La « course à l’espace des milliardaires » est devenue un peu plus littérale, puisque la compagnie Virgin Galactic a annoncé qu’elle ouvrirait la fenêtre de vol pour sa première mission dans l’espace avec équipage complet le 11 juillet, et que l’un de ses premiers passagers serait Richard Branson. C’est neuf jours avant le lancement prévu par Jeff Bezos, le 20 juillet, à bord d’une capsule de sa société Blue Origin.

 

Si tout se passe comme prévu, Richard Branson ne sera pas le premier milliardaire à aller dans l’espace, mais il sera le premier à y aller à bord du vaisseau spatial de sa propre entreprise. Les actions de Virgin Galactic ont grimpé en flèche après les heures de négociation, dépassant 51 dollars au moment de la publication. L’action avait clôturé à 43,19 dollars jeudi.

La mission « Unity 22 », comme l’a baptisée l’entreprise, fait partie d’une série de vols d’essai que Virgin Galactic effectue avant d’ouvrir son activité de tourisme spatial à des clients payants. L’objectif de la mission, selon la société, est d’accomplir plusieurs choses : premièrement, évaluer l’expérience du client, notamment les périodes d’apesanteur et les vues de la Terre. Deuxièmement, il s’agira de tester certains aspects de la conduite d’expériences de recherche, une autre source de revenus pour l’espace. Enfin, le troisième objectif est de s’assurer que le programme de formation de la société prépare adéquatement les clients à cette expérience.

Beth Moses, l’instructrice en chef des astronautes de Virgin, Colin Bennett, l’ingénieur principal des opérations de l’entreprise, et Sirisha Bandla, la vice-présidente des opérations de recherche de l’entreprise, qui mènera une expérience scientifique pour l’Université de Floride, se joindront à Richard Branson lors du vol.

Virgin Galactic a été fondée par Richard Branson en 2005 et a commencé à être cotée à la Bourse de New York en 2019. Si le vol de juillet est réussi, la compagnie prévoit deux autres vols d’essai évaluant d’autres aspects de l’expérience avant de commencer le service commercial en 2022.

« C’est une chose de rêver de rendre l’espace plus accessible à tous, c’en est une autre pour une équipe incroyable de transformer collectivement ce rêve en réalité », a déclaré Richard Branson dans un communiqué. « Au sein d’une équipe remarquable de spécialistes de mission, je suis honoré de contribuer à valider le voyage que nos futurs astronautes entreprendront et de nous assurer que nous offrons l’expérience client unique que les gens attendent de Virgin ».

 

Article traduit de Forbes US – Auteur : Alex Knapp

 

<<< À lire également : Jeff Bezos s’envolera dans l’espace lors du premier vol avec équipage de Blue Origin >>>