Entre les casques de réalité virtuelle et les événements majeurs de l’industrie, le coronavirus continue d’affecter les décisions prises dans le monde des jeux vidéos.

Sony a annoncé sur Twitter qu’il ne serait pas présent à la conférence PAX East à Boston fin février, préoccupé de la santé de ses employés. Naughty Dog s’apprêtait à faire une démo de la sortie en mai de The Last of Us 2, la suite de l’original qui s’est vendu à 20 millions d’exemplaires, mais le studio a indiqué que les nouvelles informations arriveront à une date plus proche de celle du lancement du jeu. 


Sur le plan matériel, les vendeurs comme Nintendo ont été impacté par les retardements de production, et Facebook n’est pas l’exception à la règle puisque dans un avenir proche, leur casque de réalité virtuel Oculus Quest sera limité en terme de quantité. Il n’est plus possible d’acheter un casque en ligne suite à une déclaration de Facebook disant que les stocks du produit étaient impactés par le virus. 

Les pénuries de casques pourraient causer des problèmes pour le développeur de jeux vidéo Valve, et l’industrie de la réalité virtuelle en général, puisqu’ils sont en train de préparer la sortie du plus grand jeu de réalité virtuelle, Half-Life-Alys, pour le 23 mars. 

Le stock des casques de réalité virtuelle version premium est épuisé depuis l’année dernière à cause des demandes pour Half-Life-Alyx, mais les ventes pourraient théoriquement être encore plus impactées si les consommateurs ne pouvaient pas mettre la main sur le Oculus Quest, qui est plus abordable au niveau du prix. 

La citation marquante : le directeur de produit de Facebook, Sean Liu, parlant à USA Today : « Le coronavirus est un problème auquel toutes les entreprises sont confrontées… Nous y travaillons tous.»

Le point d’actualité : le bilan des décès lié au coronavirus a dépassé les 2 000 dans le monde avec plus de 75 000 personnes infectées et 1 000 d’entre elles sont en dehors de la Chine. 

Il y a une semaine, l’industrie du e-sport a vu une série d’événements reportés ou annulés, rendant la situation périlleuse, étant donné l’expansion du secteur en 2020 avec d’avantage de ligues et d’événements locaux. Son impact négatif se poursuit puisque la ligue chinoise de League of Legends a annoncé son intention d’organiser des combats publics en ligne au lieu des événements habituels en présence des joueurs de la saison régulière.

<<< À lire également : Coronavirus Le PIB Mondial Pourrait Chuter De 0,3 % >>>