SUPER LEAGUE | Au cours des deux dernières années, la valeur des clubs de foot a augmenté en moyenne de 30 %, notamment grâce au nombre croissant d’investisseurs qui voient le potentiel inexploité derrière l’attrait mondial suscité par ce sport. Quand on regarde ce classement, on comprend ainsi que le projet de Super League soit sorti du bois

 

Le roi n’est plus, vive le roi ! Cette année, le Real Madrid cède sa place de no 1 au profit du FC Barcelone. Pour la première fois, le club de la capitale catalane est en tête du classement Forbes des 20 équipes de foot à plus forte valeur, reléguant le Real Madrid à la deuxième place. La valeur du club blaugrana est évaluée à 4,76 milliards de dollars, devançant de peu la valeur de la Casa Blanca (4,75 milliards de dollars). Au cours des 16 dernières années, la première place du classement Forbes des 20 équipes de foot à plus forte valeur a été monopolisée par deux équipes : le Real Madrid (cinq fois) et Manchester United (11 fois).

L’ascension du FC Barcelone à la tête du classement intervient alors que le club est pris dans un conflit public avec sa superstar Lionel Messi, le joueur le mieux payé au monde. L’été dernier, le joueur a menacé de quitter le club avant la dernière saison de son contrat. Après un suspense, qui a duré plusieurs mois, l’Argentin a décidé de rester au FC Barcelone et le président du club, Josep Maria Bartomeu, a présenté sa démission le 27 octobre 2020.

En moyenne, la valeur des 20 équipes de foot de ce classement est de 2,28 milliards dollars chacune, soit une augmentation de 30 % par rapport à 2019, date de la dernière publication du classement. Cette hausse intervient malgré une baisse des recettes due à l’absence de spectateurs dans les stades depuis le début de la pandémie.

Les recettes moyennes des 20 équipes du classement s’élèvent à 441 millions de dollars pour la saison 2019-2020, soit une baisse de 9,6 % par rapport à la saison 2017-2018, tandis que le résultat d’exploitation moyen a chuté de 70 % sur la même période pour atteindre 23 millions de dollars. Les problèmes sont loin d’être terminés, notamment à cause de l’aggravation de la baisse des recettes les jours de match au cours de la saison actuelle. En effet, dans la plupart des championnats européens, le public ne peut toujours pas assister aux rencontres.

L’on pourrait croire que ces résultats refroidiraient les investisseurs, et pourtant cela n’est absolument pas le cas ! Ces derniers continuent d’investir les mêmes montants qu’en NFL, NBA ou MLB. Ainsi, RedBird Capital a récemment fait l’acquisition d’une participation minoritaire dans Fenway Sports Group, propriétaire de Liverpool FC en Premier League. La valeur des Reds dépasse désormais 4 milliards de dollars. Cette opération a permis de faire grimper la valeur du club de 88 % depuis la dernière évaluation de Forbes. Par ailleurs, le Liverpool FC, qui atterrit à la cinquième place du classement cette année, compte au total 84 millions d’abonnés sur ses différents réseaux sociaux (Facebook, Twitter et Instagram). Le club est 12au classement des équipes sportives à plus forte valeur. Plus haut dans ce classement, le FC Barcelone (4e) et le Real Madrid (5e), compte chacun 260 millions d’abonnés sur leurs réseaux sociaux.

Ce nombre important d’abonnés est payant ! Manchester United, qui compte près de 140 millions d’abonnés, a récemment remplacé son sponsor maillot Chevrolet par Team Viewer, une société allemande de logiciels. L’accord sera effectif à partir de la prochaine saison (2021-2022) et rapportera au club mancunien en moyenne 64,9 millions de dollars sur cinq ans. Bien que ce montant soit inférieur à celui versé par le célèbre constructeur automobile, le nouvel accord négocié par Manchester United avec Team Viewer comporte moins de droits commerciaux. Le club sera donc libre de chercher un autre sponsor automobile et égaler, voire dépasser, le montant de l’accord initial avec Chevrolet. Le Real, Barcelone, Liverpool, le PSG ou la Juventus, où évolue Cristiano Ronaldo, ont tous des contrats de sponsor maillot qui expirent dans les prochaines années.

 


LES PLUS GROS CONTRATS DE SPONSOR MAILLOT

Équipe et classement Sponsor maillot

VAM* (millions $)

Valeur totale (millions $) Durée du contrat (années) Saisons couvertes
1. Real Madrid Emirates 82,5 413 5 20217/18 – 2021/22
2. Manchester United Team Viewer 64,9 325 5 2021/22 – 2025/26
3. FC Barcelone Rakuten 64,8 324 5 2017/18 – 2021/22
4. PSG Accor 57,0 171 3 2019/20 – 2021/22
5. Arsenal Emirates 56,0 280 5 2019/20 – 2023/24
6. Liverpool Standard Chartered 55,3 221 4 2019/20 – 2022/23
7. Chelsea Three 55,2 166 3 2021/22 – 2023/24
8. Juventus Jeep (FCA) 53,1 159 3 2020/21 – 2022/23
9. Tottenham AIA 50,0 400 8 2019/20 – 2026/27
10. Bayern Munich Deutsche Telekom (T-Mobile) 35,4 283 8 2015/16 – 2022/23

*Valeur annuelle moyenne, NDLR.


Le merchandising constitue également un autre attrait juteux pour les investisseurs. L’été dernier, le PSG et le géant du merchandising sportif Fanatics ont annoncé la signature d’un contrat sur dix ans portant sur le commerce en ligne, la fabrication de produits et l’octroi de licences. Cet accord devrait permettre au club parisien de tripler ses activités de commerce en ligne d’ici 2023. Les recettes du club pour ces activités pourraient atteindre 60 millions de dollars par an après les cinq premières années de l’accord.

En matière de recettes commerciales, le Real Madrid reste le roi du football mondial. Au cours de la saison 2019-2020, le club a empoché 424 millions de dollars grâce à ces différents accords (publicité, sponsoring, ventes de maillots et de kits), soit une hausse de 55 % par rapport à il y a cinq ans. Grâce à son partenariat avec Adidas jusqu’en 2030, les ventes de maillots du club lui rapportent 82,5 millions de dollars par an, et la vente de kits 152 millions de dollars par an. Le FC Barcelone, dont les recettes commerciales s’élèvent à 377 millions de dollars, devance la Casa Blanca grâce à ses recettes tirées de la diffusion des matchs, les plus élevées toute équipe de foot confondue !

Voici le classement complet des clubs de foot à plus forte valeur !


Classement
Lionel Messi lors de la demi-finale aller de la Coupe du Roi contre Séville (février 2021). | Source : Getty Images

#1. FC BARCELONE

Barcelone, Espagne

Propriétaire/actionnaire majoritaire : socios

Valeur : 4,76 milliards de dollars

Évolution sur deux ans : 18 %

Recettes (2020) : 792 millions de dollars

Résultat d’exploitation (2020) : 62,2 millions de dollars

Valeur de la dette : 6 %


Classement
Karim Benzema lors du classico Real Madrid-Barcelone le 10 avril 2021. | Source : Getty Images

#2. REAL MADRID

Madrid, Espagne

Propriétaire/actionnaire majoritaire : socios

Valeur : 4,75 milliards de dollars

Évolution sur deux ans : 12 %

Recettes (2020) : 792 millions de dollars

Résultat d’exploitation (2020) : 92 millions de dollars

Valeur de la dette : 6 %


Classement
Robert Lewandoski lors de la rencontre Bayern Munich-Stuttgart (20 mars 2021). | Source : Getty Images

#3. BAYERN MUNICH*

Munich, Allemagne

Propriétaire/actionnaire majoritaire : membres du club

Valeur : 4,215 milliards de dollars

Évolution sur deux ans : 39 %

Recettes (2020) : 703 millions de dollars

Résultat d’exploitation (2020) : 49,2 millions de dollars

Valeur de la dette : 0 %

*Le Bayern n’entre pas dans le projet de la Super League


Classement
Paul Pogba lors de la rencontre Tottenham-Manchester United (11 avril 2021). | Source : Getty Images

#4. MANCHESTER UNITED

Manchester, Angleterre

Propriétaire/actionnaire majoritaire : la famille Glazer

Valeur : 4,2 milliards de dollars

Évolution sur deux ans : 10 %

Recettes (2020) : 643 millions de dollars

Résultat d’exploitation (2020) : 166,6 millions de dollars

Valeur de la dette : 16 %


Classement
Mohamed Salah lors de la rencontre Liverpool-Aston Villa (10 avril 2021). | Source : Getty Images

#5. LIVERPOOL

Liverpool, Angleterre

Propriétaire/actionnaire majoritaire : John Henry, Tom Werner

Valeur : 4,1 milliards de dollars

Évolution sur deux ans : 88 %

Recettes (2020) : 619 millions de dollars

Résultat d’exploitation (2020) : 61,9 millions de dollars

Valeur de la dette : 2 %


Classement
Kevin De Bruyne élu homme du match lors du quart de final aller Manchester City-Dortmund (6 avril 2021). | Source : Getty Images

#6. MANCHESTER CITY

Manchester, Angleterre

Propriétaire/actionnaire majoritaire : le cheikh Khaled bin-Zayed Al Nahyan

Valeur : 4 milliards de dollars

Évolution sur deux ans : 49 %

Recettes (2020) : 609 millions de dollars

Résultat d’exploitation (2020) : -2 millions de dollars

Valeur de la dette : 0 %


Olivier Giroud lors du quart de finale FA Cup Chelsea-Sheffield United (mars 2021). | Source : Getty Images

#7. CHELSEA

Londres, Angleterre

Propriétaire/actionnaire majoritaire : Roman Abramovich

Valeur : 3,2 milliards de dollars

Évolution sur deux ans : 24 %

Recettes (2020) : 520 millions de dollars

Résultat d’exploitation (2020) : 34,7 millions de dollars

Valeur de la dette : 0 %


Alexandre Lacazette lors de la rencontre Arsenal-Sheffield United (11 avril 2021). | Source : Getty Images

#8. ARSENAL

Londres, Angleterre

Propriétaire/actionnaire majoritaire : E. Stanley Kroenke

Valeur : 2,8 milliards de dollars

Évolution sur deux ans : 23 %

Recettes (2020) : 430 millions de dollars

Résultat d’exploitation (2020) : 47,3 millions de dollars

Valeur de la dette : 7 %


Classement
Kylian Mbappé lors du quart de finale aller de ligue des champions Bayern Munich-PSG (7 avril 2021). | Source : Getty Images

#9. PARIS SAINT-GERMAIN*

Paris, France

Propriétaire/actionnaire majoritaire : Qatar Sports Investments

Valeur : 2,5 milliards de dollars

Évolution sur deux ans : 129 %

Recettes (2020) : 599 millions de dollars

Résultat d’exploitation (2020) : -4,5 millions de dollars

Valeur de la dette : 0 %

*Le PSG n’entre pas dans le projet de la Super League


Hugo Lloris lors de la rencontre Tottenham-Manchester United (11 avril 2021). | Source : Getty Images

#10. TOTTENHAM HOTSPUR

Londres, Angleterre

Propriétaire/actionnaire majoritaire : Joseph Lewis, Daniel Levy

Valeur : 2,3 milliards de dollars

Évolution sur deux ans : 42 %

Recettes (2020) : 494 millions de dollars

Résultat d’exploitation (2020) : 134,2 millions de dollars

Valeur de la dette : 39 %


Cristiano Ronaldo lors de la rencontre Juventus-Genoa (11 avril 2021). | Source : Getty Images

#11. JUVENTUS

Turin, Italie

Propriétaire/actionnaire majoritaire : la famille Agnelli

Valeur : 1,95 milliard de dollars

Évolution sur deux ans : 29 %

Recettes (2020) : 441 millions de dollars

Résultat d’exploitation (2020) : -14 millions de dollars

Valeur de la dette : 16 %


Erling Haaland lors de la rencontre Stuttgart-Dortmund (10 avril 2021). | Source : Getty Images

#12. BORUSSIA DORTMUND*

Dortmund, Allemagne

Propriétaire/actionnaire majoritaire : Bernd Geske, Evonik Industries

Valeur : 1,9 milliard de dollars

Évolution sur deux ans : 112 %

Recettes (2020) : 405 millions de dollars

Résultat d’exploitation (2020) : 15,1 millions de dollars

Valeur de la dette : 0 %

*Ce club n’entre pas dans le projet de la Super League


Luis Suarez lors de la rencontre Villareal-Atlético de Madrid (28 février 2021). | Source : Getty Images

#13. ATLÉTICO DE MADRID

Madrid, Espagne

Propriétaire/actionnaire majoritaire : Miguel Gil, Enrique Cerezo

Valeur : 1 milliard de dollars

Évolution sur deux ans : 5 %

Recettes (2020) : 368 millions de dollars

Résultat d’exploitation (2020) : 61,7 millions de dollars

Valeur de la dette : 26 %


Romelu Lukaku lors de la rencontre Inter Milan-Cagliari (11 avril 2021). | Source : Getty Images

#14. INTER MILAN

Milan, Italie

Propriétaire/actionnaire majoritaire : Zhang Jindong, LionRock Capital

Valeur : 743 millions de dollars

Évolution sur deux ans : 11 %

Recettes (2020) : 323 millions de dollars

Résultat d’exploitation (2020) : 13,1 millions de dollars

Valeur de la dette : 8 %


Lucas Digne lors de la rencontre Brighton-Everton (12 avril 2021). | Source : Getty Images

#15. EVERTON*

Liverpool, Angleterre

Propriétaire/actionnaire majoritaire : Farhad Moshiri

Valeur : 658 millions de dollars

Évolution sur deux ans : 38 %

Recettes (2020) : 235 millions de dollars

Résultat d’exploitation (2020) : 15 millions de dollars

Valeur de la dette : 0 %

*Ce club n’entre pas dans le projet de la Super League


Zlatan Ibrahimovic lors de la rencontre Parme-AC Milan (10 avril 2021). | Source : Getty Images

#16. AC MILAN

Milan, Italie

Propriétaire/actionnaire majoritaire : Elliot Management

Valeur : 559 millions de dollars

Évolution sur deux ans : -4 %

Recettes (2020) : 165 millions de dollars

Résultat d’exploitation (2020) : -92,4 millions de dollars

Valeur de la dette : 4 %


Javier Pastore lors de la rencontre AS Rome-Naples (2 novembre 2019). | Source : Getty Images

#17. AS ROMA*

Rome, Italie

Propriétaire/actionnaire majoritaire : Dan Friedkin

Valeur : 548 millions de dollars

Évolution sur deux ans : -12 %

Recettes (2020) : 156 millions de dollars

Résultat d’exploitation (2020) : -108,4 millions de dollars

Valeur de la dette : 56 %

*Ce club n’entre pas dans le projet de la Super League


Jesse Lingard lors de la rencontre West Ham-Leicester (11 avril 2021). | Source : Getty Images

#18. WEST HAM UNITED*

Londres, Angleterre

Propriétaire/actionnaire majoritaire : David Sullivan, David Gold

Valeur : 508 millions de dollars

Évolution sur deux ans : -18 %

Recettes (2020) : 175 millions de dollars

Résultat d’exploitation (2020) : -24,2 millions de dollars

Valeur de la dette : 18 %

*Ce club n’entre pas dans le projet de la Super League


Jamie Vardy lors du quart de finale de FA Cup Leicester-Manchester United (21 mars 2021). | Source : Getty Images

#19. LEICESTER CITY*

Leicester, Angleterre

Propriétaire/actionnaire majoritaire : Khun Aiyawatt Srivaddhanaprabha

Valeur : 455 millions de dollars

Évolution sur deux ans : NR

Recettes (2020) : 189 millions de dollars

Résultat d’exploitation (2020) : -49,3 millions de dollars

Valeur de la dette : 17 %

*Ce club n’entre pas dans le projet de la Super League


Dusan Tadic lors du quart de finale aller de Ligue Europa Ajax Amsterdam-AS Rome (8 avril 2021). | Source : Getty Images

#20. AJAX AMSTERDAM*

Amsterdam, Pays-Bas

Propriétaire/actionnaire majoritaire : membres du club

Valeur : 413 millions de dollars

Évolution sur deux ans : NR

Recettes (2020) : 172 millions de dollars

Résultat d’exploitation (2020) : 1,7 million de dollars

Valeur de la dette : 11 %

*Ce club n’entre pas dans le projet de la Super League

Méthodologie

En examinant les chiffres ci-dessus, gardez à l’esprit que les recettes et les résultats d’exploitation sont ceux de la saison 2019-2020, convertis en dollars américains sur la base des taux de change moyens au cours de cette saison. Les gains liés au prêt de joueurs à d’autres équipes ont été exclus des recettes. Les valeurs des équipes sont des valeurs d’entreprises (capitaux propres + dette nette) et incluent l’exploitation du stade. Les valeurs du portefeuille immobilier sont exclues du calcul. Le résultat d’exploitation est le résultat avant intérêts, impôts, dépréciation et amortissement, échange de joueurs et cession d’enregistrements de joueurs. La dette correspond aux emprunts portant intérêt (y compris la dette du stade). « NR » signifie non classé il y a deux ans.

 

Article traduit de Forbes US – Auteur : Mike Ozanian

<<< À lire également : Un Confinement Lourd De Conséquences Pour La Sphère Footballistique >>>