Avec la crise du coronavirus, les internautes français sont plus que jamais visés par de nombreuses arnaques sur internet. Une bonne hygiène numérique est plus que jamais essentielle.

Alors que la France est confinée depuis une dizaine de jours, pour contrer la propagation de la pandémie de Covid-19 (coronavirus), des arnaques plus ou moins élaborées voient le jour. En plus des fake news qui se multiplient sur les réseaux sociaux, certains tentent de tirer profit de la vulnérabilité des personnes confinées lorsqu’elles font leurs achats en ligne. Voici quelques réflexes à adopter pour effectuer vos achats en toute sécurité !

  • Ne saisissez jamais vos informations bancaires ou d’autres informations personnelles sur un site, sauf si vous êtes sûr de son authenticité. Pour cela, privilégiez les sites connus et vérifiez les notations des clients.
  • Vérifiez que la mention “https” apparaît bien au début de l’adresse du site internet. Mais attention ! Une connexion sécurisée et un site sécurisé, ce n’est pas la même chose. un cadenas vert suivi du “https” dans la barre d’adresse garantissent une connexion sécurisée, mais ne garantissent pas nécessairement que votre interlocuteur soit une personne de confiance.
  • Pour une meilleure protection, privilégiez l’utilisation de vos cartes de crédit pour acheter sur internet. En effet, vous pourriez être remboursé par votre banque en cas d’utilisation frauduleuse. Pensez également à vérifier vos comptes en banque afin de détecter toute activité suspecte.
  • Vérifiez que le nom de domaine du site dans la barre d’adresse correspond au bon site. Les pirates informatiques achètent certains noms de domaine dont la graphie ou la phonétique sont proches de celles de certains sites très fréquentés ou de marques connues. Si vous commettez une faute d’orthographe ou une faute de frappe involontaire, vous pourriez ainsi être dirigé vers un site détenu par un pirate.
  • Assurez-vous de respecter ces règles simples : mettre régulièrement à jour vos appareils, scanner régulièrement ceux-ci avec un antivirus à jour, et enfin, faire attention au Wi-Fi public.

Face à la recrudescence de ces délits, la Direction Générale de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des Fraudes (DGCCRF) a mis en ligne une page dédiée alertant des arnaques liées au coronavirus.

<<< À lire également : Conseils De Cybersécurité Pour Télétravailler >>>