La Trump Organization a conclu un accord pour vendre son hôtel de Washington D.C. pour 375 millions de dollars, selon le Wall Street Journal. Cet hôtel, qui a servi de lieu de rencontre aux partisans de l’ancien président Donald Trump et aux législateurs républicains pendant son mandat, fait l’objet d’une enquête en cours de la part de la commission de la Chambre des représentants chargée du contrôle et de la réforme.

 

Principaux faits

  • La société d’investissement CGI Merchant Group a accepté d’acheter les droits de la propriété, selon des personnes familières avec la vente, a rapporté le Wall Street Journal.
  • L’hôtel, aujourd’hui nommé Trump International Hotel, sera rebaptisé Hilton Waldorf Astoria.
  • La vente devrait être finalisée au début de l’année prochaine.
  • La Trump Organization et CGI Merchant Group n’ont pas encore répondu à la demande de commentaires de Forbes.

 

Le contexte

Selon une enquête récente de Forbes auprès d’experts en hôtellerie, les droits sur la propriété sont évalués entre 105 et 204 millions de dollars. Selon des documents publiés en octobre par la commission de la Chambre des représentants chargée de la surveillance et de la réforme, l’hôtel aurait fait perdre de l’argent à la Trump Organization pendant des années. La commission a enquêté pour savoir si l’ancien président, qui a été à la fois propriétaire et locataire de l’hôtel pendant son mandat, s’est retrouvé en situation de conflit d’intérêts. Selon les documents publiés par la commission, l’hôtel aurait perdu plus de 70 millions de dollars.

 

Fait surprenant

Les trois enfants aînés de Donald Trump, Ivanka, Donald Jr. et Eric, semblent détenir chacun 7,5% du bail de l’hôtel, et c’est la seule participation qu’ils détiennent dans l’un de ses principaux actifs. Lorsque, selon la rumeur, les droits sur l’hôtel ont été vendus pour 370 millions de dollars, Forbes a estimé que la fortune personnelle de chaque enfant augmenterait de 15 millions de dollars.

 

Article traduit de Forbes US – Auteure : Marisa Dellatto

 

<<< À lire également : La dette de Trump s’élève désormais à environ 1,3 milliard de dollars >>>