C’était l’opportunité à saisir. Après avoir admis que les batteries d’iPhone sont de mauvaise qualité, c’était le moment pour Apple de prendre son courage à deux mains et de mettre en place les mêmes changements promis et effectués par Samsung après le scandale du Galaxy Note 7. Mais au lieu de ça, il a simplement promis de baisser le prix de la solution temporaire. Pour l’instant…

Dans un message intitulé « Message à nos clients à propos des batteries et performances des iPhones » (en anglais), Apple s’excuse, treize mois après avoir apporté cette correction du Bug des 40 % de l’iOS. Il était déjà inadmissible à l’époque qu’un iPhone s’éteigne brutalement, sans avertissement. Apple avait refusé de commenter ce qu’il se passait.

Le groupe a aussi fait quelques promesses, comme réduire le coût de remplacement des batteries, actuellement à 89 €, pendant un an, « pour tous les propriétaires d’un iPhone 6 ou ultérieur dont la batterie doit être remplacée ». Les clients américains pourront ainsi la faire remplacer pour 29 $ au lieu de 79 $. Apple a également déclaré qu’il améliorerait la visibilité de l’état de la batterie pour que les utilisateurs puissent constater si l’état de la batterie affecte les performances générales de leur appareil.

C’est du grand n’importe quoi.

Même si Apple s’est excusé, il n’a jamais admis avoir fait une erreur. Il n’a pas suivi les traces de Samsung en promettant d’améliorer la technologie de ses batteries ou d’en augmenter la vie utile pour qu’elles conservent 95 % de leur capacité après deux ans. Il n’a pas non plus imité LG ou Google en augmentant les garanties des smartphones à deux ans et en y intégrant la batterie.

Au lieu de cela, les propriétaires d’iPhones ont 11 mois maximum pour remplacer leur batterie défectueuse à un prix réduit, alors que Apple a ralenti leur appareil en y ajoutant une fonctionnalité sans les en avertir. Pour couronner le tout, il suggère qu’à l’avenir, ce serait aux utilisateurs de surveiller l’état de leur batterie et d’agir en fonction, et non pas à Apple.

Le constructeur de smartphones conclut son message par ces mots : « nous n’oublierons jamais [votre foi et votre soutien], ni ne les prendrons pour acquis ».

Mais surtout, ne tombez pas dans le panneau. Tant que Apple ne promettra pas une amélioration majeure de ses batteries, une politique de remplacement à long terme (et pas au cas par cas), des avertissements transparents et proactifs à propos de l’état de votre batterie et des performances de votre iPhone, et tant qu’il n’étendra pas de lui-même la garantie de l’iPhone au-delà d’un an, en y incluant la batterie, ce ne seront pas les excuses que nous attendrons.

Apple a admis qu’il y avait des problèmes récurrents, a proposé une promotion limitée et a dit à ses clients qu’il ne réglerait pas le problème… C’est bien loin d’être suffisant…