En avril dernier à Las Vegas, le DJ américain Marshmello a donné le coup d’envoi de sa résidence au Kaos Nightclubs and Dayclubs dans le cadre d’un contrat d’une valeur de plus de 60 millions de dollars. Entre faisceaux laser et effets spéciaux, la boîte de nuit de 2 600 m² en a pris plein les yeux.

Pourtant, même avec ce contrat mirobolant, Marshmello n’est pas le DJ le mieux payé. C’est le duo The Chainsmokers qui reçoit cet honneur, avec 46 millions de dollars de revenus avant impôts cette année. Andrew Taggart et Alex Pall, tous deux originaire de New York, sont donc à la tête de notre classement avec le plus gros cachet perçu en 2019. Ils détrônent ainsi Calvin Harris après six années consécutives en tant que no1.


Cette année, les Chainsmokers se sont produits dans la somptueuse discothèque XS Las Vegas et au Encore Beach Club dans le cadre d’une résidence de trois ans avec Wynn Nightlife annoncée en 2017 (et récemment prolongée jusqu’en 2021). Entre deux concerts à Las Vegas, le duo a joué dans de nombreux festivals, mais également dans des shows privés, empochant alors des cachets à six chiffres pour une seule soirée. Leurs revenus annuels comprennent aussi des partenariats et des ventes d’albums records.

Alex Pall expliquait à Forbes en 2017 : « Nous travaillons avec des artistes lorsque c’est cohérent, que nous sommes enthousiasmés par leur travail. À chaque fois que nous collaborons avec quelqu’un, c’est parce qu’il nous inspire créativement parlant ».

Le DJ le plus travailleur de toute la liste est certainement Steve Aoki, qui a donné plus de 200 concerts en une période record. Grâce à ses cachets à 6 chiffres par soir, à la consommation de sa musique, à ses partenariats avec des marques comme Diesel et Samsung et d’autres business comme la création de son label Dim Mak Records et de sa marque de vêtements, le DJ américain a engrangé 30 millions de dollars et se place en 4e position du classement.

Il a déclaré : « J’investis du travail, de la sueur et des larmes. Il ne s’agit pas nécessairement des marges que je fais, mais plutôt du service que je rends à ma communauté ».

Les 15 premiers DJ les mieux payés ont généré 358 millions de dollars avant impôts ces 12 derniers mois, avec 272 millions provenant du top 10. C’est plus que l’année dernière : en 2018, les 10 premiers DJ avaient empoché 260 millions de dollars. Cette augmentation est due notamment à Marshmello, qui a quasiment doublé ses revenus depuis l’an passé.

Las Vegas continue de jouer un rôle majeur pour les DJ, avec une majorité de ces derniers qui se sont produits sur le Strip, une avenue avec les principaux hôtels-casino de la ville. Pour les étoiles montantes de l’electronic dance music en revanche, il est plus difficile de se faire une place dans la capitale mondiale du jeu.

Steve Aoki, qui a prolongé sa résidence avec le Hakkasan Group en janvier dernier, estime que l’explosion récente de son genre musical pousse les boîtes de nuit à être plus sélect au niveau du choix de leurs DJ.

Bien que de plus en plus de femmes se distinguent dans le secteur, aucune ne figure sur le classement de cette année. En fait, depuis que Forbes a commencé à établir cette liste en 2012, aucune femme n’y est apparue. Certaines ne sont pas passées loin, comme le duo Nervo en 2014, ou encore Alison Wonderland cette année, mais cela se joue à quelques millions près.

Notre classement prend en compte les revenus des DJ du monde entier avant impôts, du 1er juin 2018 au 1er juin 2019. Nous ne déduisons aucuns frais d’avocats, d’agents et de managers. Les estimations sont basées sur les chiffres de Nielsen, Pollstar, Bandsintown et Songkick, mais également sur des interviews avec des experts de l’industrie musicale et certains des DJ eux-mêmes.

Le classement complet :

1. The Chainsmokers 46 millions de dollars
2. Marshmello 40 millions de dollars
3. Calvin Harris 38, 5 millions de dollars
4. Steve Aoki 30 millions de dollars
5. Diplo 25 millions de dollars
6. Tiësto 24 millions de dollars
7. Martin Garrix 19 millions de dollars
8. David Guetta 18 millions de dollars
9. Zedd 17 millions de dollars
10. Armin van Buuren 15 millions de dollars
11. Kaskade 14 millions de dollars
12. Skrillex 13 millions de dollars
13. Alesso 12, 5 millions de dollars
14. Afrojack 12 millions de dollars
15. DJ Snake 11, 5 millions de dollars
15. DJ Pauly (ex æquo) 11,5 millions de dollars
15. Dimitri Vegas & Like Mike (ex æquo) 11,5 millions de dollars