Le milliardaire Bernard Arnault a annoncé que son groupe LVMH, propriétaire des marques telles que Louis Vuitton, Givenchy ou Christian Dior, avait connu une forte hausse de son chiffre d’affaires au premier semestre 2021.

 

Lundi 26 juillet, le groupe LVMH a enregistré un chiffre d’affaires de 33,9 milliards de dollars pour le premier semestre 2021, soit une hausse de 56 % par rapport au premier semestre 2020. Une grande partie de cette croissance provient des secteurs de la mode et de la maroquinerie, dont le chiffre d’affaires est passé de 9,4 milliards de dollars au premier semestre 2020 à 16,3 milliards de dollars au premier semestre 2021. Les ventes aux États-Unis et en Asie sont « en forte hausse depuis le début de l’année », a indiqué le groupe LVMH, la reprise en Europe après la pandémie étant plus « progressive ».

Bernard Arnault, PDG de LVMH, a célébré cet « excellent semestre », affirmant dans un communiqué que le groupe « récolte les fruits de son travail continu d’innovation et d’investissement dans ses différentes activités tout au long de la pandémie, et cela malgré la crise mondiale. » Bernard Arnault a vanté « l’intégration » du joaillier américain Tiffany & Co, que LVMH a acquis en novembre 2020 pour 15,8 milliards de dollars.

Durant la pandémie, Bernard Arnault est brièvement devenu la personne la plus riche du monde lorsque sa valeur nette a atteint les 186,3 milliards de dollars fin mai 2021. La fortune du milliardaire français est passée de 76 milliards de dollars en mars 2020 à 191 milliards de dollars actuellement. Bernard Arnault arrive juste derrière Jeff Bezos, dont la fortune s’élève à 211 milliards de dollars.

Off-White, le dernier arrive !

La semaine dernière, le groupe LVMH a annoncé avoir acquis une participation à hauteur de 60 % dans la célèbre marque Off-White, fondée par le créateur Virgil Abloh. Pour les experts de LVMH, cette opération est le reflet du plan d’action de Bernard Arnault pour la prochaine décennie.

Flavio Cereda, qui dirige la recherche sur les actions des marques de luxe pour Jefferies à Londres, a expliqué à Forbes que la stratégie post-pandémie de LVMH est de croître et d’élargir autant que possible son « portefeuille » de consommateurs de luxe et de mode. « Je pense que leur part de marché mondial est passée de 11-12 % avant la pandémie à probablement 15-16 % aujourd’hui. La stratégie ici est l’accaparement des terres. C’est une prise de terrain très agressive dans de nombreux secteurs. »

Virgil Abloh, designer, architecte et ancien conseiller créatif de Kanye West, travaille pour LVMH en tant que directeur artistique de la mode masculine chez Louis Vuitton depuis 2018. L’arrivée de sa marque Off-White sous l’égide de Bernard Arnault donnera à Virgil Abloh « un siège à la table », a déclaré le designer au New York Times. Bernard Arnault lui-même a donné un indice clair sur le plan de bataille du groupe pour les années à venir, en célébrant « la créativité et la vision exceptionnelles » de Virgil Abloh et la manière dont ces qualités peuvent se déployer à travers « le large éventail de secteurs de luxe » de LVMH.

Selon Flavio Cereda, l’objectif est de lier davantage les différents secteurs de LVMH grâce à l’un des nouveaux noms les plus influents de la mode. « Off-White, avec les fonds de LVMH, pourrait [bientôt] compter 300 magasins, ce qui n’est pas difficile lorsque vous êtes soutenu par LVMH, [mais] la marque en elle-même ne représente qu’une infime partie du groupe. Ce qui me semble beaucoup plus pertinent, c’est… le verrouillage de Virgil [Abloh], ses services, son nom, sa marque. LVMH peut réaliser de nombreux progrès grâce à cela. » Virgil Abloh, dans un communiqué du groupe de luxe français, a déclaré : « Il s’agit d’une nouvelle plateforme incroyable pour porter à un tout autre niveau le bouleversement que nous avons opéré ensemble. »

Pour Flavio Cereda, le CV de Virgil Abloh est un élément essentiel de l’attrait qu’il exerce sur LVMH. « Le groupe n’aurait pas conclu cet accord s’il n’avait pas prévu de le faire évoluer au sein de LVMH », affirme Flavio Cereda. Il note également que la fameuse « approche à 3 % » de Virgil Abloh, selon laquelle « vous pouvez modifier n’importe quoi de seulement 3 % et cela devient une tout autre chose », donne une bonne idée de ce que Off-White peut apporter à LVMH. Plus précisément, Off-White et Virgil Abloh peuvent combler le fossé entre la mode, le luxe, les marques de boissons de LVMH et les plus de 50 hôtels du groupe dans le monde. La collaboration est essentielle : « Le “petit livre noir” de Virgil est quelque chose que personne d’autre ne possède. Cela fait partie du package ».

 

Article traduit de Forbes US – Auteur : David Dawkins

<<< À lire également : Champagne : Jay-Z vend 50 % de la marque Armand de Brignac à LVMH >>>