Lors du plus grand salon des entrepreneurs de France, BIG, qui s’est tenu à Paris au sein de l’Accor Hôtel Arena, Emmanuel Macron a répondu aux questions de Forbes France.

 

« Conquérir, c’est grandir», telle a été la devise de l’événement BIG (Bpi France Inno génération) organisé par la BPI. Présidé par Nicolas Dufourq, cette 7e édition du plus grand salon business d’Europe a réuni des milliers d’entrepreneurs, d’investisseurs et d’hommes politiques, tous présents pour parler d’économie et d’entrepreneuriat.

Tout au long de la journée de l’événement, 100 top speakers tels que Xavier Niel (Free), Jacques-Antoine Granjon (Veepee),  ou encore Jonathan Cherki (Content square) se sont succédés sur le Bang pour intervenir lors de conférences face aux  62 000 inscrits. De nombreuses entreprises étaient  présentes pour promouvoir leurs dernières innovations, développer leurs réseaux ou assister aux quelques 400 ateliers et master classes proposés par l’événement.

 

« Vous constituez véritablement une part de l’énergie de la chance de la force de notre pays. » Emmanuel Macron à l’événement BIG

Pour clôturer cette septième édition, le chef de l’État a tenu un discours devant un parterre d’entrepreneurs. Le président a déclaré : « vous venez tous les secteurs, de toutes les régions, mais vous avez un point commun : toutes et tous vous avez à un moment donné pris des risques. Pour beaucoup d’entre vous, vous continuez à en prendre chaque jour, et vous constituez véritablement une part de l’énergie de la chance de la force de notre pays ».

 

Le Chef de l’État a accepté de répondre à nos questions :

Que pensez-vous des licornes françaises ? Et quels sont les objectifs à atteindre d’ici 2025 ?

Emmanuel Macron : D’abord, toutes nos start-ups sont une chance. Nous sommes le premier pays créateur [de start-up NDLR]. Maintenant, elles se développent. Nous avions l’objectif d’atteindre 25 licornes avant 2025 , on va largement le dépasser. On a l’objectif maintenant d’accompagner plus loin nos start-up, de les emmener vers l’industrialisation, vers le développement, vers la croissance et vers la cotation.

 

Sorare et Mirakl sont des exemples à suivre ?

Emmanuel Macron : Sorare et Mirakl sont de superbes entreprises, ce qu’elles font est magnifique et nous rend très fières.

 

Le Plan « France Relance » et la plateforme « Un Jeune, Une Solution » ont atteint vos attentes ?

Emmanuel Macron : Ce sont des programmes qui ont montré leur efficacité, France Relance, ce sont déjà 70 milliards qui sont en train d’aller dans l’économie française.
« Un jeune, une solution »  ce sont des millions de jeunes, près de trois millions, qui ont une solution complète. Ce n’est jamais assez ! Avec « un jeune, une solution » on va continuer à aller chercher les jeunes et à les accompagner !

 

 

<<< À lire également : Emmanuel Macron en clôture du rassemblement d’entrepreneurs BIG de BpiFrance >>>