Dans le cadre de la gestion de la crise du coronavirus (covid-19), de nombreuses organisations encouragent un grand nombre de leurs employés à travailler à domicile. Cela présente de nouveaux défis de cybersécurité qui doivent être gérés.

Les cybercriminels s’attaquent aux craintes des utilisateurs et envoient des e-mails de « phishing » qui tentent de les inciter à cliquer sur un lien menant vers un site web frauduleux. Ces liens peuvent mener au téléchargement de logiciels malveillants ou à des fuites de données. En cette période de crise du coronavirus, les salariés doivent rester vigilants et respecter les règles de sécurité édictées par leurs organismes respectifs.


Voici quelques conseils pour mieux protéger les données de votre organisation :

  • Assurez-vous que votre Wi-Fi soit bien sécurisé. Le protocole de sécurité WPA2 est recommandé (le WPA étant un mécanisme permettant de sécuriser les réseaux sans fil). Si le mot de passe  de votre Wi-Fi est court, changez-le pour un plus long. Choisissez des mots de passe d’au moins 12 caractères de types différents (majuscules, minuscules, chiffres, caractères spéciaux).
  • Utilisez de préférence le matériel dédié à votre travail (ordinateurs, smartphones, supports amovibles tels que les disques durs et clés USB). Ces appareils ne doivent contenir aucune information autre que celles dont vous avez besoin pour votre travail.
  • N’utilisez pas les équipements qui vous sont offerts (clés USB). Ils peuvent contenir des logiciels malveillants. Les clés USB, de par leurs multiples vulnérabilités, sont un vecteur d’infection privilégié par les pirates informatiques.
  • Protégez l’accès de vos appareils par des mots de passe forts. En effet, vos enfants peuvent par négligence accéder à vos équipements.
  • En cas de perte ou de vol d’un équipement ou d’informations, informez-en immédiatement votre organisme.
  • Si vous manipulez des données sensibles, privilégiez l’utilisation d’un réseau privé virtuel (Virtual Private Network ou VPN). C’est une technologie permettant de créer un tunnel de communication entre deux éléments.

De plus, afin d’optimiser la qualité de votre Wi-Fi, vous pouvez suivre les conseils de l’Autorité de Régulation des Communications Electroniques et des Postes (ARCEP).

Enfin, n’hésitez pas à activer l’option “voix sur Wi-Fi” sur votre mobile, pour mieux communiquer à l’intérieur des bâtiments.

<<< À lire également : Coronavirus : Les DSI Montent Au Front  >>>