Au début, il est difficile de comprendre comment des toilettes publiques avec des murs transparents pourraient contribuer à réduire l’anxiété dans les toilettes – mais c’est précisément le but du projet contre-intuitif de l’un des architectes les plus innovants du Japon.

Partout dans le monde, les toilettes publiques sont mal perçues. Même au Japon, où les toilettes ont un niveau d’hygiène plus élevé que dans la plupart des pays du monde, les habitants craignent que les toilettes publiques soient sombres, sales, malodorantes et effrayantes.

Pour guérir la phobie du public, la Nippon Foundation, organisation à but non lucratif, a lancé le « Tokyo Toilet Project » , chargeant 16 architectes de renom de rénover 17 toilettes publiques situées dans les parcs publics de Shibuya, l’une des zones commerciales les plus fréquentées de Tokyo.

Selon une déclaration de la Nippon Foundation, la mission comprenait l’application d’un design innovant pour rendre les toilettes publiques accessibles à tous, indépendamment du sexe, de l’âge ou du handicap, avec pour objectif « que les gens se sentent à l’aise dans ces toilettes publiques et favoriser un esprit d’hospitalité pour la prochaine personne ».

Jusqu’à présent, le projet dont on a le plus parlé est celui de l’architecte Shigeru Ban, lauréat du prix Pritzker, dont les toilettes transparentes ont fait leur apparition ce mois-ci dans le parc communautaire de Haru-no-Ogawa et le mini parc de Yoyogi Fukamachi.

Les deux unités ont chacune trois cabines, qui sont entourées de verre transparent teinté en cyan, vert citron, bleu, jaune, rose ou violet. La conception transparente a une raison pratique, qui est de permettre à une personne de vérifier facilement l’intérieur avant d’entrer. « Les toilettes publiques, en particulier celles situées dans les parcs, posent deux problèmes », explique la Nippon Foundation, l’organisation à but non lucratif. « La première est de savoir si l’intérieur est propre, et la seconde est que personne n’attend secrètement à l’intérieur ».
La conception repose sur une nouvelle technologie de verre intelligent qui rend les murs opaques lorsque la porte est verrouillée. « La nuit, ils éclairent les parcs comme une belle lanterne », selon la Nippon Foundation.

Outre les deux installations conçues par Shigeru Ban, « The Tokyo Toilet Project » a également ouvert trois autres toilettes publiques, créées par le designer d’intérieur Masamichi Katayama dans le parc d’Ebisu, le gagnant du prix Pritzker Fumihiko Maki dans le parc d’Ebisu East et le designer de meubles new-yorkais Nao Tamura près de la gare d’Ebisu.

Dans les prochaines semaines, des toilettes seront ouvertes par l’architecte Takenosuke Sakakura dans le parc Nishihara Itchome et par Tadao Ando, autre lauréat du prix Pritzker, dans le parc Jingu-Dori. L’ouverture du reste des rénovations du projet est prévue pour le printemps 2021.

 

<< Article traduit de Forbes US – Auteur (e) : Suzanne Rowan Kelleher >>

<<< A lire également :   Quand La Ruée Vers Le Papier Toilette Révèle Pour Qui L&#8217;On Vote>>>