Le réseau social Twitter vend la régie publicitaire MoPub pour un prix trois fois supérieur à celui qu’il a payé pour l’acquérir il y a près de dix ans.

 

Twitter a annoncé son intention de vendre MoPub pour 1,05 milliard de dollars à AppLovin, une société de marketing de jeux mobiles. L’opération intervient huit ans après que Twitter a acheté la start-up en 2013 pour 350 millions de dollars comme un moyen de développer son activité de publicité mobile. Depuis lors, MoPub est devenu de plus en plus une source de revenus pour Twitter, générant environ 188 millions de dollars en 2020.

Dans une déclaration faite mercredi au sujet de la transaction, le PDG de Twitter, Jack Dorsey, a déclaré que la vente de MoPub « augmente notre concentration et démontre notre confiance dans notre feuille de route de produits de revenus, accélérant notre capacité à investir dans les produits de base qui positionnent Twitter pour une croissance à long terme et servent au mieux la conversation publique ».

MoPub a également été au cœur de l’activité d’échange publicitaire automatisé de Twitter et fonctionne actuellement avec 45 000 applications ainsi que 130 plateformes publicitaires tierces. Chaque mois, la place de marché MoPub gère plus d’un billion de demandes de publicité pour les applications et touche plus de 1,4 milliard d’appareils. Selon la lettre de Twitter aux actionnaires publiée en juillet, les licences de données et autres revenus de l’entreprise pour le deuxième trimestre 2021 ont augmenté de 13 % pour atteindre 137 millions de dollars, ce qui a été « principalement porté par MoPub ».

Fondée en 2010, MoPub avait levé 18,5 millions de dollars lors de ses tours de table d’amorçage, de série A et de série B jusqu’en 2012 avant que Twitter ne l’acquière. À l’époque, Twitter avait acheté la start-up pour développer ses capacités à vendre des publicités via des applications tierces.

AppLovin n’a pas souhaité faire de commentaires sur ses projets pour MoPub, mais un document destiné aux investisseurs explique que l’acquisition permettra d’accroître la transparence des prix et des données pour les enchères publicitaires dans les applications, d’augmenter les revenus publicitaires et d’aider les annonceurs à atteindre de nouveaux publics.

« Au cours de la dernière décennie, AppLovin a créé des outils pour aider les développeurs d’applications mobiles à développer leurs activités, notamment MAX et AppDiscovery », a déclaré Adam Foroughi, PDG d’AppLovin, dans un communiqué. « Combiner le meilleur de MoPub avec notre plateforme logicielle AppLovin est bénéfique à la fois pour nos clients et nos partenaires, ce qui, en fin de compte, renforce la croissance de l’écosystème des applications mobiles au sens large. »

L’acquisition est encore soumise à l’approbation des autorités réglementaires, mais elle devrait être finalisée en 2022.

 

Article traduit de Forbes US – Auteur : Marty Swant 

<<< À lire également : Twitter teste la fonctionnalité « Communities », similaire aux groupes Facebook >>>