La prochaine Apple Watch, ou l’une des suivantes, pourrait peut-être comporter une nouvelle fonctionnalité révolutionnaire en matière de santé : la surveillance de la tension artérielle qui se pourrait se faire sans appareil supplémentaire séparé, comme un tensiomètre de  poignet ou de bras.

 


Le brevet numéro 10,646,121, repéré par Apple Insider, a été publié mardi et fait référence à des « modèles de gestion de la pression ».

Voici le résumé du brevet (écrit comme seuls les avocats experts en brevets savent écrire !) :

La première invention concerne généralement la mesure et la surveillance de la pression artérielle. Plus spécifiquement, les prototypes peuvent appliquer la théorie de la tonométrie par aplanation pour la mesure de la pression artérielle. Certains prototypes fournissent une méthode de mesure de la pression artérielle moyenne. D’autres fournissent un dispositif qui peut être porté par un utilisateur qui peut mesurer et surveiller de manière non invasive la pression artérielle de l’utilisateur. Dans certains cas, l’invention porte généralement sur des réseaux de capteurs destinés à être utilisés avec un dispositif porté au poignet pour mesurer la pression artérielle. Des prototypes des conceptions de réseaux de capteurs décrits peuvent être configurés de manière à améliorer la résolution en découplant les nœuds du réseau de capteurs.

Après quelques recherches, voici à quoi correspond la tonométrie par aplanation : il s’agit d’une méthode de mesure de la pression des fluides, actuellement utilisée principalement pour mesurer la pression dans l’œil. Voici pourquoi c’est fantastique :

Aucun appareil séparé requis

C’est la clé. La dernière Samsung Galaxy Watch Active 2 pourra suivre la tension artérielle à partir de cet automne, mais uniquement en Corée du Sud dans un premier temps. De plus, lorsque vous l’utilisez, vous devez la calibrer, une fois par mois, en la comparant au résultat indiqué sur un brassard de tensiomètre distinct et autonome.

Si vous n’en avez pas déjà un, c’est une dépense supplémentaire et un engagement mensuel. Vous pouvez déjà prendre une mesure de la tension artérielle avec un appareil séparé et enregistrer les résultats dans une application Apple Watch, mais c’est assez fastidieux.

Ce brevet vise à résoudre le problème de l’appareil supplémentaire en utilisant un ensemble de différents capteurs qui permettront à la Watch de mesurer la pression artérielle.

Le bracelet de montre pourrait être utilisé

Apple révèle beaucoup et aussi peu que nécessaire en même temps.  Mais à un moment donné, le brevet dit : « Le réseau de capteurs peut comprendre une feuille de film conducteur flexible, comme une couche de silicone conductrice, placée au-dessus d’une pluralité d’électrodes proximales espacées les unes des autres ».

Un film flexible ne peut certainement pas faire partie de la montre elle-même, n’est-ce pas ?

Il s’agit de l’Apple Watch, n’est-ce pas ?

C’est juste. À aucun moment cela ne le dit, mais d’un autre côté, l’accent résolu d’Apple sur la santé et la forme physique sur l’Apple Watch garantit que c’est une fonctionnalité qui serait intégrée dans l’Apple Watch si elle devait être utilisée n’importe où.

 Quand sortira-t-elle ?

Apple voudra sortir le produit dès qu’il sera prêt, mais prendra tout le temps nécessaire pour bien faire les choses. Lorsque la moindre information supplémentaire apparaîtra, nous serons sur l’affaire.

 

Article traduit de Forbes US – Auteur : David Phelan

 

 

<<< À lire également : L’Apple Watch Series 5 Change La Donne >>>