Safr, une nouvelle start-up est arrivée ce mois-ci à Orlando et propose un Uber pour les femmes. Des courses pensées par et pour les femmes. Selon son slogan, l’entreprise entend transformer les « quartiers de la ville en sororités » grâce à des trajets en toute sécurité pour les passagères et plus avantageux pour les conductrices.

Bien avant la vague d’incidents impliquant des chauffeurs (ou des faux chauffeurs) Uber et Lyft aux États-Unis, le marché des chauffeurs proposait déjà des services de transports sécuritaires pour les enfants, les personnes âgées ou encore les femmes. En effet, ces clients potentiels hésitent parfois à utiliser ces services, par peur de se faire importuner. Mais depuis les enlèvements en Alabama, les meurtres en Caroline du Sud et à New York, et les arrestations pour agression sexuelle à Phoenix ces derniers temps, ce type de services se multiplient.

Les fondateurs de ces alternatives ne se considèrent pourtant pas comme un Uber ciblant une certaine catégorie de clients. Ils prennent simplement plus de précautions pour leurs passagers, et c’est là leur argument de vente : ils sont plus sûrs.

C’est notamment le cas de Safr, une start-up basée à Boston qui reprend le flambeau d’une start-up similaire, See Jane Go, qui a cessé son activité en janvier 2018 malgré sa forte couverture médiatique et son planning souvent complet. Safr est également présente à Orlando, sa deuxième ville d’implantation. On peut par ailleurs lire sur le site internet que la société entend se développer dans d’autres villes américaines.

Le communiqué de presse publié sur le site de la start-up, indiquant le lancement de Safr à Orlando et les détails opérationnels de l’initiative, délivrait un message clair : une émancipation assumée des femmes à chaque bout de la transaction (que ce soit un revenu plus élevé que la moyenne pour les conductrices Safr ou l’opportunité pour les passagères de compter sur un mode de transport sûr et digne de confiance, tout en produisant un impact social positif).

Pour l’instant, cette expérience client ne peut pas être évaluée grâce à ses commentaires. Les premières courses pré-réservées auront lieu le 14 juin à Orlando, mais l’application pour Android et iPhone ne devrait pas être disponible avant le mois d’août.