La civilisation a atteint un point d’inflexion majeur avec le développement de la technologie de l’intelligence artificielle. Cette dernière a déclenché une accélération impressionnante de l’innovation humaine.

Pour la première fois, l’équation de l’innovation est sur le point de changer, car elle ne dépend plus seulement des capacités du cerveau humain et de la croissance de la population. L’intelligence artificielle va décupler la vitesse de l’innovation humaine, car ses capacités algorithmiques et sa puissance de traitement informatique surpassent son équivalent biologique.

L’histoire de l’humanité suit systématiquement une « courbe d’innovation », qui a commencé avec la découverte du feu il y a près d’un million d’années, puis a continué avec l’invention de la roue, de l’imprimerie, de l’ampoule et des milliers d’autres innovations clés. Cette courbe est considérablement partie à la hausse au cours du 20e siècle. Ce rythme exponentiel est dû au développement rapide de la technologie informatique initiée par les lois de Moore.

C’est-à-dire que la courbe de l’innovation humaine est sur le point de prendre un tournant encore jamais vu, car l’innovation n’est plus seulement humaine aujourd’hui et les inventions émises par des intelligences artificielles sont légion. Par exemple, en 2006, 80 ordinateurs ont travaillé ensemble à la conception de petites antennes spatiales pour une mission de la NASA. Les antennes, à peine plus grandes qu’une pièce de deux euros, n’ont pas été inventées par des humains, mais de A à Z par une intelligence artificielle. De plus, l’intelligence artificielle de Microsoft aide les programmeurs en rédigeant son propre code et les services de création de logo reposant sur l’intelligence artificielle sont une source de créativité intarissable pour les graphistes.

Alors que des grandes figures de l’innovation comme Elon Musk ou Stephen Hawking ont alerté à plusieurs reprises sur les dangers potentiels de l’intelligence artificielle pour l’humanité, il serait préférable d’avoir un point de vue plus nuancé. Je pense que l’influence de l’intelligence artificielle sur la courbe de l’innovation sera non seulement bénéfique à la société, mais également essentielle à son développement. 

L’intelligence artificielle représente le futur de la civilisation humaine et non son déclin. Les remèdes contre le cancer ou les solutions pour la sécurité et la sûreté reposent tous sur ce secteur de la technologie.

Le PDG de Google, Sundar Pichai est également de cet avis. Selon lui, l’impact de l’intelligence artificielle sera la source de certaines des innovations ou découvertes les plus importantes de notre histoire, y compris la maîtrise du feu.

« L’intelligence artificielle est l’une des choses les plus importantes sur laquelle travaille l’Homme », expliquait Sundar Pichai lors d’une interview avec MSNBC et Recode en janvier dernier. « C’est encore plus important que l’électricité ou le feu ».

Sundar Pichai note que, comme pour ces découvertes fondamentales, l’intelligence artificielle générale aura à la fois des conséquences positives et négatives pour la société. Avant d’ajouter qu’il est de la responsabilité de chacun de s’assurer que cette technologie est utilisée pour de bonnes raisons.

« Ce que je veux dire, c’est que l’intelligence artificielle est très importante, mais nous devons rester méfiants. C’est normal d’en avoir peur, je ne peux pas dire que nous sommes uniquement optimistes à ce sujet, mais nous voulons la développer de manière réfléchie. L’intelligence artificielle a le potentiel de faire les plus grandes avancées dont nous serons témoins, comme guérir le cancer par exemple. Donc nous lui devons de faire nous aussi des progrès ».

Les déclarations de Sundar Pichai entrent clairement en contradiction avec celles de célèbres critiques ayant prévenu en des termes très dures, que l’intelligence artificielle pourrait remplacer l’humain en tant qu’espèce dominante sur la Terre.

Par exemple, Elon Musk n’a pas mâché ses mots lorsqu’il s’est adressé à la National Governors Association l’été dernier : « Je n’arrête pas de tirer la sonnette d’alarme, mais les gens ne réagiront pas avant que les robots se mettent à tuer, car cela semble encore trop éthéré pour le moment ». Il s’est d’ailleurs récemment mis en retrait d’Open AI, l’entreprise qu’il avait cofondée en 2015 : « alors que Tesla se focalise davantage sur l’intelligence artificielle ». Malgré sa peur supposée de l’intelligence artificielle, Elon Musk a parfaitement compris le potentiel de l’intelligence artificielle pour dynamiser l’innovation.

Bien qu’il soit impossible de prédire l’avenir, nous nous dirigeons vers un changement radical de nos modes de vie et de nos emplois grâce à l’intelligence artificielle. Nous devons comprendre les défis et les risques inhérents à ces changements, mais nous avons la possibilité de faire avancer les choses.