Une méduse vous suit sur la plage. Elle ressemble étrangement à un emoji. Vous dirigez simplement votre téléphone vers quelqu’un, et comme par magie, cette personne disparaît sous les tentacules de la méduse. Ou alors, imaginez, sur votre écran, une scène dans une basse-cour, avec des vaches et des cochons en arrière-plan, tandis que votre ami apparaît en tant que fermier. C’est sur Snapchat que tout cela se passe, et ce qu’on appelle “magie”, c’est la réalité augmentée.

C’est l’idée de base qui se cache derrière les filtres de réalité augmentée, qui apparaissent dans l’application Snapchat et qui permettent aux utilisateurs de se transformer en personnages Disney ou encore en sorcière effrayante pour Halloween.


Lors du Lens Fest, son évènement annuel, tenu récemment à Santa-Monica, Snapchat a annoncé devant un public d’environ 100 influenceurs de RA (officiellement connus sous le nom de « créateurs de contenu»), qu’il investirait 750 000$ pour leur permettre de créer de nouveaux filtres de RA.

Cette idée tend à concurrencer d’autres applications comme TikTok ou Instagram, qui expérimentent également la RA. Mais le but est également de se mesurer aux poids lourds tels qu’Amazon, Apple et Google qui ont déjà tous évoqué l’idée des lunettes de réalité augmentée ou (comme c’est le cas d’Amazon), qui proposent déjà ce produit sur le marché.

Avec ses filtres qui permettent d’attribuer des oreilles de lapin à ses amis ou encore des antennes violettes à sa sœur, Snapchat nous vend du rêve. Les adolescents et jeunes adultes ont adopté l’idée dans les bosquets.

La réalité virtuelle, c’est le futur, et Snapchat en est bien conscient ! Un futur dans lequel, animations et autres fonctionnalités ornementales permettent de tourner une vidéo en direct ou prendre une photo avec l’impression d’être dans l’espace ou sur le tournage d’un film. Accompagné d’autres applications de réseaux sociaux, Snapchat suit une tendance bien spécifique: offrir aux utilisateurs la possibilité d’améliorer une photo ou vidéo de façon insolite. 

La RA effectue ces améliorations en temps réel et permet aux utilisateurs de prendre une photo ou une vidéo, puis de la transférer à leurs amis ou la poster sur d’autres réseaux sociaux.

Spectacles, la version actuelle des lunettes d’enregistrement vidéo, ne permet pas la réalité augmentée. Pourtant, le processus d’ajout de filtres sur les lunettes ne semble pas sorcier, et il permettrait aux utilisateurs de Spectacles, de prendre des photos et vidéos avec ces filtres de réalité augmentée sur leurs lunettes.

La campagne visant à susciter l’intérêt des influenceurs de RA est aussi une étape cruciale. Si la présence de 100 influenceurs à une conférence, semble représenter une faible audience, un effet boule de neige pourrait en revanche avoir un impact considérable, si tous les influenceurs développent un nouveau filtre de RA et le diffusent à des milliers et des millions d’utilisateurs.

En 2019, Snapchat a investi 250 000$ pour permettre à ses créateurs de filtres de donner libre cours à leur imagination. Le budget récemment annoncé de 750 000$ est donc trois fois plus élevé que le budget initial.

Il est intéressant de voir comment Snapchat développe cet outil. Même lorsqu’une plateforme de réseaux sociaux fait fortune, il est important pour elle de continuer à innover et s’enrichir (veuillez nous excuser pour terme).

Les filtres sont l’un des éléments distinctifs pour Snapchat, et c’est même la raison pour laquelle les jeunes utilisent cette application. Tandis que d’autres applications proposent des filtres pour se voir plus jeune ou plus vieux, et d’autre vous transforment en personnages de dessin animé, Snapchat se différencie par des possibilités d’effets uniques pour vos photos et vidéos. C’est plutôt une réussite. Les utilisateurs sont captivés par l’application car ils savent que chaque filtre est unique. Cela fait partie de l’image de marque de Snapchat.

Les filtres de réalité augmentée permettront-ils à l’entreprise d’atteindre de nouveaux sommets ? Avec l’arrivée du nouveau concurrent, TikTok (qui a récemment dépassé les 1,5 milliard de téléchargements), il est certain que Snapchat aspire à davantage de succès. Et puisqu’il s’agit de réalité augmentée, Instagram ne compte pas non plus rester les bras croisés. 

Peu importe l’application ou le produit, il est important de constamment innover.

<<<À lire également: Les Dangers De La Réalité Virtuelle, Augmentée ou Étendue >>>