Lundi, Taylor Swift a confirmé que son catalogue musical a été vendu à un groupe de capital-investissement à son insu et sans son consentement, anéantissant un peu plus ses espoirs de reprendre le contrôle de sa musique depuis son acquisition controversée par le magnat de la musique Scooter Braun l’année dernière.

Faits marquants :

  • Variety, qui a été le premier à rapporter la nouvelle, affirme que l’accord est estimé à plus de 300 millions de dollars. Taylor Swift a confirmé que Shamrock Holdings avait racheté 100 % de sa musique, de ses vidéos et de la pochette de son album à Braun.
  • La star a été classée numéro 62 sur la liste de cette année des « America’s Self-Made Women » avec une valeur nette estimée à 365 millions de dollars par Forbes US.
  • Dans une publication sur Twitter et Instagram lundi, Taylor Swift a déclaré qu’elle avait d’abord accueilli favorablement la perspective de travailler avec Shamrock, avant de découvrir que l’accord signifiait que Braun et son entreprise, Ithaca Holdings, qui a acquis son catalogue l’année dernière, continueraient à recevoir des dividendes dans le futur.
  • Taylor Swift a également fait part d’une lettre qu’elle a écrite à Shamrock Holdings, dans laquelle elle dit avoir déjà commencé à réenregistrer ses anciennes chansons, ce qui, selon elle, diminuera la valeur de l’investissement de Shamrock.

Contexte général :

Dans un geste très médiatisé, Ithaca Holdings de Braun a acquis le catalogue musical de Taylor Swift en rachetant son ancienne maison de disques, Big Machine (qui détient les droits de ses six premiers albums) en 2019 pour un prix à peu près identique à celui qu’elle pratique actuellement pour le revendre. L’artiste s’est opposée avec véhémence à cette acquisition, et a accusé Braun de « brimades et de tentative de démantèlement de son héritage musical ». Depuis, Taylor Swift a tenté de racheter les droits de sa musique, mais a déclaré que l’équipe de Braun n’entrerait même pas dans les négociations à moins qu’elle ne signe « un accord de confidentialité à toute épreuve ».

En septembre, et alors qu’il menait son propre combat avec la maison de disques Universal Music Group, Kanye West s’est engagé sur Twitter à aider Taylor Swift à retrouver ses marques. Cette déclaration semble enterrer la hache de guerre entre les deux artistes.

Article traduit de Forbes US – Auteur : Robert Hart

<<< À lire également : Les Secrets De L’Industrie De La Musique Classique >>>