Novak Djokovic a remporté son 19e Grand Chelem dimanche à Roland-Garros. Cette victoire le rapproche un peu plus de Rafael Nadal et de Roger Federer, tous les deux détendeurs de 20 victoires en Grand Chelem.

 

Après un peu plus de quatre heures d’un match éreintant sur le court Philippe-Chartrier, Novak Djokovic a battu Stefanos Tsitsipas en finale de Roland-Garros. Le Serbe avait pourtant perdu les deux premiers sets, mais dès le troisième set, le no 1 mondial a repris les choses en main pour remporter son deuxième titre à Roland-Garros après sa victoire en 2016.

Avec ses neuf autres victoires à l’Open d’Australie, ses cinq titres à Wimbledon et ses trois trophées à l’U.S. Open, Novak Djokovic est plus près que jamais de prendre sa retraite avec plus de Grands Chelems à son actif que n’importe quel autre joueur masculin. Pour le joueur serbe, ce record est son objectif de carrière.

Désormais, il ne lui reste plus qu’un Grand Chelem à remporter avant d’égaler les 20 titres de Rafael Nadal et de Roger Federer. Novak Djokovic est sur la bonne voie : il a déjà remporté deux tournois du Grand Chelem depuis le début de l’année (Sydney en février et Paris, ce dimanche), et dans deux semaines, il sera à Wimbledon, où il est le champion en titre.

Si le no 1 mondial brille sur le court pendant que le monde se relève lentement de la pandémie, il a fait l’objet de nombreuses critiques après avoir minimisé la gravité du virus et renoncé à la distanciation sociale. En avril 2020, Novak Djokovic a déclaré qu’il était « contre la vaccination » et qu’il ne savait pas s’il se ferait vacciner contre le covid-19, même si cela était rendu obligatoire pour participer à des tournois de tennis internationaux. Le Serbe a également organisé une tournée d’exhibition caritative en juin 2020 avec peu de mesures de distanciation sociale. Avec d’autres joueurs ayant participé à cette tournée, il a été testé positif au covid-19. Pas plus tard que le mois dernier, Novak Djokovic a déclaré qu’il espérait que le vaccin ne serait pas obligatoire pour les joueurs de tennis. Néanmoins, il a précisé qu’il ne prévoyait pas de partager son statut vaccinal publiquement : « Je ne veux pas être étiqueté comme étant une personne pour ou contre le vaccin. Je ne vais pas répondre à la question ».

L’édition 2021 de Roland-Garros a été marquée par les sorties précoces de Naomi Osaka, Roger Federer et Serena Williams. La joueuse japonaise s’est retirée du tournoi après le premier tour. Les instances officielles du tournoi avaient condamné la jeune femme à une amende de 15 000 dollars pour avoir manqué délibérément la conférence de presse obligatoire d’après-match. Roger Federer s’est également retiré du tournoi avant son match de huitième de finale pour se donner le temps de reposer son genou droit, qui a subi deux opérations l’année dernière, avant Wimbledon. Serena Williams s’est inclinée en deux sets consécutifs en huitième face à Elena Rybakina, 22 ans, qui n’était pas encore née lorsque l’immense joueuse américaine a fait ses débuts à Roland-Garros en 1998. Samedi, le titre en simple féminin a été remporté par Barbora Krejcikova, qui n’était pas tête de série et qui est plus connue pour être une joueuse de double. Il s’agit de sa première victoire en simple en Grand Chelem. Dimanche, Barbora Krejcikova a également remporté le titre en double avec sa partenaire, Katerina Siniakova, devenant ainsi la septième joueuse à remporter le tournoi de Roland-Garros à la fois en double et en simple.

 

Article traduit de Frobes US – Auteure : Carlie Porterfield

<<< À lire également : En 2021, Roger Federer jouera Wimbledon, aux JO de Tokyo et à l’US Open >>>