YouTube versera 100 millions de dollars au cours des 18 prochains mois aux influenceurs qui publient du contenu sur Shorts, la nouvelle plateforme qui rivalise avec TikTok.  

 

L’argent ira dans le YouTube Shorts Fund et distribuera son financement chaque mois aux vidéos qui reçoivent le plus de vues et d’engagement. « Le Shorts Fund est la première étape de notre voyage pour construire un modèle de monétisation pour les Shorts sur YouTube. Il s’agit d’une priorité absolue pour nous et il nous faudra un certain temps pour y parvenir », écrit Amy Singer, directrice de l’activation des partenariats mondiaux pour YouTube Shorts, dans un nouveau billet de blog. « Nous y travaillons activement et nous nous appuierons sur les commentaires recueillis auprès de notre communauté pour élaborer un programme à long terme spécialement conçu pour YouTube Shorts. »

Le nouveau programme de financement de YouTube est le dernier d’une vague de fonds similaires provenant de tous les réseaux sociaux, dans le cadre d’une ruée pour mieux récompenser financièrement les influenceurs. TikTok a déclaré qu’il dépenserait plus de 2 milliards de dollars dans le monde entier au cours des trois prochaines années dans le cadre de son fonds pour les créateurs, tandis que Snap distribue jusqu’à 1 million de dollars par jour aux utilisateurs qui publient des messages dans son flux Spotlight. Mark Zuckerberg a récemment déclaré que Facebook envisageait d’ajouter son propre fonds.

Les influenceurs contribuent à attirer les utilisateurs sur les plateformes, ce qui permet aux entreprises de monétiser leur audience grâce à la publicité. Pendant de nombreuses années, les réseaux sociaux ont laissé aux créateurs le soin de trouver eux-mêmes comment gagner de l’argent. Mais l’essor de TikTok a bousculé le secteur, en particulier parce qu’il a très tôt cherché à offrir aux créateurs des moyens de gagner de l’argent sur sa plateforme. En réaction, les concurrents se précipitent pour ajouter des fonctions et des programmes similaires, comme le fonds Shorts de YouTube.

YouTube a lancé Shorts l’année dernière à l’étranger et l’a lancé en Amérique en mars. Avant le lancement aux États-Unis, les vidéos avaient déjà généré 6,5 milliards de vues.

Contrairement à une grande partie de l’industrie, YouTube s’est concentré sur le versement d’argent aux créateurs, et son programme de partage des revenus publicitaires est toujours considéré comme la référence, le meilleur moyen de gagner des millions de dollars grâce aux réseaux sociaux. Et la plateforme est de plus en plus populaire : 81 % des adultes américains ont déclaré avoir regardé YouTube l’année dernière, contre 73 % un an plus tôt, selon une étude de Pew.

Les 100 millions de dollars affectés au Shorts Fund ne sont pas une somme considérable pour YouTube, qui génère plus de 20 milliards de dollars de revenus annuels. Mais il ne s’agit probablement que de la première salve de la société, et compte tenu de la position de YouTube dans le secteur, cela ne fera qu’accroître la concurrence déjà frénétique pour gagner et conserver l’attention des influenceurs.

 

Article traduit de Forbes US – Auteur : Abram Brown

<<< À lire également : Walmart rencontre un véritable succès sur TikTok grâce au livestream shopping >>>