Dans la nuit de mardi à mercredi, un patient français est décédé des suites du virus Covid-19. L’homme originaire de l’Oise est le premier patient d’origine française à succomber à l’épidémie à l’hôpital de la Pitié-Salpêtrière.

Les autorités sanitaires américaines ont annoncé ce mardi que le premier patient à recevoir un traitement expérimental contre le coronavirus serait un Américain, rapatrié aux États-Unis après son voyage à bord du navire Diamond Princess. Les centres américains pour le contrôle et la prévention des maladies ont averti que la propagation de l’épidémie était « inévitable ».


Selon les National Institutes of Health, le Remsdesivir, un antiviral fabriqué par le laboratoire Gilead Sciences, est à l’essai au centre médical de l’université du Nebraska. Le patient a été rapatrié sur le sol américain après avoir été placé en quarantaine sur le Diamond Princess avec l’ensemble des passagers. Il s’est porté volontaire pour participer à l’essai clinique.

Le Remsdesivir a déjà été testé sur des patients contaminés par Ebola, et a obtenu des résultats prometteurs lors de tests menés sur des animaux pour le traitement du SRAS et du MERS, deux autres coronavirus identifiés. L’essai clinique pourrait représenter une avancée potentielle pour les patients contaminés par le Covid-19, pour lequel il n’existe à ce jour aucun traitement. Un vaccin est également en phase de développement, mais le processus pourrait prendre plusieurs mois voire une année.

Nancy Messonnier, directrice des Centres américains pour le contrôle et la prévention des maladies contagieuses (NIH), a déclaré à la presse que la question avec la propagation du coronavirus « n’est pas de savoir si cela voir avoir lieu, mais quand cela va avoir lieu, et combien de personnes seront concernées ».

Selon Anthony S. Fauci, médecin et directeur d’un NIH : « Nous avons besoin rapidement d’un traitement efficace et sûr pour le Covid-19. Bien que le Remsdesivir ait été administré à certains patients contaminés par le Covid-19, nous ne disposons pas de données suffisamment solides indiquant qu’il puisse améliorer les résultats cliniques ».

Au total, 39 passagers du navire de croisière américain Diamond Princess ont été contaminés par le coronavirus. Non loin de 550 personnes ont été dépistées, et au moins 4 sont décédées. Les autorités japonaises avaient décidé de demander à tous les passagers de rester à bord du navire, amarré dans un port japonais, une décision controversée. Certains experts affirmaient notamment qu’une quarantaine sur le continent permettrait de réduire les risques de propagation du virus.

Pour pouvoir participer à l’essai clinique, les patients doivent avoir été diagnostiqués comme porteurs du coronavirus et leurs poumons doivent être affectés par la maladie. En outre, les patients doivent avoir des radiographies pulmonaires anormales ou avoir besoin d’oxygène supplémentaire ou de ventilateurs mécaniques. Les participants recevront des doses de Remsdesivir pendant dix jours maximum, puis après 15 jours, les chercheurs compareront les résultats des participants ayant pris le médicament à ceux d’un groupe placebo. D’autres essais cliniques sur le Remsdesivir sont en cours en Chine, car l’épidémie de coronavirus fait plus de 2 700 victimes dans le monde et touche plus de 80 000 patients.

 


<<< À lire également : Coronavirus : L’Aviation Perd Des Millions De Dollars >>>