Les actions de Virgin Galactic, la start-up de Richard Branson spécialisée dans le tourisme spatial, ont chuté de plus de 10% lundi matin, les marchés ayant réagi au report de son très attendu test de vol spatial à la fin du mois.

 


Le PDG de Virgin Galactic, Michael Colglazier, a déclaré que, suite aux « récentes directives » du ministère de la Santé du Nouveau-Mexique concernant le Covid-19, Virgin Galactic « réduirait au maximum ses activités au Nouveau-Mexique » – ce qui signifie que le test de vol spatial prévu par la société, qui avait été fixé entre le 19 et le 23 novembre, sera reporté.

Cette décision privera Virgin Galactic et Richard Branson de la possibilité de terminer l’année 2020 à un niveau littéralement élevé. Un lancement spatial réussi aurait probablement apporté un rare soulagement après une année au cours de laquelle la pandémie a mis à genoux l’empire commercial de Richard Branson.

Elle a également pris une partie de la fortune de Richard Branson. Les actions de Virgin Galactic ont chuté à 19,90 dollars par action à 12h30 lundi, soit une baisse de 10,9% par rapport au cours de clôture de vendredi (22,20 dollars), ce qui a contribué à réduire d’environ 200 millions de dollars la fortune nette du magnat britannique. Forbes estime désormais la fortune de Richard Branson à 4,8 milliards de dollars.

Virgin Galactic n’est cotée en bourse que depuis octobre 2019, date à laquelle Richard Branson a introduit ses actions à la Bourse de New York, à un prix d’environ 12 dollars chacune. Le titre a grimpé en flèche pour atteindre 37 dollars en janvier 2020, alors que les célébrités se sont inscrites et que les attentes ont augmenté, mais il est depuis « revenu sur Terre » en raison de la pandémie de Covid-19.

De mai à juin, alors que le coronavirus clouait au sol ses avions Virgin Galactic et faisait échouer le voyage inaugural de son entreprise de navires de croisière, Richard Branson a vendu pour 500 millions de dollars d’actions de Virgin Galactic pour aider à financer la restructuration du groupe Virgin.

Malgré ce retard, Virgin Galactic reste le bras le plus passionnant de l’empire commercial de Richard Branson. En août, une note de recherche sur les actions de la banque d’investissement Cowen a fait état d’un « retard remarquable dans la demande de vols commerciaux dans l’espace » et a cité la future valeur potentielle génératrice de revenus du plan Virgin Galactic pour les voyages à grande vitesse, point à point, dans l’espace, qui, selon Cowen, pourrait représenter un marché de 200 milliards de dollars d’ici 2050. Morgan Stanley, généralement optimiste, affirme que l’offre hypersonique de Virgin Galactic en matière de voyages P2P pourrait représenter un chiffre d’affaires annuel de 800 milliards de dollars d’ici 2040.

Contrairement aux évaluations typiques de la boule de cristal de l’innovation spatiale, comme la récente évaluation de 100 milliards de dollars de SpaceX d’Elon Musk par Morgan Stanley, Cowen a testé la force de l’intérêt des « personnes fortunées » à prendre un vol vers l’espace pour un prix de billet de 250 000 dollars ou plus.

La banque a découvert que 39% des personnes ayant une fortune nette supérieure à 5 millions de dollars paieraient au moins un quart de million de dollars pour un vol de Virgin Galactic, ajoutant que Virgin Galactic est « dans une position unique pour bénéficier de l’intérêt croissant des consommateurs pour les expériences de luxe, en particulier parmi les personnes fortunées ». La société a déjà 600 réservations pour des vols spatiaux, selon Cowen, et une campagne de recrutement qui a attiré du personnel de la NASA et de Disney.

La société sœur de Virgin Galactic, Virgin Orbit, a également de bonnes nouvelles pour Richard Branson. Un porte-parole a confirmé que l’activité de lancement de petits satellites (qui est basée en Californie et a été séparée de Virgin Galactic en 2017) n’a pas été perturbée par les mesures prises au Nouveau-Mexique, et que Virgin Orbit « travaille encore » sur les dernières étapes de sa deuxième tentative de lancement prévue pour décembre de cette année.

 

Article traduit de Forbes US – Auteur : David Dawkins

 

<<< À lire également : Voici À Quoi Ressemble L’Avion Supersonique Mach 3 De Virgin Galactic >>>