Courant janvier, l’attaquant du FC Barcelone Antoine Griezmann avait donné son feu vert à un transfert qui entraînerait l’arrivée de Neymar depuis le PSG.

Remplaçant indirect du Brésilien (qui avait quitté la Catalogne en 2017 pour la capitale française lors d’un transfert record à 222 millions d’euros), Griezmann l’avait alors remplacé en tant qu’ailier gauche au FC Barcelone, mettant fin au trio MSN (Messi, Suarez et Neymar) en attaque.


Fernando Polo, journaliste au quotidien espagnol Mundo Deportivo, évoque les prétendues réticences du Frenchie à accueillir de nouveau Neymar dans le club star, affirmant grâce à des sources proches du joueur : « Rien n’est moins vrai. Au contraire, Griezmann n’aurait aucun problème avec le retour de Neymar. Il réalise que cela pourrait lui faire perdre de la visibilité, mais il a signé pour cinq saisons et sait que la qualité est la priorité d’une équipe ».

Selon Mundo Deportivo et SPORT, un autre journal sportif catalan, le jeune brésilien de 28 ans serait « plus proche que jamais » d’un retour au FC Barcelone qui le considère comme son « objectif numéro un ». Selon eux, cela s’explique notamment par le différend entre le joueur et Leonardo, le directeur sportif du PSG, concernant la mauvaise gestion de sa dernière blessure. D’autres médias affirment par ailleurs que Griezmann et Neymar pourraient ne jamais jouer ensemble, car les dirigeants des deux clubs sembleraient sur le point de conclure un deal d’échange entre les deux joueurs.

Selon Deportes Cuatro, une émission de TV espagnole, la direction du FC Barcelone considérerait Griezmann comme une monnaie d’échange cruciale pour inciter le PSG à vendre Neymar et à réduire les frais de transfert à 190 ou 200 millions de dollars.

Le nom d’Ousmane Dembélé, un autre joueur français évoluant au Camp Nou, a aussi été évoqué. Les deux hommes, tous deux champions du monde, sont des éléments clefs qui pourraient intéresser grandement le club de Ligue 1. Notons aussi que Neymar n’a jamais gagné véritablement la confiance des Français, notamment parce qu’il continue à entretenir des relations avec ses anciens clubs.

Par ailleurs, les salaires de Griezmann et Dembelé sont parmi les plus élevés du club (respectivement 18 millions et 12 millions d’euros par an), et s’en débarrasser pourrait permettre au FC Barcelone de payer le salaire annuel de Neymar, qui s’élevait à 48,9 millions d’euros en 2019.

De plus, l’exclusion de Manchester City de la Ligue des champions a tiré la sonnette d’alarme chez tous les clubs européens, et cet accord d’échange permettrait au club catalan de rester du bon côté de la réglementation de l’UEFA concernant le fair-play financier. Le FC Barcelone doit en effet réunir près de 140 millions de dollars pour éviter de dépenser plus que ce qu’il gagne, mais prévoit en parallèle l’acquisition de quatre nouveaux joueurs, dont Lautaro Martinez, l’attaquant argentin évoluant à l’Inter Milan.

Pour résumer, le FC Barcelone manque aujourd’hui de liquidités et doit vendre un de ses grands joueurs pour espérer en acquérir de nouveaux. Le rachat de Philippe Coutinho, prêté au Bayern Munich l’été dernier avec une option d’achat fixée à 120 millions d’euros, pourrait également renflouer les caisses du club catalan. Toutes les options sont envisagées par le FC Barcelone qui ne veut pas manquer le coche et pourrait bien ouvrir le score du prochain mercato.

 

<<< À lire également : Football : Les Surprises Du Classement Des Clubs Les Plus Riches Du Monde >>>