ARGENT | Le Forum Economique Mondial a publié ce 17 décembre 2020 un rapport portant sur l’avenir des cryptomonnaies. En parallèle, il a été annoncé la création d’un comité mondial sur les cryptomonnaies dont le rôle sera d’analyser les nouvelles opportunités et d’identifier les risques liés à l’utilisation de ces nouvelles technologies.

 

Le dit rapport commence par un rappel des opportunités liées à l’utilisation des cryptomonnaies. Meltem Demiror, co-directrice du comité sur les cryptomonnaies au forum économique mondial rappelle que « les cryptomonnaies ont le potentiel de créer des nouveaux marchés et une nouvelle valeur d’échange qui profitera à la croissance de l’économie globale. La plupart des conversations que vous entendrez sur les cryptomonnaies et le travail que nous faisons au sein de ce comité ne concernent pas la technologie des cryptos. Plutôt, nous menons une analyse pertinente du Bitcoin et autres cryptomonnaies pour imaginer ce que pourrait être le futur avec cette nouvelle technologie qui crée de nouveaux outils sociaux, politiques et économiques ». Il est en effet constamment rappelé que les cryptomonnaies n’ont pas uniquement une vocation économique mais sont aussi un véritable enjeu de puissance politique. Cela se voit notamment au travers de la course engagée par les Etats et les entreprises privées à l’élaboration des cryptomonnaies. Mais ces dernières ont également un impact social et environnemental indéniable car elles peuvent également être vecteur de projets liés au développement durable comme en témoigne la fin de ce rapport.


 

Suite à ces propos introductifs, le rapport est ensuite divisé en quatre grandes parties où il s’agit de présenter les principales cryptomonnaies et applications qui y sont liées. La première partie porte sur un rappel des bases des cryptomonnaies et de la technologie des blockchains. Le rapport opère une brève présentation des principales cryptomonnaies (Bitcoin, Ethereum, Ripple, Texos…) en détaillant leurs origines, leurs objectifs et les stratégies mises en œuvre pour les réaliser. Il s’agit également de mettre en lumière les défauts de chaque monnaie ou les risques liées à leur utilisation respective. Cette partie est particulièrement intéressante pour les investisseurs puisqu’elle dresse un véritable guide des différentes cryptomonnaies et opère des renvoies au site internet de ces dernières.

 

La seconde partie du rapport est dédiée aux applications accessoires utiles pour les utilisateurs de cryptomonnaies. La plus est le protocole Bancor dont l’objectif est d’augmenter la liquidité du marché des cryptomonnaies. Pour ce faire, le système repose sur des « jetons intelligents » qui ont la caractéristique d’être « nativement liquides », ce qui permet un échange rapide et instantané. Le second exemple majeur cité dans ce rapport est celui du Compound Protocol, acteur de la finance décentralisée intervenant essentiellement dans la sphère de l’Ethereum. Ce protocole permet de mettre en œuvre un système de prêts de fonds Ethereum contre le versement d’intérêts.

 

La troisième partie du rapport constitue un véritable guide pour les investisseurs en cryptomonnaies. Y sont répertoriés les différentes applications favorisant l’accès aux cybermonnaies et leurs utilisations. Il s’agit essentiellement de banques en ligne telle que la Deutsche Bank Digital Asset Custody ou de plateforme financière décentralisée comme Binusu. Cette dernière a vocation à généraliser l’accès au cryptomonnaie en Afrique.

 

Enfin, la dernière partie du rapport porte sur les services et applications à vocation non financière. On y trouve plusieurs projets ayant un impact social, culturel ou environnemental. Pour n’en citer quelque un, on retiendra la plateforme digitale SuperRare qui permet un échange rapide d’œuvres d’arts. L’UNICEF a également lancé son propre fond dans l’écosystème Bitcoins, afin de recevoir, concerver et décaisser des dons faits en cybermonnaies. Ces différents exemples démontrent que les cryptomonnaies peuvent avoir un véritable rôle éthique.

 

Véritable guide économique pour les consommateurs et les investisseurs, ce rapport démontre également la place croissante faite aux cybermonnaies dans les discussions internationales.

<<< A lire également : Le Forum Économique Mondial se dirige vers Singapour alors que l’Europe continue de lutter contre le coronavirus >>>