les infrastructures sont peu présentes, même si elles se modernisent petit à petit, mais les paysages et les cultures sont sans pareil. J’ai adoré chaque instant passé en Ouzbékistan : le savant mélange des influences perses et soviétiques, la culture, la gastronomie, les sites religieux magnifiquement préservés à Samarcande et Boukhara, les nuits sous les yourtes… Ce sont des expériences que je n’oublierai jamais. L’Ouzbékistan n’est pas un pays cher, c’est le visa qui vous coûtera le plus (environ 60 €). La plupart des hôtels sont à moins de 80 € (sauf le nouvel Hyatt Regency Tashkent, à environ 195 € la nuit), ils valent donc la peine d’y aller. Je recommande vivement la compagnie Kalpak Travel pour vous aider à réserver et planifier votre voyage. Voyager seule peut être difficile dans ce pays, et ils connaissent bien la région. Ils sauront vous aider.

Où : Vancouver, Canada

 

 

Notre guide : Michaela Guzy est une entrepreneuse et animatrice américaine. Elle produit deux émissions télévisées, Michaela’s Map et OhThePeopleYouMeet. Elle est aussi professeure adjointe à la University School of Professionnal Studies de New-York, où elle enseigne « Travel Storytelling: Creating Video Content » (Créer une vidéo : comment raconter un voyage).

Pourquoi : Et pourquoi pas le Canada ? Bonne nouvelle, il y a un bon taux de change outre-Atlantique. Les hôtels de luxe, comme le Fairmont Pacific Rim, au cœur de la magnifique ville de Vancouver, sont donc bien plus abordables. Cette ville est l’une des plus cosmopolites du Canada, pleine de cultures et de langues différentes : 52 % des habitants n’ont pas l’anglais comme langue maternelle. Vancouver est au beau milieu d’une forêt humide, idéale pour les amoureux de la nature qui pourront profiter de promenades le long des berges avec vue sur les sommets voisins. Pour ceux qui préfèrent les sorties culturelles, je vous suggère d’aller flâner au milieu des rues pavées et des boutiques du centre historique de Gastown. N’oubliez pas d’aller voir Kimprints, une enseigne qui soutient les artistes de rue en difficulté, ou le Ok Boot Corral, un bottier local installé ici depuis 1833. Pour une expérience réellement unique, allez pêcher les poissons du moment avec Organic Ocean, un fournisseur de fruits de mer écologique. Ramenez ensuite vos prises à la cuisine de l’hôtel pour avoir des sushis frais. Et que seraient des sushis sans du saké maison ? Chez Masa Shiroki, sur Granville Island, vous trouverez du saké artisanal, et du saké pétillant. Pour avoir d’autres conseils sur votre visite de Vancouver, regardez l’émission de Michaela Guzy !

Où : Phuket, Thaïlande

 

 

Notre guide : Evelyn Atieno est la fondatrice de Affinity, une plateforme numérique sur laquelle les adolescents peuvent écrire à propos de l’actualité mondiale. Elle a également voyagé dans plus de 18 pays.

Pourquoi : En termes de destinations bon marché, la Thaïlande est difficile à battre. Phuket dispose de plages magnifiques, et la sympathie de ses habitants, sa gastronomie et ses hôtels à bas prix ont construit sa célébrité. Les basses saisons sont le printemps et l’hiver (n’y allez surtout pas en été, il pleut tous les jours !). Une fois arrivé(e), visitez la plage Patong de nuit : la vie nocturne y est animée, avec de nombreux divertissements et une musique qui ne s’arrête jamais. Le lendemain, vous pourrez vous rendre à Phuket Town, une ville pleine de couleurs qui ressemble parfois au Portugal. L’hôtel Andakira Patong  est parfait pour des nuits à moins de 40 €. Avant de quitter Phuket, n’oubliez de faire un tour en ferry (pour 25 € environ) aux îles Phi Phi. Vous en aurez pour deux heures, mais ça en vaut la peine.

Où : Karpathos, Grèce

 

 

Notre guide : Elizabeth Avery est la fondatrice de Solo Trekker 4 U, un site internet qui fournit des astuces pour les voyageurs solitaires qui ne veulent pas se ruiner.

Pourquoi : L’île grecque de Karpathos a un petit air de Santorini ou de Mykonos, mais pour des prix bien moins importants. C’est la deuxième plus grande île de l’archipel du Dodécanèse, où se trouve la fameuse Rhodes. Son histoire remonte au Vème siècle avant J.C. Vous aurez un peu deux voyages en un, avec des promenades sur la plage, et un retour en arrière de 25 siècles. On peut toujours admirer les ruines de Aghia Anastasia, ou en apprendre plus sur la longue histoire de l’île au Musée archéologique. Pour les vacanciers qui ne supportent pas de lézarder au soleil toute la journée, de nombreuses autres activités sont possibles : pêche, planche à voile, rando sous-marine, plongée et voile… Pour s’éloigner un peu des sentiers battus, les collines de Karpathos sont couvertes d’une flore à couper le souffle et de petits villages comme Arkasas qui ne demandent qu’à être explorés. La capitale de l’île, Pighadia, est une ville moderne, mais vous pourrez observer un style de vie plus authentique, où les robes traditionnelles sont portées tous les jours, dans des communes moins importantes comme Olympos. Il y a de nombreux appartements et studios disponibles à la location sur place, pour faire des économies, mais aussi beaucoup d’hôtels à moins de 80 € la nuit. Les campagnes sont parsemées de restaurants et tavernes servant des plats grecs traditionnels pour une bouchée de pain.

 

  • Pages :

  • 1
  • 2
  • 3