Avec des rumeurs de sortie de plus en plus fortes de l’iPhone 11 pour l’un et du Galaxy Note 10 pour l’autre, Apple et Samsung se battent ardemment pour maintenir l’intérêt du public et des chiffres de vente élevés à une époque où les clients s’accrochent plus longtemps à leurs appareils, et où il y a un intérêt grandissant pour la réparation des appareils plutôt que leur remplacement. 

Mais avec le ralentissement des ventes de l’iPhone, que peut faire Apple pour se débarrasser de la concurrence du Galaxy Note 10 de Samsung et susciter un regain d’intérêt chez ses clients ?


Le changement d’opérateur possible

Lorsque le fabricant d’iPhone a annoncé Apple Pay en 2014, le lancement a été accompagné par une foule d’entreprises de renom qui ont soutenu la technologie de paiement. McDonalds, Whole Foods, Macy’s et Walgreens, pour n’en nommer que quelques-unes, figuraient sur la liste, tout comme les partenariats avec les grandes banques. Ce niveau d’appui à la technologie a permis de l’utiliser de façon concrète et immédiate, plutôt que d’en faire un concept technologique qui se voulait tendance mais qui ne verrait peut-être jamais le jour. 

Apple devrait faire de même avec sa technologie eSIM. Pour les non-initiés, eSIM est une carte SIM intégrée, ce qui signifie que la fonctionnalité d’une carte SIM physique est transférée sur le processeur du téléphone. L’iPhone XS possède déjà cette technologie (à côté d’une fente de carte SIM physique) alors qu’elle est absente du Galaxy S10 de Samsung. Aucune mention n’en est faite concernant le Galaxy Note 10.

La technologie eSIM permet aux utilisateurs de passer d’un numéro à l’autre sans avoir à insérer une autre carte SIM. Apple devrait faire un pas de plus et renforcer l’assistance entre les opérateurs pour faciliter le passage d’un plan à l’autre.

Une option de réglage simplifiée permettant de changer rapidement d’opérateur de manière temporaire lorsque vous voyagez tout en conservant le même numéro, ou même en alternant simplement pour économiser de l’argent, serait révolutionnaire. Ce serait aussi une énorme victoire pour le consommateur. Naviguer dans le monde obscur de la politique des opérateurs téléphoniques est plus facile à dire qu’à faire, bien sûr, mais si une entreprise peut le faire, c’est bien Apple. 

Options relatives aux capteurs

Apple possède déjà le système de reconnaissance faciale le plus sûr du marché. Mais peuvent-ils faire davantage ? Un FaceID plus rapide serait le bienvenu, de même qu’une technologie avancée de mesure de profondeur et de cartographie 3D sur les caméras arrière. Apple est en avance sur le pack Android dans ce domaine, il devrait donc être créatif avec la façon dont la technologie est déployée. 

La reconnaissance faciale de Samsung n’est pas aussi aboutie que celle d’Apple, et peut être facilement piégée. La mauvaise presse dénonçant le fait que le Galaxy S10 était facilement dupé par des personnes présentant des similitudes signifiera probablement que Samsung annoncera des caractéristiques plus fiables dans le prochain Galaxy Note 10.

Le Recovery mode

On n’aura de cesse de dire qu’il est plus facile de réparer les smartphones. Apple et Samsung ont tous deux fait des efforts symboliques pour faciliter la vie des réparateurs de téléphones récemment, grâce au mouvement « Right to Repair ». 

Mais il y a encore du travail à faire. Et, compte tenu des tendances actuelles de consommation, il viendra un moment où l’un des principaux fabricants de smartphone cédera et commencera à offrir kits de réparation officiels, guides et pièces de rechange à des prix raisonnables. À ce moment, toutes les autres entreprises suivront. Apple devrait être cette entreprise et s’approprier tous les sujets sociétaux relatifs à l’environnement et aux consommateurs en cours de route.