Les investisseurs en métaux précieux ne doivent pas désespérer. Les perspectives à long terme restent positives. Selon un analyste chevronné, la récente chute des prix depuis août 2020 n’est que le calme qui précède une nouvelle hausse dans un marché haussier qui se poursuit.

 

« Nous considérons la faiblesse actuelle des prix comme une phase de consolidation », déclare Jeff Christian, associé directeur de la société de recherche sur les matières premières CPM Group, basée à New York, dans une vidéo récente.

Le fonds négocié en bourse SPDR Gold Shares et le iShares Silver Trust, qui suivent les prix de l’or et de l’argent, ont chuté respectivement de 12% et 7,7% sur la période du 3 août 2020 au vendredi 24 septembre 2021, selon les données de Yahoo.

Ce recul, ou consolidation, est intervenu après un rallye qui a débuté fin 2015 / début 2016 selon le métal.

De nombreux professionnels de Wall Street notent que les marchés haussiers à long terme sont souvent interrompus par des périodes d’évolution latérale des prix après des reprises importantes. En d’autres termes, la hausse du prix de n’importe quel actif, y compris les métaux, connaîtra des périodes où les augmentations de prix s’inverseront légèrement ou feront une pause pendant un certain temps, avant que la hausse ne se poursuive.

La reprise du marché haussier dépendra de l’évolution de l’économie et de l’environnement politique, tant au niveau national qu’international, ajoute-t-il.

 

Un grand rallye de l’or pourrait commencer dans moins de deux ans

Cependant, sur la base de l’analyse de son entreprise, Jeff Christian déclare qu’en 2023-2025, il s’attend à voir des prix de l’or et de l’argent beaucoup plus élevés, peut-être même à des « niveaux records ». Cela signifierait une reprise substantielle des deux matières premières, qui ont récemment atteint respectivement 1 750 dollars et 22,38 dollars l’once troy. Les niveaux records pour les métaux étaient respectivement supérieurs à 2 000 $ et à 48 $. En d’autres termes, le rallye de l’argent pourrait être beaucoup plus violent que la hausse du prix de l’or.

Jeff Christian considère que la récente poussée inflationniste est temporaire et que les taux d’intérêt resteront probablement bas pendant la prochaine décennie. Des taux d’intérêt aussi bas n’inciteront pas les investisseurs à se débarrasser de leurs avoirs en or au profit de titres à revenu fixe.

Toute personne souhaitant profiter de la probable reprise à venir devrait envisager d’accumuler des lingots d’or et d’argent lorsque les prix baissent.

 

Article traduit de Forbes US – Auteur : Simon Constable

<<< À lire également : L&#8217;entreprise de recyclage du cofondateur de Tesla veut devenir un géant des matériaux de batteries pour véhicules électriques >>>