Jeff Bezos a annoncé lundi matin  sur Instagram qu’il avait donné 791 millions de dollars à 16 organisations dans le cadre de la lutte contre le changement climatique. Ces dons sont les premiers qu’il fait dans le cadre du Bezos Earth Fund, une promesse qu’il a faite en février de donner 10 milliards de dollars pour lutter contre le changement climatique.

Jeff Bezos a déclaré sur Instagram : « J’ai passé les derniers mois à apprendre d’un groupe de personnes incroyablement intelligentes qui ont consacré leur vie à la lutte contre le changement climatique et son impact sur les communautés du monde entier. Aujourd’hui, je suis heureux d’annoncer les premiers bénéficiaires du Bezos Earth Fund, 16 organisations qui travaillent sur des solutions innovantes, ambitieuses et qui essayent de changer le monde… Nous pouvons tous protéger l’avenir de la Terre en prenant des mesures audacieuses dès maintenant ».

Les dons les plus importants comprennent 100 millions de dollars au Fonds mondial pour la nature, qui a déclaré qu’il utilisera ce don pour se concentrer sur trois solutions au changement climatique basées sur la nature : la protection et la restauration des mangroves en Colombie, aux Fidji, à Madagascar et au Mexique ; la mise à l’échelle de la culture durable des algues dans l’océan Atlantique Nord ; et la restauration et la protection des forêts et autres écosystèmes en Amazonie, en Afrique et en Amérique centrale.

Jeff Bezos a également donné 100 millions de dollars au Fonds de défense de l’environnement, qui a déclaré qu’il utilisera cet argent pour achever et lancer MethaneSAT, un satellite qui localisera et mesurera les sources de pollution au méthane dans le monde, tout en donnant au public un accès aux données, selon un communiqué de presse du FED. Il utilisera également les fonds pour la recherche afin de renforcer la confiance dans les crédits carbone, qui sont achetés par les entreprises qui veulent compenser leur empreinte carbone. Ces « crédits » sont ensuite utilisés pour des projets environnementaux, tels que la plantation d’arbres dans les forêts ou la mise en place de digesteurs de fumier, des machines qui absorbent et convertissent le méthane en énergie propre, dans les parcs d’engraissement.

Amazon est également une entreprise qui achète des crédits carbone pour compenser son empreinte carbone. L’entreprise a révélé qu’en 2019, son empreinte carbone totale s’élevait à 51,17 millions de tonnes métriques. Selon le calculateur d’équivalences de gaz à effet de serre du site web de l’Agence de protection de l’environnement, cela équivaut à treize centrales électriques au charbon fonctionnant pendant un an, ou à 11 millions de voitures conduites pendant un an.

La Fondation ClimateWorks a reçu 50 millions de dollars du Bezos Earth Fund, et a déclaré qu’elle utiliserait cette subvention pour « stimuler l’action climatique dans les secteurs des transports et de l’industrie, qui génèrent ensemble la moitié des émissions mondiales de gaz à effet de serre », selon un communiqué de presse. Cela concerne en premier lieu Amazon, qui utilise des véhicules de livraison pour transporter des produits depuis et vers les entrepôts et les points de livraison.

Jeff Bezos a également donné 100 millions de dollars au Natural Resources Defense Council, 100 millions de dollars à The Nature Conservancy, 43 millions de dollars au Hive Fund for Climate and Gender Justice, et 15 millions de dollars à l’Union of Concerned Scientists. 

Avant d’annoncer le Bezos Earth Fund, en septembre 2019, Amazon a annoncé The Climate Pledge, un engagement à avoir une empreinte carbone nette zéroCK dans toutes ses entreprises d’ici 2040, une décennie plus tôt que ce qui avait été promis dans l’Accord de Paris.

Jeff Bezos, la personne la plus riche du monde, vaut actuellement environ 183 milliards de dollars, selon les estimations de Forbes, ceci après avoir vendu pour 10 milliards de dollars d’actions Amazon rien qu’en 2020.

Enfin, voici la liste complète des bénéficiaires du Fonds Bezos pour la Terre :

  • Le Fonds d’investissement pour le climat et l’énergie propre : 43 millions de dollars.
  • La fondation ClimateWorks : 50 millions de dollars.
  • Dream Corps Green For All : 10 millions de dollars.
  • Projets de reforestation d’Eden : 5 millions de dollars.
  • Energy Foundation : 30 millions de dollars.
  • Le Fonds de défense de l’environnement : 100 millions de dollars.
  • Le Fonds de la ruche pour le climat et l’égalité des sexes : 43 millions de dollars.
  • Le conseil de défense des ressources naturelles : 100 millions de dollars.
  • The Nature Conservancy : 100 millions de dollars.
  • Le Collectif NDN : 12 millions de dollars.
  • Le Rocky Mountain Institute : 10 millions de dollars.
  • l’Institut d’études biologiques de Salk : 30 millions de dollars.
  • Le projet « Solutions » : 43 millions de dollars.
  • Union of Concerned Scientists : 15 millions de dollars.
  • L’Institut des ressources mondiales : 100 millions de dollars.
  • Le Fonds mondial pour la nature : 100 millions de dollars.

Article traduit de Forbes US – Auteure : Angel Au-Yeung

<<< À lire également : Jeff Bezos Vend Pour 3 Milliards De Dollars D&#8217;Actions Amazon >>>