Depuis quelques jours, le débat sur la légalisation du cannabis médical a été relancé en France. L’intervention de la ministre de la Santé d’Agnès Buzyn, Jeudi 24 Mai au micro de la matinale de France Inter, expliquait être plutôt favorable à un usage médical du cannabis. 

« J’ai demandé aux différentes institutions qui évaluent les médicaments de me faire remonter l’état des connaissances sur le sujet. Parce qu’il n’y a aucune raison d’exclure, sous prétexte que c’est du cannabis, une molécule qui peut être intéressante pour le traitement de certaines douleurs très invalidantes. »

Ces propos font écho à la récente interview pour France info de Gaspard Koenig, philosophe, professeur à Sciences Po et président du Think Tank Génération Libre, qui a déclaré que « 17 millions de Français ont déjà fumé du cannabis au cours de leur vie. Ça veut dire que vous avez un bon quart de la population qui est passible d’un an de prison ferme. (…) On est un des derniers pays à être aussi répressif. (…) La France est à la traîne, alors que la France est le plus gros marché européen de consommation de cannabis”, commente l‘intéressé.

En France, l’usage de stupéfiants est puni d’un an d’emprisonnement et de 3 750 euros d’amende. Le commerce est puni d’une peine de dix ans (de prison) et d’une amende de 75 000 euros.

La dépénalisation du cannabis médical pourrait générer deux milliards d’euros. (Un milliard pour l’État et un milliard pour la Sécurité sociale) et entre 33 000 et 79 000 emplois seraient créés dans l’économie française. (23 000 et 55 000 emplois directs auxquels il faut ajouter entre 5 300 et 12 600 emplois indirects et 4 600 à 11 000 emplois induits) selon le rapport de Génération Libre.

 

Un marché (très) lucratif

Le cannabis médical a été légalisé dans de nombreux pays, notamment dans trente Etats des Etats-Unis et une quinzaine de pays d’Europe ont déjà franchis le pas depuis vingt ans.

 

Le Figaro 

 

Le marché du cannabis a créé 18.000 emplois à temps plein dans l’État du Colorado en trois ans. Cet État a légalisé le cannabis le 1er janvier 2014, et les taxes liées à ce commerce sont fixées à 30% (ce qui lui a rapporté 50 millions de dollars, 43,5 millions d’euros) et une augmentation du tourisme. Si bien que les taxes prélevées sur l’année 2015 lui ont rapporté 30 millions de dollars de trop, selon “The Associated Press”relayé en France par “Libération”.

 

United Kingdom Cannabis Social Club

 

La Constitution du Colorado, qui prévoit un montant maximal d’impôts percevable par l’État, le surplus a dû être reverser au contribuable.

 

Israël – Leader Mondial sur la recherche sur le cannabis Médical

Israël est connu comme le pionnier dans la recherche sur le cannabis. En 1964, le professeur Raphael Mechoulam de l’Université hébraïque de Jérusalem a découvert le tétrahydrocannabinol, ou THC, le principal constituant psychoactif du cannabis. Le marché du cannabis en Israël est estimé à 6 milliards de shekels (1,5 milliard d’euros) par an.

S’appuyant sur ce travail – et celui d’un groupe japonais d’autres scientifiques israéliens se sont penchés sur l’effet des cannabinoïdes tel que le professeur David (Dedi) Meiri du Technion, Israel Institute of Technology,  dont la recherche porte sur les effets sur les cellules cancéreuses chez les patientes atteintes du cancer du sein. A ce jour, environ 120 études ont été lancées en Israël, dont des essais cliniques sur les effets du cannabis sur l’autisme, le psoriasis ou les acouphènes et de nombreuses maladies telles que l’épilepsie, le diabète, la maladie de Parkinson, et certains effets du cancer sont traités à partir de la plante.

 

Le pays est un des seuls à faciliter les essais cliniques du cannabis sur les humains. Le gouvernement investit également massivement dans les projets de recherche, avec près de 3 millions de dollars alloués à ce secteur.

De plus, plus de 500 entreprises israéliennes ont postulé pour décrocher des licences de culture, de transformation ou d’exportation de produits à base de cannabis.

À ce jour, seul le Canada a approuvé l’exportation de marijuana médicale.