IQONIQ propose de personnaliser en ligne des plaques funéraires, afin de sortir des messages d’adieux classiques. Dans un marché du funéraire assez sensible, difficile de communiquer sur un business qui fonctionne sur la mort des autres…

Difficile de parler de la mort. Sans doute encore davantage quand il s’agit de faire des affaires « sur le dos » des défunts. Au moment d’écrire ce papier, Forbes France s’en est bien rendu compte. Au moment d’illustrer ce papier, nous avions le choix entre plusieurs visuels de plaques funéraires. Dont une avec un petit garçon, décédé à 8 ans. Nous nous sommes rabattus sur celle avec le chien décédé. Triste aussi mais sans doute moins glauque. « Nous savions qu’il était délicat de communiquer sur ce marché, explique Tiffany Sarrazin, fondatrice d’IQONIQ. Il y a encore beaucoup de tabous sur la mort. Pousser des stratégies de communication sur le sujet pourrait paraître malvenu. »

Mais après tout, tel est l’objet d’IQONIQ : à travers sa gamme de produits, la jeune entreprise permet à chacun de configurer la plaque selon ses attentes et d’exprimer son émotion par une photo, un motif, une illustration ou un message. La plaque funéraire devient alors un réel témoignage d’affection et prend une dimension plus humaine à l’égard de l’être aimé qui est parti. Tiffany Sarrazin, 29 ans, a co-fondé la marque IQONIQ avec son frère Yoann, 36 ans. L’une est diplômée d’une grande école de commerce, l’autre d’une école d’ingénieur. Les deux travaillent chez DS Group, société fondée il y a vingt ans par leur père, spécialiste en fleurs artificielles et en mobilier en bois massif, d’abord à destination des fleuristes, et aussi des particuliers. En discutant avec mon frère, notamment suite au décès de deux de nos oncles, nous avons réfléchi à comment proposer un service de personnalisation de plaques funéraires, dont le message et le design seraient plus représentatifs de ce qu’était le défunt, où de ce que veulent dire de lui ses descendants. »

Lire aussi : In Memori Fait Le Pari Du Numérique Pour Accompagner Les Familles Dans Le Deuil

Accessibles à tous, l’outil et ses services intelligents développés par la marque autorisent un maximum d’options de configuration en un minimum d’étapes, afin d’alléger le poids de la démarche pour le proche du disparu. Dans cette lignée, et avec pour souci une transparence optimale, la plateforme permet à l’utilisateur de se rendre compte du résultat de sa personnalisation en temps réel. IQONIQ garantit également une livraison en 48H. Les plaques sont fabriquées à Orléans, fief du savoir-faire en matière de plaques funéraires. 

En permettant à l’utilisateur de choisir et de télécharger l’image de son choix, IQONIQ ouvre le champ des possibles de la personnalisation : affiche de film, dessin d’un proche, couverture de bande dessinée ou texte manuscrit peuvent désormais prendre place sur la plaque.

Si l’objectif d’IQONIQ est bien de « disrupter » le marché de la plaque funéraire en proposant une personnalisation poussée et facile d’accès, elle n’est pas une jeune pousse pour autant. La petite structure de 10 salariés est en effet rattachée au groupe familial. IQONIQ vend environ deux plaques par jour et espère en vendre une dizaine à terme. L’entreprise, créée il y a un an, souhaite poursuivre son aventure « innovante » et devenir un acteur majeur de ce secteur, qui, avec environ 600 000 décès en France par an, n’est pas prêt d’être touché par la crise.