Pour les streamers de jeux vidéo, gagner des tournois ne fait pas tout. L’an dernier, le phénomène Ninja, de son vrai nom Tyler Blevins, a empoché 17 millions de dollars, se plaçant en première position du classement des gamers les mieux payés au monde, alors que les compétitions ne lui ont rapporté que 100 000 $. Il ne s’est même pas qualifié pour la première Coupe du monde Fortnite, organisée à New York l’été dernier et promettant 3 millions de dollars au grand vainqueur.

En réalité, les plus gros gamers se rapprochent plutôt des influenceurs que des sportifs de haut niveau. Ils gagnent des millions grâce à leur communauté qui leur permet de décrocher des contrats de partenariats et de publicités. Ninja compte 2,8 millions d’abonnés sur Mixer, la plateforme naissante de Microsoft pour le gaming, et Forbes estime que ce contrat devrait coûter au groupe de Bill Gates non loin de 30 millions de dollars sur trois ans (le jeune homme a en effet quitté la plateforme rivale Twitch en août dernier). Le gamer aux cheveux bleus possède également 22,7 millions d’abonnés sur YouTube et 14,9 millions de followers sur Instagram. Au total, les dix plus gros gamers de la planète représentent 270 millions de fans sur YouTube, Twitch et Mixer, et ont touché 121 millions de dollars en 2019. Parmi eux, aucun n’a fait fortune en se contentant de remporter des tournois.


Mais Ninja, le jeune youtubeur américain, ne s’arrête pas là. Depuis ses débuts dans le gaming en 2009, il enchaîne les partenariats commerciaux. On retrouve son visage sur des canettes de soda Red Bull et son nom sur des baskets Adidas. L’an dernier, il a fait le tour des plateaux des late-night show américains et a fait une apparition dans l’émission Mask Singer outre-Atlantique. Il commercialise également des produits dérivés à son effigie dans les grandes enseignes Walmart et Target.

Mais le jeune homme n’est qu’un des visages du monde du gaming. Des centaines d’autres influenceurs font fortune grâce aux streams et signent des contrats avec Monster Energy, Postmates ou encore State Farm, des marques qui sortent le chéquier pour parler aux jeunes abonnés. La société eMarketer estime que les dépenses en partenariats et en publicités dans le monde du gaming s’élevaient à 3,3 milliards de dollars en 2019.

Pour ajouter à ces revenus déjà mirobolants, les gamers peuvent compter sur le soutien de leurs abonnés, qui leur donnent de l’argent sous la forme de « tips » participatifs. Ces dons peuvent être uniques ou prendre la forme d’un abonnement mensuel, conférant alors aux utilisateurs un statut premium sur la plateforme. Ninja a déjà récolté jusqu’à 500 000 dollars par mois, partageant les dons mensuels de ses fans avec Twitch, sa plateforme d’accueil à l’époque.

Trois mois après le départ de Ninja de Twitch pour rejoindre Mixer, le streamer canadien Shroud, ancien professionnel du jeu de tir Counter-Strike : Global Offensive qui avait pris sa retraite en 2018 à l’âge de 23 ans avec 12,5 millions de dollars en poche, a suivi son homologue. Les deux gamers ont profité de la tentative de Microsoft de relancer sa plateforme de stream, à la traîne par rapport à Facebook, YouTube et Twitch en termes d’heures de visionnage.

Mais le gaming professionnel n’est pas encore très réglementé. Aucune agence gouvernementale ne veille à la décence des comportements sur les plateformes de streaming, et les personnalités les plus influentes ne sont pas forcément les plus respectueuses.

PewDiePie, de son vrai nom Felix Kjellberg, a récemment perdu des contrats avec des marques pour avoir tenu des propos antisémites et racistes. Pourtant, ses fans ne se sont pas défilés, et il reste le youtubeur no1 en termes de nombre d’abonnés. Ninja avait également fait l’objet d’une controverse en août 2018, lorsqu’il avait refusé de streamer avec des femmes pour ne pas lancer des rumeurs au sujet d’une potentielle relation amoureuse.

Mais les polémiques n’empêchent pas les gamers de prospérer. L’annonce du contrat de Ninja avec Mixer avait des faux airs de mercato et a déclenché une véritable chasse aux talents. L’opération s’avère être une réussite pour le jeune homme, qui compte 2,3 millions d’abonnés sur la plateforme de Microsoft, même si le nombre d’abonnés premium est moins important que lorsqu’il évoluait encore sur Twitch. Depuis, des plateformes comme Facebook, YouTube et Caffeine ont signé des contrats d’exclusivité avec de nombreux gamers, comme Disguised Toast, CouRage et Valkyrae.

Forbes estime que Mixer versera environ 20 millions de dollars au gamer Shroud sur trois ans, même s’il a perdu une grande partie de ses 7 millions d’abonnés sur Twitch depuis son passage à la nouvelle plateforme. Ces revenus viennent s’ajouter à l’argent que les développeurs comme Electronic Arts et Activision Blizzard versent au jeune homme pour qu’il joue à leurs jeux. Shroud se lance également dans le pay-to-play et aurait reçu un million de dollars en février dernier pour quelques heures de jeu sur Apex Legends, le concurrent de Fortnite.

 

1. Ninja (Tyler Blevins)

streamers

Revenus : 17 millions de dollars

Le gamer no1 était sur toutes les lèvres en 2019, entre son partenariat avec Red Bull et ses produits commercialisés chez Walmart, en passant par une apparition dans une publicité de la NFL. Bien que son nombre d’abonnés soit sur une pente descendante, son influence est toujours intacte et ses contrats avec des marques comme Adidas ou PSD Underwear en sont la preuve. L’accord d’exclusivité signé avec Microsoft permet de moderniser le paysage du live stream et la réussite sourit au jeune homme dans tous les domaines. En janvier, le jeu Fortnite a même lancé un skin à l’effigie de Ninja, qui peut être choisi par tous les adeptes du jeu de battle royale.

 


2. PewDiePie (Felix Kjellberg)

streamers

Revenus : 15 millions de dollars

Le premier youtubeur au monde a annoncé vouloir prendre une pause de la plateforme après avoir vécu une année riche en rebondissements. En septembre dernier, il avait fait une promesse de don à l’Anti-Defamation League (une organisation qui combat l’antisémitisme) à hauteur de 50 000 $ mais avait immédiatement retiré son offre après les réactions virulentes de ses fans d’extrême-droite. Pourtant, le jeune américain qui reste plus populaire que jamais a enregistré 4,5 milliards de vues en 2019.

 


3. Preston (Preston Arsement)

Revenus : 14 millions de dollars

À la fois célèbre pour ses vidéos gaming et ses vlogs, Preston empoche chaque année un chèque à 7 numéros grâce à son serveur Minecraft payant.

 


 

Revenus : 14 millions de dollars

Grâce à ses vidéos humoristiques de réaction à des jeux vidéo d’horreur, comme Amnesia : The Dark Descent, ainsi qu’un long métrage interactif posté sur YouTube, intitulé A Heist with Markiplier, le vidéaste américain a su se construire une fanbase solide.

 


5. Shroud (Michael Grzesiek)

Revenus : 12,5 millions de dollars

La polyvalence du jeune Canadien a su lui apporter une grande popularité. Adepte de jeux en tous genres, Shroud est le petit chouchou des développeurs comme Electronic Arts, Ubisoft et Activision Blizzard. Ancien professionnel, il a depuis étendu son influence grâce à une collection de vêtements avec la marque Jinx.

 


6. DanTDM (Daniel Middleton)

Revenus : 12 millions de dollars

Grâce à ses vidéos ultra populaires du jeu Minecrafat, DanTDM fait sensation et compte plus de 22 millions d’abonnés. En 2019, son film interactif The Contest lui a valu une tournée dans plusieurs villes du Royaume-Uni.

 


7. VanossGaming (Evan Fong)

Revenus : 11,5 millions de dollars

En 2019, les vidéos playthrough de VanossGaming (qui montrent tout le jeu, du début à la fin) ont attiré 24,9 millions d’abonnés et ont été vues 1,6 milliard de fois sur sa chaîne YouTube. Le jeune Canadien est célèbre depuis quelque temps déjà, puisqu’il tient le rôle d’un chasseur de monstres dans la série animée Paranormal Action Squad diffusée sur la plateforme.

 


8. Jacksepticeye (Seán McLoughlin)

Revenus : 11 millions de dollars

Avec plus de 23 millions d’abonnés, Jacksepticeye est le youtubeur irlandais le plus populaire, proposant des vidéos sur une grande variété de jeux. Fin 2018, il a lancé une marque de vêtements avec Markiplier, un autre streamer en quatrième position de ce classement.

 


9. TimTheTatman (Timothy Betar)

Revenus : 8 millions de dollars

Ses streams bon enfant du jeu Fortnite le placent parmi les favoris des marques comme Reese ou Bud Light. Le jeune américain commente également les matchs de la NFL le jeudi soir sur son compte Twitch, plateforme avec laquelle il a signé un contrat d’exclusivité en fin d’année dernière.

 


10. Nickmercs (Nick Kolcheff)

Revenus : 6 millions de dollars

Nick Kolcheff s’est fait connaître en jouant à Fortnite avec une manette, ce qui est considéré comme bien plus difficile qu’avec un clavier et une souris. Il est ainsi devenu le dixième streamer le plus regardé en 2019. Twitch en a pris bonne note et a signé avec lui un contrat d’exclusivité d’une durée de deux ans et d’un montant estimé à 2 millions de dollars.

 

<<< À lire également : Les Jeux Vidéo Les Plus Attendus De L’Année >>>