L’ESSENTIEL DE L’ECONOMIE  Retrouvez chaque jour des informations sélectionnées d’un monde en pleine transformation

LE CHIFFRE 1880 | C’est le nombre de postes que le groupe hôtelier Accor va supprimer en Europe à l’horizon 2021, selon Les Echos. Accor devrait demander un prêt garanti par l’Etat de 477 millions d’euros, devant faire face à des problèmes de liquidités, étant fortement impacté par la crise sanitaire et ses conséquences. En France, environ 760 emplois vont être supprimés, soit un peu moins de 10 % de ses effectifs tricolores. Même chose, quasiment, en Grande Bretagne où le groupe hôtelier est très présent : il envisage la suppression de  770 postes. Accor prévoit aussi de réduire ses effectifs en Hongrie (200 personnes), au Portugal (50 personnes), aux Pays-Bas (40 personnes, et en Pologne (30 personnes).


IL A DIT CARREFOUR :  Le géant français de la distribution Carrefour reconnaît que le groupe canadien Couche-Tard tente un “rapprochement”, dans deux communiqués séparés. “Les discussions sont très préliminaires”, avance le distributeur français dans cette approche qui est pour le moment jugée “amicale”. De son côté, le groupe canadien Couche-Tard est plus explicite : “les termes de la transaction sont encore en discussion”. A ce stade, ce ne serait donc pas une offre publique d’achat (OPA) sur Carrefour. A suivre…



 L’INFO OÙ SONT LES CODES ? Selon le New York Times, qui révèle cette histoire, Stefan Thomas, un programmeur d’origine allemande vivant à San Francisco, possède 7 000 bitcoins. Problème : il n’a plus que deux possibilités pour trouver le  mot de passe qui lui permettra de déverrouiller un petit disque dur qui contient les clés privées d’un portefeuille numérique contenant ses Bitcoins. Un trou de mémoire qui vaut au cours actuel de cette cryptomonnaies plus de… 220 millions de dollars.