Blockchain, Cybersécurité & FinTech… autant de concepts à démystifier. Les nouvelles technologies passionnent, intriguent et suscitent les questionnements… Dématérialisation massive des systèmes d’information, utilisation exponentielle des objets connectés et explosion du « Big Data ».

Les entreprises doivent modifier leurs stratégies, il est devenu très important, voire primordial, de sensibiliser les managers actuels et futurs. Face à l’émergence de ces nouvelles technologies au potentiel disruptif et pour répondre à la demande grandissante au sein notamment des multinationales (GAFA, Microsoft, Visa, Alibaba, IBM, Carrefour) et des banques (Bank of America, JPMorgan, HSBC, BNP Paribas…) les « Grandes Écoles » françaises proposent des cursus et des formations liés à ces enjeux contemporains. 

Objectif : se démarquer de la concurrence en proposant des cursus innovants susceptibles d’intéresser un public de plus en plus hétérogène.

Se situant à mi-chemin entre économie et informatique, l’enseignement se divise essentiellement en deux axes principaux : les écoles d’ingénieurs pour la partie technique et les écoles de commerce pour la partie pratique. 

Ces nouveaux cours dispensés en écoles d’ingénieurs intéresseront majoritairement les étudiants orientés IT souhaitant acquérir de nouvelles compétences, telles que Solidity (langage de programmation d’Ethereum). Développeurs, Data & Business analystes, amoureux des algorithmes… les débouchés sont nombreux, et porteurs en France, mais également à l’international où la demande ne cesse de croître. 

L’objectif poursuivi par les écoles de commerce (à l’inverse des écoles d’ingénieurs qui souhaitent former des spécialistes) est de favoriser une insertion professionnelle plus large en couvrant tous les aspects possibles des nouvelles technologies qui ont littéralement inondé nos vies quotidiennes. Étant des acteurs majeurs et incontournables de l’écosystème français, les écoles dispensent désormais des cours résolument pratiques, pour préparer les futurs managers à l’avènement de ces nouvelles technologies, qui, à l’instar d’internet dans les années 90, vont également provoquer de profonds bouleversements sociétaux.

Plus généralistes, les écoles de commerce concentreront leurs efforts sur les Business Models qui en émergent. 

C’est le cas de l’école Excelia (anciennement Groupe Sup de Co La Rochelle), organisant d’ores et déjà un colloque au sujet de la Cybersécurité chaque année (depuis 2 ans en Octobre), et qui souhaite s’impliquer davantage en dispensant des formations plus en corrélation avec les enjeux managériaux de demain. Mais trouver des intervenants maîtrisant le sujet n’est pas chose aisée, étant donné la relative nouveauté des sujets abordés.

L’école a ainsi décidé de faire appel à une entreprise implantée dans le secteur de la blockchain, jouissant d’une certaine notoriété auprès des acteurs français et internationaux avec lesquels ils travaillent quotidiennement: L’entreprise Crypto Intelligence Agency (CIA) prendra en charge les modules Blockchain au sein de leur établissement, notamment dans le cadre de La Rochelle Digital School, l’école de Communication et de Digital d’Excelia Group.

Étant initialement un média orienté Blockchain et crypto-monnaies, cette entreprise propose des services de marketing digital et de consulting pour de nombreux projets souhaitant réunir des fonds à travers des financements en Tokens, aussi appelé ICO (Initial Coin Offering). Les deux fondateurs, Vladimir DENIS et Guillaume MICOUIN, ont décidé de franchir un nouveau cap en proposant des formations destinées spécifiquement aux écoles de commerces, adaptées à tous types de cursus, de la licence jusqu’au master.

L’engouement des étudiants pour ce nouveau type de pédagogie, résolument tournée vers l’aspect pratique de la connaissance, a incité plusieurs écoles de commerce françaises à les contacter afin d’intervenir dans leurs locaux et d’expliquer les différents cas d’usages de Blockchain et des actifs décentralisés à leurs élèves. 

De nouveaux cursus devraient ainsi voir le jour dans un avenir proche !

<<< À lire également : La Blockchain : Le Messie Des Réseaux Sociaux ? >>>