Oprah Winfrey a une fois de plus encaissé une partie de sa participation dans le réseau OWN – cette fois-ci en vendant 20,5% à l’actionnaire majoritaire du réseau, Discovery, en échange de 1,34 million d’actions de Discovery, d’une valeur d’environ 36,5 millions de dollars, mardi. Oprah Winfrey restera PDG et directrice de la création de son réseau éponyme. Des représentants de OWN et de Discovery ont confirmé l’accord.

 

L’accord évalue Oprah Winfrey Network, la chaîne qu’elle a fondée juste avant de mettre fin à son talk-show lucratif en 2011, à environ 180 millions de dollars, soit environ 37% de moins que les 285 millions de dollars estimés par Forbes en 2017, après que Discovery a versé 70 millions de dollars pour une participation de 24,5%.

Oprah Winfrey a enregistré 670 477 des 1,34 million d’actions à vendre, selon un dépôt auprès de la Securities and Exchange Commission. Forbes estime que la fortune de Oprah Winfrey est de 2,6 milliards de dollars.

Oprah Winfrey a lancé OWN en 2011 dans le cadre d’un partenariat 50/50 avec Discovery, qui a apporté 100 millions de dollars de financement. Au début, la chaîne vendait des programmes non scénarisés et avait du mal à trouver une audience, mais elle a commencé à connaître le succès en 2012, grâce à un partenariat avec Tyler Perry qui a marqué la première incursion de la chaîne dans la télévision scénarisée. En 2018, la chaîne accueillait deux des cinq meilleures séries télévisées sur le câble, Greenleaf et Queen Sugar. Depuis lors, la chaîne a su conserver son audience grâce à des contenus ciblant les téléspectateurs noirs, notamment les séries d’Ava DuVernay et de Will Packer.

Pourtant, il n’est pas surprenant que la valeur de OWN ait chuté au cours des trois dernières années. Alors que les téléspectateurs coupent le cordon et se tournent vers les services de streaming, les conglomérats de la câblodistribution se sont efforcés de suivre le rythme. Au début de ce mois, Discovery a annoncé qu’elle lancerait son propre service de streaming, Discovery+, le mois prochain. Le service de streaming proposera du contenu OWN, notamment des programmes non scénarisés et des séries dirigées par Oprah Winfrey.

Ce n’est pas sa première entrée dans le streaming. En 2018, Oprah Winfrey a signé un contrat pluriannuel à neuf chiffres avec Apple. Cet accord lui permet de revenir devant la caméra avec une version vidéo de son club de lecture populaire, une émission sur le Covid-19 et une série d’interviews, The Oprah Conversation, qui mettent en scène des invités comme Barack Obama et Dolly Parton. Cet accord, ainsi que les bénéfices de OWN et les paiements de WW (anciennement Weight Watchers) et son accord avec Hearst pour produire O, The Oprah Magazine, ont aidé Oprah Winfrey à récolter 37 millions de dollars entre juin 2019 et juin 2020.

 

Article traduit de Forbes US – Auteure : Madeline Berg

 

<<< À lire également : Leçons De Leadership De Jeff Bezos, Bill Gates, Oprah Winfrey >>>