A mi-chemin entre Instagram et Whatsapp, le triple champion du monde de rollers, Taïg Khris, vient d’annoncer le lancement de son nouveau réseau social Albums. L’application, déjà disponible sur IOS, permet l’échange de photos et de vidéos avec les personnes de son choix. 

Dans un secteur largement dominé par les applications chinoises et américaines, Taïg Khris a choisi la carte de la transparence et de la sécurité pour séduire un public de plus en plus enclin à protéger ses données personnelles sur le web. Contrairement aux réseaux sociaux qui contrôlent l’immense majorité des données, Albums se veut être une application soucieuse de préserver la vie privée de ses utilisateurs . Pour ce faire, celle-ci travaille sur un système de chiffrage de bout en bout afin de sécuriser les contenus. Ces derniers ne seront accessibles qu’avec l’autorisation de l’utilisateur qui les a partagés, y compris pour l’équipe d’Albums. Il est également impossible d’y faire des captures d’écran. 

Pour assurer la transparence de son produit, Taïg Khris explique avoir entamé un processus d’agrément auprès de l’Anssi (Agence nationale de la sécurité des systèmes d’information). Il ajoute vouloir “être certain que la sécurité de l’application ne soit pas qu’un argument marketing mais corresponde bien aux exigences d’organismes experts comme l’Anssi”. 

Une application multi-fonctionnelle 

Concrètement, l’application est un service de partage de photos et vidéos sous forme d’album, sécurisé et disposant d’options de partages avancées. Une fois l’album édité, l’utilisateur le partage avec ses contacts soit manuellement soit via un QR code à partager. Il peut décider de donner un accès restreint où collaboratif selon qu’il veut simplement partager ses photos ou créer un espace ouvert où chacun à la possibilité d’y ajouter ses propres photos et vidéos. Album assure que la qualité de celles-ci n’est pas altérée et qu’elles peuvent être stockées en HD. 

L’application est ambitieuse et les fonctionnalités ne s’arrêtent pas là. Il est possible de créer des albums en lecture seule, des albums cachés, de nommer d’autres amis “administrateurs”… Afin de garder un maximum de contrôle sur ses contenus, l’application permet de limiter l’accès à un album dans le temps (5minutes, 30 minutes et plus…) ainsi que le nombre de connexions (5 connexions, 10 connexions et plus…). Une messagerie instantanée est intégrée mais l’envoi de photos ou vidéos n’est pas encore disponible. 

Albums est pour le moment gratuit mais son fondateur n’exclut pas de proposer dans les prochains mois la possibilité d’acheter de l’espace de stockage dans le cloud de l’application. L’objectif affiché par l’ancien sportif devenu entrepreneur est de réussir à hisser Albums au niveau des grands réseaux sociaux étrangers. C’est tout ce qu’on peut lui souhaiter !

 

<<< à lire également : Taïg Khris : « C’est Le Moment Pour Les Entrepreneurs De Se Réinventer » >>>