Depuis le début de la pandémie, l’Union européenne (UE) dresse une liste de pays sûrs. Les ressortissants de ces pays sont autorisés à entrer sur le territoire européen, quel que soit le motif de leur voyage.

 

Au 2 juin, sept pays figurent sur la liste des pays sûrs de l’UE : l’Australie, Israël, la Nouvelle-Zélande, le Rwanda, Singapour, la Corée du Sud et la Thaïlande. En raison de l’augmentation des taux de vaccination et de la diminution des taux d’infection dans le monde, les États-Unis et le Royaume-Uni espéraient faire leur entrée dans cette liste élargie.
Toutefois, l’entrée du Royaume-Uni sur cette liste a été retardée en raison des inquiétudes suscitées par la forte augmentation des taux d’infection par le variant indien du covid-19. Selon Reuters, le Royaume-Uni est exclu de cette version de la liste des pays sûrs pour cette raison, malgré le fait que, pour la première fois cette semaine, le pays n’a enregistré aucun décès lié au covid-19.
Cette nouvelle suscite des inquiétudes à Cannes, où le festival du film doit se dérouler du 6 au 17 juillet. La France a mis en place une quarantaine pour les voyageurs en provenance du Royaume-Uni après la recrudescence de cas de variant indien. Cette quarantaine ne s’applique pas pour ceux qui voyagent pour des raisons impérieuses. Jusqu’à présent, il n’y a pas d’exemption pour les professionnels du secteur du divertissement.

Le Festival de Cannes est essentiel pour l’industrie cinématographique mondiale. Ce festival est largement considéré comme l’un des plus prestigieux. Par ailleurs, c’est là que les films trouvent des financements et des distributeurs, ce qui est particulièrement important depuis que le covid-19 a imposé une pause à l’industrie cinématographique.
Selon Deadline, les sociétés cinématographiques et médiatiques s’efforcent de trouver des solutions pour les personnes ne pouvant pas assister à l’évènement. La situation est également préoccupante pour les voyageurs en provenance des États-Unis. Alors que la France a annoncé son intention d’ouvrir ses frontières aux voyageurs internationaux à partir du 9 juin, on ne sait pas si les Américains pourront effectivement venir en France à cette date ni comment ils pourront accéder au certificat vert numérique de l’UE. Ce certificat sera utilisé par tous les États membres de l’UE à partir du 1er juillet. Sept pays de l’UE ont déjà mis en place ce certificat, et les 22 autres devraient le faire avant la fin du mois.

Plusieurs sources au sein de l’UE ont toutefois déclaré à Reuters que la liste pourrait encore être modifiée le 14 juin, et que le Royaume-Uni pourrait alors y être ajouté. Cependant, si la liste des pays sûrs de l’UE est généralement acceptée et appliquée par les 27 pays de l’UE, tous ont encore le droit d’exiger des résultats négatifs au test de dépistage du covid-19 pour l’entrée sur le territoire. En outre, les États membres sont libres de mettre en place une quarantaine obligatoire.

 

Article traduit de Forbes US – Auteure : Alex Ledsom

<<< À lire également : Ouverture des frontières : quels pays européens sont les plus susceptibles d’accueillir les touristes américains cet été ? >>>