A Roubaix, McArthurGlen et l’incubateur BlancheMaille d’Euratechnologies s’associent pour permettre à 7 futurs champions du e-commerce de se se faire connaître du grand public.

Ce matin du 21 octobre, les portes du centre commercial « outlet » McArthurGlen de Roubaix ne sont pas encore ouvertes, que l’effervescence est déjà palpable dans le local de La Fabrique. Martin Duretz, Thibault Bale et Maxence Laplante finissent d’installer le panneau géant devant la boutique invitant les visiteurs à venir découvrir leur société, Drôle de Bouille, et leurs tables pour enfants coloriables et effaçables à l’infini, pendant qu’Isabelle Gil s’affaire pour installer ses torchons, made in France, signés Coco Pistache.


En tout, elles sont 7 entreprises, sélectionnées parmi la cinquantaine de jeunes pousses qui compose le vivier de Blanchemaille, une pépinière d’entreprises chapeautée par l’incubateur et accélérateur lillois EuraTechnologies Elle a été conçu comme un trait d’union entre deux époques : celle des grands groupes du commerce de détail (Auchan, La Redoute, Les Trois Suisses, Kiabi, etc.) et celle des start-up de la RetailTech.

Dans la boutique La Fabrique, on trouvera donc aussi des « marketplaces » spécialisées dans les cyclistes urbains (Abordage), les objets innovants (Huby) ou le mobilier design (Des Idées Dans L’atelier), mais aussi des business plus traditionnels comme Monsieur Lucette, une marque de chaussettes à l’unité qui veut en finir avec le gaspillage de la chaussette orpheline et une box pour découvrir chaque mois des chocolats différents.

Elles vont bénéficier, pendant 5 mois, d’un emplacement de choix dans le plus grand centre commercial “Outlet” du Nord, le seul en France situé en centre-ville. Une machine de guerre qui regroupe 80 boutiques de déstockage de grandes marques (Sessun, Fusalp, The Kooples, Zadig et Voltaire, etc.), une dizaine de restaurants et bientôt une salle de sports. Le centre brasse 1,7 million de visiteurs, dont un tiers sur les deux derniers mois de l’année, pour un volume d’affaires de 65 millions d’euros.

« McArthurGlen, toujours en quête de concepts et de partenaires innovants, démontre sa volonté d’être partie prenante de la vie Roubaisienne, et plus largement de celle de la Métropole Lilloise. Je suis ravi que ce projet voit le jour et souhaite que nous puissions à terme envisager une collaboration à long terme » explique Christophe Goret, le directeur du centre McArthurGlen Roubaix.

Un coup de pouce qui, à 300 euros du m2 par mois, équivaut à un cadeau de près de 15 000 euros pour chacune des jeunes pousses. D’autant qu’avec l’approche du Black Friday et des fêtes de Noël, les clients devraient se presser nombreux.

De quoi booster ses pépites du e-commerce et peut-être les mettre sur l’orbite des prestigieuses Licornes passées par Euratechnologies, comme Yper, Dejbox, Critizr. Car la Métropole lilloise est désormais un haut lieu de French tech. « Nous offrons plusieurs programmes d’accélération, notamment Start qui accueille de nouvelles recrues jusqu’à trois fois par an. Ce programme est entièrement financé par la métropole lilloise et la région Hauts-de-France, qui y voient une opportunité de développement économique et un moyen de créer de l’emploi », souligne Samuel Tapin, le responsable de BlancheMaille. Face aux succès de la formule, Euratechnologies va d’ailleurs lancer un fonds d’investissement pour prendre des petites participations dans ses futurs champions du E-commerce.