Alors que les États-Unis envisagent d’interdire TikTok, cette dernière fait face à un autre défi : le lancement de Reels sur Instagram.

 


Faits marquants :

  • Reels est considéré par de nombreux utilisateurs comme la tentative de Facebook de concurrencer TikTok qui appartient à l’entreprise chinoise ByteDance. Selon les données de la Sensor Tower, TikTok aurait franchi le cap des 2 milliards de téléchargements en avril.
  • Facebook aurait demandé aux influenceurs actuellement sur TikTok d’utiliser Reels exclusivement ou de publier leur contenu sur Reels avant TikTok. Facebook aurait également offert de prendre en charge les frais de production des vidéos sous réserve que ces créateurs signent des accords de non-divulgation afin de garder les détails de l’accord secrets. 
  • Les personnes qui ont pris connaissance des accords ont déclaré que Facebook aurait offert des centaines de milliers de dollars aux influenceurs qui ont le plus grand nombre d’abonnés. L’entreprise aurait également proposé plus d’argent à ceux qui acceptent de publier leurs vidéos exclusivement sur Reels.
  • Un porte-parole de Facebook a déclaré à Forbes US que ” Nous avons un historique de collaboration avec les étoiles montantes des réseaux sociaux, et nous travaillons toujours à les faire briller sur Instagram”. 
  • Ce n’est pas la première fois que les entreprises s’affrontent : TikTok a déjà publié des annonces de Facebook et Instagram. De plus, en réponse à la proposition de Facebook, TikTok a lancé jeudi un fonds de 200 millions de dollars afin de sponsoriser ses influenceurs dans le but de retenir les retenir et d’en attirer de nouveaux. Cet investissement a vu le jour alors que l’application fait face à des problèmes croissants de sécurité et de confidentialité en plus du lancement de Reels. 
  • Selon Statista, TikTok compterait 45,4 millions d’utilisateurs aux États-Unis. Le cabinet de statistiques estime que ce nombre pourrait atteindre 60,3 millions d’ici 2024.
  • TikTok a nié à plusieurs reprises les allégations selon lesquelles l’application partagerait les données de ses utilisateurs avec le gouvernement chinois et a déclaré à CNBC que la protection de la vie privée de ses utilisateurs est et sera toujours une priorité essentielle.

 

Contexte général :

Le conseiller commercial de la Maison Blanche Peter Navarro a déclaré à Fox News la semaine dernière que le président Donald Trump allait prendre des mesures énergiques contre TikTok et d’autres applications chinoises, en affirmant que toutes les données collectées auprès des citoyens américains par TikTok, “vont directement aux serveurs Chinois, aux militaires chinois, au Parti communiste chinois et aux agences qui veulent s’approprier notre propriété intellectuelle”. De même, il a mentionné la récente interdiction en Inde de TikTok, WeChat et d’autres applications chinoises populaires. Peter Navarro a laissé entendre que des mesures similaires pourraient être prises sans mentionner explicitement si les applications seraient bannies définitivement aux États-Unis. Le secrétaire d’État Mike Pompeo a déclaré à Fox News début juillet que les États-Unis envisageaient certainement de restreindre TikTok et d’autres applications chinoises des téléphones des citoyens américains. Les remarques de Mike Pompeo font suite à des mois d’inquiétude de la part des sénateurs républicains et démocrates qui considèrent TikTok comme une menace pour la sécurité nationale des États-Unis. En revanche, TikTok semble prendre ses distances avec la Chine. En effet, en mai, la société a engagé un PDG américain et en juillet, elle s’est engagée à embaucher 10 000 employés américains au cours des trois prochaines années. Sa société mère ByteDance envisagerait elle aussi de déplacer son siège social hors de Chine ou même d’engager un nouveau conseil d’administration. 

Pour conclure, la Commission fédérale américaine du commerce (FTC) et le ministère de la justice ont lancé une enquête antitrust en juin dernier contre Facebook, Amazon, Apple et Google. L’audition de la Commission judiciaire de la Chambre des représentants avec Mark Zuckerberg, Jeff Bezos, Tim Cook et Sundar Pichai a été reportée de lundi à mercredi en raison des obsèques du regretté député John Lewis. 

Article traduit de Forbes US – Auteure : Elana Lyn Gross

<<< A lire également : TikTok Investit 200 Millions De Dollars Pour Financer Les Stars De Son Réseau Social >>>