Si l’on parle de « surplus » dans le milieu de terrain du FC Barcelone, il s’agit d’un dilemme qui s’étend à toute l’équipe et qui constitue un casse-tête bien plus important pour Quique Setien à l’approche de la saison 2020-21.

Au total, 19 joueurs de l’équipe première sont à la disposition de l’entraîneur pour terminer la saison en cours. Le groupe est renforcé par les retours de blessure de Luis Suarez et Ousmane Dembele. Ces deux joueurs, blessés depuis le début de 2020, pourraient être vus comme de nouveaux joueurs pour les Blaugranas pour leur donner un avantage dans les onze matches de Liga qui restent à disputer et dans la Ligue des champions lorsqu’elle reprendra en août.


Et il y a aussi six jeunes stars de l’équipe réserve qui se sont entraînées avec les seniors et ont même joué sur le terrain avec eux avant la pause provoquée par la pandémie de coronavirus.

Ansu Fati fait en effet déjà partie du dispositif de la première équipe, tandis que d’autres joueurs comme Riqui Puig, Alex Collado et Ronald Araujo font aussi partie des projets de Setien depuis qu’il a pris la relève d’Ernesto Valverde, qui a été licencié. Après que Neto a été blessé lors de la Copa del Rey, Inaki Pena a servi de gardien remplaçant à Marc-André Ter Stegen, et il y a aussi le jeune milieu de terrain central Monchu parmi eux.

Bien qu’il pourrait y avoir davantage de joueurs comme Lautaro Martinez, Miralem Pjanic et, moins probable maintenant en raison des restrictions financières, Neymar, le FC Barcelone a déjà effectué deux nouveaux achats qui rejoindront le club cet été. Francisco Trincao est l’une des stars les plus prometteuses de la Liga portugaise tandis que Matheus Fernandes, acheté lors du même mercato de janvier, est en prêt au Real Valladolid.

D’ailleurs, pas moins de huit stars vont revenir au Camp Nou après avoir effectué leur prêt dans d’autres clubs. Les brésiliens Philippe Coutinho et Rafinha sont les plus grands noms qui reviendront dans l’effectif, et seront rejoints à cet égard par Moussa Wague, Jean-Clair Todibo, Juan Miranda, Oriol Busquets, Carles Alena et Pedri.

Comme le montre le graphique ci-dessus, le Real Madrid a une opération de réduction d’effectifs encore plus importante à mener.

Mais si l’on s’en tient au Barca, il reste à savoir comment ils vont équilibrer l’harmonie de l’équipe. Le nombre, 35, est l’équivalent de trois équipes premières. Et même en se débarrassant de Coutinho et des vétérans Arturo Vidal et Ivan Rakitic, le nombre dépasse toujours les 30, tout en étant augmenté par les arrivées supplémentaires mentionnées, dont Martinez et Pjanic.

https://twitter.com/mundodeportivo/status/1263213406452166658?ref_src=twsrc%5Etfw%7Ctwcamp%5Etweetembed&ref_url=https%3A%2F%2Fcdn.embedly.com%2Fwidgets%2Fmedia.html%3Ftype%3Dtext%252Fhtml%26key%3D3ce26dc7e3454db5820ba084d28b4935%26schema%3Dtwitter%26url%3Dhttps%253A%2F%2Ftwitter.com%2Fmundodeportivo%2Fstatus%2F1263213406452166658%26image%3Dhttps%253A%2F%2Fi.embed.ly%2F1%2Fimage%253Furl%253Dhttps%25253A%25252F%25252Fpbs.twimg.com%25252Fmedia%25252FEYfVkIAXkAEcpuA.jpg%25253Alarge%2526key%253D3ce26dc7e3454db5820ba084d28b4935

En guise de promesses pour l’avenir, Puig et Alena n’accepteront pas d’être rétrogradés une nouvelle fois dans l’équipe B, alors que des assurances ont été données à Ansu Fati.

Qui voudrait le poste de Setien en ce moment ?

 

Article traduit de Forbes US – Auteur : Tom Sanderson 

<<< À lire également : Neymar Contre Griezmann, L’Incroyable Deal Entre Le PSG Et Le FC Barcelone >>>