Où : Moab, Utah, États-Unis 

 

 

Notre guide : Michelle Schroeder-Gardner est la fondatrice de Making Sense of Cents (donner sens aux cents), un site de financement qui propose à ses lecteurs de gagner plus, économiser plus, et vivre plus. Elle voyage à plein temps en camping-car avec son mari et leurs deux chiens.

Pourquoi : Moab est la destination idéale si vous aimez les grands espaces. Vous y trouverez deux parcs nationaux : Canyonlands National Park, et Arches National Park, ainsi que des parcs naturels régionaux et de nombreux sites à visiter. Il y a de nombreuses zones de camping gratuit, et des hôtels et des Airbnb. Mais ce n’est qu’en camping que vous pourrez vous réveiller le matin avec vue sur les montagnes ou sur un canyon… Il existe également de nombreuses solutions intermédiaires bon marché. Vous pouvez par exemple loger à l’Archview RV Park, dans une cabine de deux lits pour seulement 63 € la nuit. Vous ne ferez jamais le tour de toutes les activités possibles à Moab. On peut y faire de l’escalade, du rafting, du kayak, explorer les parcs nationaux, faire de la chute libre, des sorties en Jeep, camper, et bien d’autres choses encore. Ce que j’ai préféré est sans aucun doute la descente en raft avec Canyon Voyages.

Où : La Paz, Bolivie

 

 

Notre guide : Emily McNutts est réalisatrice chez The Points Guy (TPG), où elle est chargée de reportages sur l’actualité des voyages : elle y parle aussi bien d’aviation que de programmes fidélité, de nouvelles plus générales que de cartes bancaires. Elle n’y est pas seulement une experte voyage en salle de rédaction, elle met également son expérience à profit en critiquant les formules des compagnies d’avions pour son entreprise. Passionnée depuis toujours, elle a visité plus de 40 pays.

Pourquoi : La Paz est parfaite pour ceux qui recherchent un peu d’aventure tout en conservant le confort d’une ville vivante et pleine d’animations. Nichée au cœur de la Cordillère des Andes, c’est le paradis de ceux qui aiment les sorties nature. La saison d’hiver (de mai à octobre) est le meilleur moment pour s’échapper sur les pentes de la ville. Pour une vraie aventure, partez au ski dans l’une des plus hautes stations du monde pour moins de 60 €, transports et repas compris. Si vous êtes moins sportif, allez voir les activités locales, comme la Cholita Wrestling, une spécialité de La Paz qui mêle catch et lutte libre. Vous pouvez aussi visiter le Mercado de las Brujas (le marché des sorcières), avec ses produits locaux faits main, et ses remèdes populaires et naturels. Et le meilleur pour la fin : vous pourrez profiter du grand luxe dans les hôtels 5 étoiles de la ville pour généralement moins de 120 € par nuit. Allez donc voir le Camino Real Aparthotel & Spa, et le Casa Grande Hotel.

Où : Australie et Nouvelle-Zélande

 

 

Notre guide : Carolyn Spencer Brown, responsable de contenus chez Cruise Critic.

Pourquoi : Chacun sait qu’un voyage en Australie et en Nouvelle-Zélande peut revenir très cher. Les villes sont très éloignées les unes des autres, ce qui oblige à multiplier les déplacements, généralement en avion. Et pour avoir des logements de qualité, ou même quelque chose de plus modeste, il faudra avoir un portefeuille bien rempli. Mais l’avantage des croisières qui vous font visiter ces deux pays, c’est que les plus grosses dépenses sont comprises dans le prix du billet (repas à bord, logement, divertissement et transport). Oceania Cruises propose une croisière en Nouvelle-Zélande et Australie, pour 285 € par nuit, certes, mais vous n’aurez rien à payer de plus (prix par personne, avec deux personnes par cabine). À titre de comparaison, un séjour dans un 4 étoiles comme un Hilton ou un Westin dans les villes très chères comme Auckland et Sydney vous coûteront le même prix par nuit… Et cette fois, seule la chambre est comprise : les repas, les sorties et les bars seront en sus. Un petit conseil : cherchez des croisières qui passent le plus de temps possible dans les ports, que ce soit de longues journées ou plusieurs nuits d’affilées, pour avoir le autant de temps que possible pour vos visites. Dans la plupart des cas, je vous conseille d’éviter les excursions de groupe proposées par la croisière, souvent hors de prix et qui sont une vraie caricature du voyage en troupeaux… Engagez plutôt une agence de voyage spécialiste de la région pour prévoir des sorties privées lors de vos séjours dans les ports. Enfin, découvrir l’Australie et la Nouvelle-Zélande en croisière, surtout si c’est la première fois que vous y allez, n’a pas seulement l’avantage de ne vous faire déballer vos valises qu’une fois et de vous éviter les vols intérieurs… Selon l’itinéraire choisi, vous aurez sûrement la chance de visiter certains lieux spéciaux, un peu en dehors des radars, entre deux étapes obligées comme Auckland et Sydney. Ne manquez donc surtout pas Akaroa, Dunedin ou Wellington en Nouvelle-Zélande, ni Eden, Burnie et Melbourne en Australie…

Où : Trujillo, Pérou 

 

 

Notre guide : Mery Calderón est la fondatrice de Kuoda Travel, une agence de voyage aux petits soins pour ses clients au Pérou, en Bolivie et en Équateur. 

Pourquoi : La côte Nord du Pérou est une excellente destination de voyage peu coûteux, et Trujillo ne fait pas exception à cette règle. Cette ville côtière de toute beauté jouit d’une magnifique architecture coloniale qui remonte à son statut aux XVIIème et XVIIIème siècles. Elle regorge également d’activités culturelles et de restaurants gastronomiques qui surprennent par leurs petits prix (8-12 €). Le logement est loin d’être trop cher : le Costal del Sol Wyndham (4 étoiles) est disponible à partir de 50 €. Trujillo est l’ancienne capitale du peuple Chimú, et l’on en voit les traces sur le gigantesque site de fouilles de Chan Chan. Son architecture d’influence hispanique et son atmosphère de bohême ont inspiré le grand auteur Cesar Vallejo, et la ville perpétue certaines traditions comme le Festival de Danse Marinera, qui dure un mois. Si vous aimez profiter du soleil, allez sur la célèbre plage de Huanchaco, la première Réserve mondiale de surf d’Amérique du Sud. Observez les chasseurs de vagues sur leurs embarcations traditionnelles, les caballitos de totora, et dégustez un ceviche : c’est ici qu’ils ont été inventés ! Trujillo n’est pas fréquenté par les touristes qui ne pensent qu’à Cuzco et au Machu Picchu, mais son patrimoine riche, ses plages ensoleillées, sa gastronomie, sa culture et ses danses promettent un séjour que vous n’oublierez pas de sitôt.

Où : Côte Centrale, Californie, États-Unis

 

SAN SIMEON, CA – MAY 11: Seagulls flock along the Pacific Ocean bluffs on May 11, 2014 in San Simeon, California. Because of its close proximity to Southern California and the population of Los Angeles, San Luis Obispo County has become a popular weekend getaway destination for millions of tourists each year. (Photo by George Rose/Getty Images)

 

Notre guide : Kristi Marcelle est éditrice voyage chez Ciao Bambino, un site de réservation pour les voyages en famille.

Pourquoi : La Côte Centrale s’étend plus ou moins de Santa Barbara à Monterey, et le chapelet de petites bourgades entre San Simeon et Pismo Beach est une agréable surprise pour beaucoup de voyageurs de la côte californienne. Ici, le village de surfeur est aussi un village de pêche, les otaries et les éléphants de mer se disputent la vedette avec les chefs d’œuvres européens de Hearst Castle. Si vous allez un peu dans les terres, vous arriverez dans les vignobles de Paso Robles, avec des vins de dégustation moitié moins chers que du Napa ou du Sonoma. Adelaida  est ouverte tous les jours et propose une visite avec dégustation, le Vineyard Tour, Taste and Tailgate. Vous n’aurez aucun mal à trouver des aliments locaux et frais dans cette région. C’est à Cambria, sur Piso Beache et Moonstone Beach, que vous trouverez les meilleurs logements en dehors des vacances et de la période estivale. Les clients du Cambria Shores Inn peuvent ainsi se détendre tous les soirs dans des fauteuils confortables tournés vers le soleil couchant. Prenez ensuite le temps d’aller à pied jusqu’au restaurant Sea Chest pour goûter aux fruits de mer du coin, ou roulez jusqu’au Cracked Crab à Pismo Beach pour déguster du crabe à toutes les sauces.

Où : Oaxaca, Mexique

 

 

Notre guide : Patricia Stone, fondatrice de Global Adventuress, a voyagé dans plus de 157 pays et recherche des lieux à visiter hors des sentiers battus pour les aventuriers solitaires, les couples ou les familles. Son site internet a reçu les louanges du L.A. Times, du San Francisco Chronicle, et du Toronto Star, et a été nominé par USA Today comme l’un des 20 meilleurs sites de voyage.

Pourquoi : Oaxaca de Juarez est l’une des plus belles destinations mexicaines. Marché colorés, architecture pleine de charme, rues pavées, festivals et gastronomie de qualité… Voici tout ce que vous pourrez trouver sur place. Si vous déambulez sur Zócalo, la place principale de la ville, et que vous y prenez un café, vous pourrez y voir des danseurs et des chanteurs à la nuit tombée. À quelques minutes de là, le marché Benito Juárez vous proposera des produits cousus main et des paniers tressés. En continuant le long de la rue Calle Macedonio, vous pourrez admirer des galeries d’art aux côtés de cafés, boutiques et hôtels. L’église Santo Domingo de Guzmán et le monastère ont été construits en 1555 et valent le coup d’œil. Le musée des cultures d’Oaxaca est également à visiter : vous pourrez y observer de près les trésors du Mont Alban, comme des crânes couverts de turquoise, des os de jaguars sculptés, des bijoux en or et autres décorations. En cas de petit creux, vous pouvez faire une pause au marché 20 de noviembre pour découvrir les sauterelles grillées (chapulines), les fromages d’Oaxaca, les tamales, tortillas, tlayudas, les chocolats et les cafés. Vous pourrez découvrir la cuisine locale pour moins de 5 €, ou goûter gratuitement au Mezcal à Mezcaloteca. Vous ne vous perdrez pas dans cette ville, mais si vous voulez profiter d’une visite guidée, contactez donc Enjoy Oaxaca : ils proposent différents parcours, aussi bien dans la ville que vers le Mont Alban, les ruines de Mitla, les sources chaudes et la chute d’eau pétrifiée de Hierve el Agua, mais aussi des cours de cuisines ou des visites de festival comme le Jour des Ancêtres (Día de Los Muertos). Où dormir ? Vous trouverez en ville plusieurs boutique hôtels ou des Bed&Breakfast pittoresques. Vous pouvez aussi réserver une chambre au Parador San Miguel Oaxaca pour seulement 70 € la nuit.

Où : South Lake Tahoe, Californie, États-Unis

 

 

Notre guide : Michaela Guzy est une entrepreneuse et animatrice américaine. Elle produit deux émissions télévisées, Michaela’s Map et OhThePeopleYouMeet. Elle est aussi professeure adjointe à la University School of Professionnal Studies de New-York, où elle enseigne « Travel Storytelling:  » (Créer une vidéo : comment raconter un voyage).

Pourquoi : Saviez-vous que le lac Tahoe est l’un des lacs les plus vieux, grands, larges, profonds et purs de la planète ? La rive Sud du lac sépare deux États et est réputée pour être la plus animée. La bière artisanale s’y développe très rapidement, et les visiteurs reçoivent une carte des bières pour mieux s’y retrouver. Certaines bénéficient même d’un label, comme la Lake Tahoe Ale Worx ou la Cold Water Brewery. On ne sait pas trop ce qui se trouve dans l’eau, mais c’est aussi sur ces rives que sont nés des sportifs célèbres. Certains médaillés d’or des Jeux Olympiques viennent d’ici, ainsi que certains espoirs pour ceux de 2018. En octobre 2017, une statue en bronze de près de 4 mètres signée par Gareth Curtiss a été inaugurée sur la Champions Plaza et baptisée « Spirit of Competition », inspirée par les athlètes olympiques du coin. À Heavenly, vous pourrez profiter de la montagne en famille. La station compte plusieurs boutiques et des feux de camps. Vous pourrez profiter d’un dîner et de tours de magie à The Loft, ou admirer le coucher de soleil en dégustant une bonne viande au Friday’s Station. Pour dormir, le Lake Tahoe Resort à Heavenly propose des chambres à partir de 89 € seulement, et est situé au cœur du village. Mais les gens ne recherchent pas que la poudreuse à South Tahoe : les deux tiers des touristes arrivent au printemps et en été pour randonner, faire du cyclisme ou du golf. Les amis des bêtes pourront rendre visite à Emma, une aigle chauve américaine secourue par l’organisation Lake Tahoe Wildlife Care.

Où : Sri Lanka

 

 

Notre guide : Kelly Lewis a fondé Go! Girl Guides, une série de guides de voyage à destination des femmes, Women’s Travel Fest, et Damesly, une agence de voyage pour professionnelles. Vous pouvez la suivre sur Instagram.

Pourquoi : Cette petite île État permet de profiter de son expérience au maximum sans se ruiner. Je suis venu ici trois semaines en prévoyant de passer mon temps sur la plage, mais j’ai fait bien mieux que ça : j’ai découvert une gastronomie délicieuse (bien qu’un peu épicée), des formations rocheuses à couper le souffle à Sigiriya, des spots de surf à Arugam Bay, et probablement les randonnées les plus difficiles que j’ai jamais faites. Grimper au sommet de l’Adam’s Peak et survivre à l’ascension des 5 500 marches de ce lieu de pèlerinage, avec l’aide d’un ami et d’un moine, m’aura enseigné l’une de mes plus grandes leçons de force et de pouvoir. N’oubliez pas de vous rendre à Ella, une petite ville montagnarde à l’atmosphère hippie détendue, accessible en train (les paysages sont magnifiques, les plantations de thé aussi) depuis Kandy pour moins de 10 €. Le cœur de la magie de ce pays se trouve à Colombo, mais comme tous vos vols atterriront ou partiront d’ici, je ne peux que vous recommander de commencer votre voyage par un séjour au Penthouse Above Sea (80 € la nuit). La formidable gérante de cet hôtel pourra vous aider à préparer vos vacances sur place.

Où : Fez, Maroc

 

 

Notre guide : Livia Hengel est une écrivaine et photographe voyageuse, avide de culture, qui profite de la dolce vita romaine. Vous pouvez suivre ses aventures italiennes sur Instagram, Facebook et Twitter.

Pourquoi : Deuxième ville du Maroc, Fez est célèbre pour son souk enchanteur, ses marchés pleins de vie, ses fascinantes tanneries de cuir (que vous pourrez humer bien avant de les voir), et ses cafés pittoresques servant le fameux thé marocain et des pâtisseries locales. On y trouve de nombreux riads, ces maisons marocaines traditionnelles construites autour d’une cour ou d’un jardin central, avec des chambres confortables et des toits terrasses sur lesquels vous pourrez vous détendre après vos promenades dans les allées labyrinthiques des quartiers voisins. Une chambre pour deux dans un riad peut coûter seulement 550 dirhams (50 €), tandis que pour un dîner, vous vous en sortirez pour la modique somme de 50 dirhams (5 €). Visitez aussi une medersa, une école religieuse, pour en découvrir l’architecture étonnante et les magnifiques mosaïques. Enfin, profitez d’un massage en hammam pour une somme dérisoire comparée à un spa près de chez vous…

Où : Windhoek, Namibie

 

Le gouvernement et ses jardins, Windhoek, Namibie (Hoberman/UIG via Getty Images)

 

Notre guide : Emily McNutts est réalisatrice chez The Points Guy (TPG), où elle est chargée de reportages sur l’actualité des voyages : elle y parle aussi bien d’aviation que de programmes fidélité, de nouvelles plus générales que de cartes bancaires. Elle n’y est pas seulement une experte voyage en salle de rédaction, elle met également son expérience à profit en critiquant les formules des compagnies d’avions pour son entreprise. Passionnée depuis toujours, elle a visité plus de 40 pays.

Pourquoi : Il y tant à voir en Namibie que Windhoek, la capitale, ne peut être qu’un point de départ. Le taux de change est tel que le voyage et l’hébergement ne vous reviendront pas très cher, ce qui vous permettra de profiter de quelques expériences plus luxueuses qu’à l’ordinaire… La vie n’y est pas particulièrement chère, et les activités ne manquent pas à Windhoek, qu’il s’agisse d’explorer les rues ou le Centre namibien des artisanats (Namibia Craft Center), ou d’enquêter sur l’influence germanique de la ville à l’église Christuskirche. Les établissements cinq étoiles, comme le Hilton Windoek ou The Olive Exclusive All-Suite Hotel proposent des chambres à moins de 120 € la nuit, grâce à ce fameux taux de change. Mais certains des meilleurs paysages sont en dehors de la ville. Vous pourriez donc envisager des excursions à la journée, ou de plusieurs jours, pour votre dose de vie de plein air et admirer les dunes qui composent l’essentiel de ce pays. Certains voyages organisés sont réellement abordables et comprennent les repas, le camping et de nombreuses activités. Si vous préférez découvrir ce magnifique pays par vous-même, je vous conseille de louer une voiture. L’entrée des parcs nationaux, comme Etocha National Park, ne revient qu’à 5 € par jour. Ne vous inquiétez pas trop non plus pour le coût de la nourriture : vous trouverez de bonnes adresses locales pour moins de 10 € par repas.

 

  • Pages :

  • 1
  • 2
  • 3